Championnat de Suisse 1961/62

 

Ligue Nationale A

Classement (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Viège         23  11  1  2   62-40  +22
2 SC Berne          20  10  0  4   82-44  +38
3 Zürich SC         17   8  1  5   79-72  +7
4 HC Ambrì-Piotta   14   7  0  7   63-74  -11
5 SC Langnau        13   6  1  7   71-87  -16
6 Y.S. Neuchâtel    13   6  1  7   44-51  -7
7 HC Davos          10   5  0  9   36-50  -14
8 EHC Bâle           2   1  0 13   26-149 -123

Depuis le bannissement des étrangers, les Young Sprinters sont frustrés que leur entraîneur-joueur Orville Martini n'ait plus le droit de poser les patins sur la glace en championnat. Le centre né à Calgary est une idole à Neuchâtel. Malgré les apparences, ce Canadien de 1,95 m au front dégarni n'a rien d'un bûcheron. Il est avant tout un excellent patineur, et il a donné à son équipe un style élégant et spectaculaire. Le Grand Conseil du canton de Neuchâtel décide donc à l'unanimité de lui attribuer la nationalité helvétique. Cela lui permettra de jouer en équipe nationale de Suisse, une équipe qu'il avait entraînée quelques années plus tôt. Le 22 novembre 1961, trois jours après avoir reçu son nouveau passeport, Martini remonte sur la glace, et Viège est écrasé 5-0. Ce sera une des deux seules défaites de la saison pour les Valaisans.

Les Viégeois, entraînés par le meilleur joueur suisse de l'histoire Bibi Torriani, remportent leur premier et unique titre de champion. Avec cette équipe au style physique symbolisée par le défenseur Gaston Furrer et les cinq frères Truffer, les déplacements dans le Valais deviennent vite redoutés. La première ligne est un modèle d'équilibre et de complémentarité avec Herold Truffer, l'ailier gauche qui ne lâche jamais rien dans les duels, Kurt Pfammatter, le technicien au centre, et Walter Salzmann, qui s'impose comme un leader naturel par son physique et sa régularité. Viège atteint là son sommet, six ans après la construction de la patinoire artificielle, à laquelle ont participé les joueurs eux-mêmes.

 

Meilleurs marqueurs

                               B   A  Pts
1 Peter Stammbach    Berne    24  21   45
2 Rolf Diethelm      Berne    23  14   37
3 Walter Wittwer    Langnau   19  14   33 

 

 

Promotion/relégation

Villars bat Bâle

Villars est promu aux dépens de Bâle. La Ligue décidant à la dernière minute d'augmenter le nombre de clubs en LNA, Bâle est cependant sauvé et Kloten (vice-champion de LNB) monte en LNA.

 

 

 

Ligue Nationale B

Groupe ouest (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 HC Villars        28  14  0  0  106-15  +91
2 HC Sierre         19   8  3  3   93-32  +61
3 Genève-Servette   18   8  2  4   94-48  +46
4 Lausanne HC       16   7  2  5   63-46  +17
5 HC Montana-Crans  11   4  3  7   37-63  -26
6 HC Gottéron       10   4  2  8   46-67  -21
7 HC Martigny        6   2  2 10   41-98  -57
8 HC Fleurier        4   1  2 11   24-81  -57

 

Groupe est (14 matches) : 1 Kloten 24, 2 Arosa 22.

 

Finale

Villars bat Kloten

Villars-sur-Ollon accède aux barrages de qualification en LNA.

 

 

 

Coupe de Suisse

Finale

HC Ambrì-Piotta - Villars 5-3 (0-3,3-0,2-0)

Ambrì-Piotta remporte la coupe de Suisse.

 

 

 

Matches amicaux

Semaine suisse (du 16 au 22 octobre 1961 à La Chaux-de-Fonds)

Quarts de finale

Young Sprinters Neuchâtel - Gottéron 6-2 (2-0,2-1,2-1)
La Chaux-de-Fonds - Zürich SC 4-3 a.p. (1-0,1-2,1-1,1-0)
Villars-sur-Ollon - SC Berne 9-3 (2-0,4-3,3-0)
Viège - Servette 3-1 (1-0,0-0,2-1)

Demi-finales

Villars - Young Sprinters Neuchâtel 9-0 (2-0,3-0,4-0)
La Chaux-de-Fonds - Viège 5-6 (1-3,2-2,2-1)

Finale

Villars - Viège 8-0 (1-0,5-0,2-0)

Villars, Gottéron, Bâle, Zürich SC, Lausanne et Davos ont aussi participé à des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1960/61)

La saison suivante (1962/63)

 

Retour aux archives