Championnat de Suisse 1983/84

 

Ligue Nationale A

La ligue suisse invente une formule alambiquée en quatre phases, censée maintenir l'intérêt du championnat jusqu'au bout...

Première phase (14 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 HC Davos            26  12  2  0   81-29  +52
2 EHC Arosa           17   7  3  4   64-42  +22
3 Fribourg-Gottéron   15   7  1  6   64-70  -6
4 HC Lugano           14   7  0  7   59-58  +1
5 EHC Kloten          12   6  0  8   58-67  -9
6 EHC Bienne          11   5  1  8   64-74  -7
7 SC Langnau          10   4  2  8   36-55  -19
8 Zürich SC            7   3  1 10   47-78  -31

 

Deuxième phase, poule des 4 premiers (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 HC Davos            33   3  1  2   23-23   0
2 EHC Arosa           24   2  3  1   26-14  +12
3 Fribourg-Gottéron   21   2  2  2   21-19  +2
4 HC Lugano           18   1  2  3   13-27  -14

Deuxième phase, poule des 4 derniers (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC Diff
1 EHC Kloten          20   4  0  2   26-20  +6
2 EHC Bienne          17   3  0  3   28-27  +1
3 SC Langnau          16   3  0  3   29-30  -1
4 Zürich SC           11   2  0  4   21-27  -6

 

Troisième phase (14 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 HC Davos            55  10  2  2   80-52  +28
2 EHC Arosa           39   7  1  6   75-56  +19
3 Fribourg-Gottéron   37   7  2  5   58-55  +3
4 HC Lugano           35   7  3  4   62-52  +10
5 EHC Bienne          33   6  4  4   68-63  +5
6 SC Langnau          31   6  3  5   57-60  -3
7 EHC Kloten          26   2  2 10   57-84  -27
8 Zürich SC           16   1  3 10   42-77  -35

 

Phase finale, poule pour le titre (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC Diff
1 HC Davos            61   3  1  2   36-27  +9
2 EHC Arosa           45   2  2  2   35-34  +1
3 Fribourg-Gottéron   44   2  2  2   26-35  -9
4 HC Lugano           40   2  1  3   29-30  -1

Phase finale, poule de maintien (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
5 EHC Bienne          39   3  0  3   38-36  +2
6 SC Langnau          39   4  0  2   36-18  +18
7 EHC Kloten          32   3  0  3   30-37  -7
8 Zürich SC           20   2  0  4   31-44  -13

Avec aucun départ et le renfort de Jörg Eberle et du prodige de Dübendorf Christian Weber, Davos apparaît d'entrée comme le grand favori au titre. Arosa espère certes lui contester ce titre, mais le seul club à s'appuyer sur un seul joueur de champ étranger est en panne de buteur (après la retraite de Markus "Blitz" Lindemann). Glen Sharpley, dont la carrière s'est arrêtée depuis un an car les docteurs lui ont interdit de revenir au jeu en NHL après une blessure à l'il, devient vite l'objet de toutes les critiques. Il est finalement remplacé par un autre joueur de NHL, Merlin Malinowski, qui fera meilleure carrière en Suisse. Malgré tout, Arosa ne voit jamais vraiment le bout du tunnel de son inefficacité offensive et se retrouve distancé. Les affluences continuent de chuter et un déficit inquiétant se creuse.

Davos est assuré d'être champion à sept journées de la fin. On n'avait plus vu une telle domination sur la LNA depuis les grandes heures de La Chaux-de-Fonds. Dans les matches souvent serrés, le gardien Richi Bucher a souvent fait la différence, quand ce n'est pas l'entraîneur suédois Dan Hobér qui forçait la décision en faisant tourner ses deux premières lignes. Le centre Lance Nethery, qui était le meilleur marqueur de deuxième division allemande à Duisburg, convainc les plus sceptiques et forme un premier trio de choc avec le capitaine Jacques Soguel (photo), le premier joueur suisse drafté en NHL qui n'a jamais souhaité quitter son club formateur Davos, et avec le rapide ailier droit Daniele Paganini.

Ce retour au sommet de Davos est dû à une génération exceptionnelle, celle de Paganini, des frères Müller et des frères Soguel, qui a été championne de Suisse junior en 1977. Leurs familles habitaient tous au voisinage de la patinoire et y passaient leur temps libre. Ils prolongeaient leurs séances de hockey bien au-delà des entraînements officiels, jusqu'à ce que la nuit ou le responsable de la patinoire les chasse.

 

Meilleurs marqueurs

                                       B   A  Pts
 1 Richmond Gosselin (CAN)   Bienne   46  36   82
 2 Lance Nethery (CAN)       Davos    38  36   76
 3 Ron Wilson (USA)          Davos    35  30   65
 4 Bernie Johnston (CAN)     Kloten   33  31   64
 5 Guido Lindemann           Arosa    34  27   61
 6 Merlin Malinowski (CAN)   Arosa    35  25   60
 7 Kent Johansson (SUE)      Lugano   32  26   58
 8 Daniel Poulin (CAN)       Bienne   30  26   56
 9 Milan Nový (TCH)          Zurich   31  24   55
10 Martin Lötscher           Lugano   32  21   53
11 Denis Lapensée (CAN)      Langnau  28  24   52
12 Jörg Eberle               Davos    29  20   49
13 Urs Bärtschi              Bienne   26  21   47
14 Reto Dekumbis             Arosa    20  24   44
15 Georg Mattli              Arosa    28  14   42

 

 

 

Ligue Nationale B

Groupe ouest (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Sierre            45  20  5  3  148-94  +54
2 SC Berne          41  20  1  7  183-100 +83
3 Langenthal        36  16  4  8  128-100 +28
4 Viège             25  10  5 13  116-129 -13
5 Chaux-de-Fonds    21   9  3 16  130-154 -24
6 Villars           20   8  4 16  124-153 -29
7 Ajoie             20   9  2 17  123-179 -56
8 Lausanne          16   7  2 19   99-142 -43

Groupe est (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dübendorf         40  19  2  7  162-124 +38
2 Ambrì-Piotta      38  18  2  8  147-108 +39
3 Coire             33  16  1 11  131-99  +32
4 Olten             31  14  3 11  127-111 +16
5 Wetzikon          23   9  5 14  121-143 -22
6 Herisau           21   6  9 13  103-130 -27
7 Zoug              19   7  5 16  105-139 -34
8 Rapperswil-Jona   19   7  5 16  112-154 -42

 

Poule finale (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Coire             28  12  2  0   92-37  +55
2 Dübendorf         22   8  2  4   86-76  +10
3 Ambrì-Piotta      21   8  2  4   83-58  +25
4 SC Berne          18   7  1  6   68-64  +4
5 Sierre            12   3  2  8   53-52  +1
6 Olten             11   4  2  7   52-74  -22
7 Langenthal        10   3  2  9   54-85  -31
8 Viège              8   3  1 10   50-92  -42

Mené par le trio offensif Fernand Leblanc - Reto Müller - Bill Gilligan, Coire est promu en LNA dans une atmosphère que son entraîneur Miroslav Berek décrit comme la "fièvre du hockey".

Poule de maintien (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Herisau           23   9  2  3   85-54  +31
2 Rapperswil-Jona   20   8  3  3   81-58  +23
3 Zoug              19   8  1  5   82-69  +13
4 Wetzikon          17   5  3  6   85-85   0
5 Chaux-de-Fonds    15   6  2  6   67-78  -11
6 Villars           15   4  3  7   57-75  -18
7 Ajoie             13   5  1  8   60-74  -14
8 Lausanne          10   3  1 10   61-85  -24

La Chaux-de-Fonds, Villars-sur-Ollon, Ajoie et Lausanne sont relégués en 1re ligue.

 

 

 

1re ligue

Groupe 1 (18 matches)

                     Pts    BP-BC  Diff
 1 Ascona             32   125-55  +70
 2 Bülach             29   104-44  +60
 3 Weinfelden         25   104-60  +44
 4 Niederhasli        23    95-65  +30
 5 Uzwil              18    74-62  +12
 6 Schaffhouse        18    71-77  -6
 7 Saint-Moritz       13    73-83  -10
 8 Frauenfeld         13    52-67  -15
 9 Wallisellen        10    54-112 -58
10 Grasshopper         0    25-150 -125

Groupe 2 (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 EHC Bâle           32  16  0  2  146-49  +97
 2 Illnau-Effretikon  28  14  0  4   96-44  +52
 3 Burgdorf           27  13  1  4  109-66  +43
 4 Solothurn          25  12  1  5  112-74  +38
 5 Zunzgen-Sissach    21  10  1  7   82-73  +9
 6 SC Küsnacht        16   8  0 10   69-72  -3
 7 Urdorf             12   6  0 12   74-95  -21
 8 Rot-Blau Berne     12   6  0 12   60-98  -38
 9 Lucerne             5   2  1 15   58-106 -48
10 Lützelflüh          2   1  0 17   44-173 -129

Groupe 3 (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Grindelwald      36  18  0  0  143-45  +98
 2 Thoune           28  14  0  4  117-65  +52
 3 Lyss             19   8  3  7  107-86  +21
 4 Moutier          18   8  2  8  100-92  +8
 5 Fleurier         17   7  3  8   96-91  +5
 6 Wiki             15   7  1 10   84-103 -19
 7 Adelboden        15   7  1 10   72-98  -26
 8 Konolfingen      14   6  2 10   65-97  -32
 9 Saint-Imier      11   4  3 11   74-113 -39
10 Le Locle          7   3  1 14   71-139 -68

Groupe 4 (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Martigny         34  17  0  1  170-51  +119
 2 Genève-Servette  32  16  0  2  155-61  +94
 3 Monthey          23  11  1  6  103-85  +18
 4 Sion             22  11  0  7   77-75  +2
 5 Champéry         19   9  1  8   89-75  +14
 6 Forward Morges   17   8  1  9   76-89  -13
 7 Marly            10   5  0 13   65-101 -36
 8 Neuchâtel        10   5  0 13   75-123 -48
 9 Lens              9   4  1 13   61-112 -51
10 Vallée de Joux    4   2  0 16   52-151 -99

Les deux derniers de chaque groupe sont relégués en 2e ligue.

 

Barrages de promotion

Demi-finales (18, 22 et 25 février 1984)

Bâle - Bülach 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Bülach - Bâle 3-7 (0-3,1-2,2-2)

Ascona - Illnau-Effretikon 3-5 (0-1,1-2,2-2)
Illnau-Effretikon - Ascona 3-5
Illnau-Effretikon - Ascona 9-1 (3-0,3-0,3-1) [match d'appui à Aarau]

Grindelwald - Genève-Servette 1-4 (0-2,0-1,1-1)
Genève-Servette - Grindelwald 6-6 (0-2,3-2,3-2)

Martigny - Thoune 9-4 (1-1,5-2,3-1)
Thoune - Martigny 3-8 (0-1,2-4,1-3)

 

Finales (28 février, 3 et 7 mars 1984)

Illnau-Effretikon - Bâle 2-6 (0-2,1-1,1-3)
Bâle - Illnau-Effretikon 4-3 (1-1,2-2,1-0)

Genève-Servette - Martigny 3-8 (1-0,2-1,0-7)
Martigny - Genève-Servette 3-4 (2-0,0-0,1-4)
Martigny - Genève-Servette 4-9 (1-4,2-1,1-4) [match d'appui à Lausanne]

Bâle est promu en LNB. Arrivé aux portes de la promotion, Illnau-Effretikon connaît une nouvelle désillusion quelques mois plus tard : le 2 décembre 1984, un référendum se prononce contre la construction d'un toit à la patinoire par 2784 voix contre 1519. L'avenir du club à haut niveau est irrémédiablement compromis et beaucoup de joueurs quittent l'équipe.

Genève-Servette a déjà créé la surprise en battant l'invaincu Grindelwald, et affronte Martigny, qui a gagné 8-4 et 10-2 les deux confrontations en saison régulière. Les Valaisans remportent la première manche puis mènent 2-0 à neuf minutes de la fin et se voient déjà en LNB, mais ils craquent subitement, avant de prendre l'eau au match d'appui devant 6200 spectateurs à la patinoire de Montchoisi. Héros de la montée genevoise, l'ancien meilleur marqueur de LNA Serge Martel sera recruté par l'adversaire malheureux Martigny.

 

 

 

2e ligue

Meyrin, Wil, Aarau et Unterseen-Interlaken sont promus en 1re ligue.

 

 

 

Matches amicaux

Coupe du Soleil (du 2 au 4 septembre 1983 à Sierre)

Demi-finales

Fribourg-Gottéron  - Viège 10-7 (7-2,1-3,2-2)
Sierre bat Lausanne

Match pour la troisième place

Viège - Lausanne 7-6 a.p. (0-0,2-3,4-3,1-0)

Finale

Fribourg-Gottéron  - Sierre 3-2 (0-0,1-2,2-0)

 

Weyer Cup (du 23 au 25 septembre 1983 à Berne)

Demi-finales

Soleure - Lyss 9-7 (3-1,1-3,5-3)
Moosseedorf bat Rotblau Berne

Match pour la troisième place

Rotblau Berne - Lyss 6-3 (2-1,0-2,4-0)

Finale

Soleure - Moosseedorf, non joué à cause du brouillard sur la glace

 

Tournoi de Thoune (décembre 1983)

Demi-finales

Arosa bat Thoune 
Berne - Viège 7-4 (3-2,3-1,1-1)

Match pour la troisième place

Viège - Thoune 5-4 (0-0,0-1,5-3)

Finale

Arosa - Berne 4-4 (3-0,1-1,0-3) / 3-2 aux tirs au but

 

Coupe de Villars-sur-Ollon (du 27 au 30 décembre 1983)

Demi-finales

HC Bienne - HC Lugano 6-5 (1-0,2-4,3-1)
HC Villars - HC Sierre 5-1 (1-0,4-1,0-0)

Match pour la troisième place

HC Lugano - HC Sierre 4-3 t.a.b. (0-1,1-1,2-1,1-0)

Finale

HC Bienne - HC Villars 9-4 (3-0,0-2,6-4)

Langnau, Bienne, Ambrì-Piotta, Lugano, Rapperswil, Coire, La Chaux-de-Fonds, Langenthal, Arosa, Olten, Davos, Aarau et Zoug ont aussi participé à des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1982/83)

La saison suivante (1984/85)

 

Retour aux archives