Championnat du monde 1985 des moins de 20 ans

 

Groupe A (23, 25, 26, 28, 29, 31 décembre 1984 et 1er janvier 1985 en Finlande)

URSS - Pologne 10-0 (3-0,4-0,3-0) [à Vantaa]
Canada - Suède 8-2 (1-0,2-1,5-1) [à Helsinki]
Tchécoslovaquie - États-Unis 9-1 (2-1,2-0,5-0) [à Turku]
Finlande - Allemagne de l'Ouest 9-0 (0-0,6-0,3-0) [à Turku]

Allemagne de l'Ouest - URSS 1-12 (0-5,1-3,0-4) [à Vantaa]
Suède - Tchécoslovaquie 3-4 (0-2,1-0,2-2) [à Helsinki]
Canada - Pologne 12-1 (2-1,4-0,6-0) [à Turku]
Finlande - États-Unis 7-4 (2-0,0-3,5-1) [à Turku]

Tchécoslovaquie - Pologne 6-2 (2-2,2-0,2-0) [à Espoo]
Canada - Allemagne de l'Ouest 6-0 (1-0,1-0,4-0) [à Helsinki]
URSS - États-Unis 4-2 (1-1,2-1,1-0) [à Turku]
Finlande - Suède 5-3 (2-1,3-2,0-0) [à Turku]

Allemagne de l'Ouest - Tchécoslovaquie 3-7 (0-4,1-2,2-1) [à Vantaa]
Finlande - Pologne 11-2 (6-2,4-0,1-0) [à Helsinki]
Suède - URSS 1-5 (0-1,0-2,1-2) [à Turku]
États-Unis - Canada 5-7 (2-3,2-0,1-4) [à Turku]

États-Unis - Allemagne de l'Ouest 2-1 (1-0,0-0,1-0) [à Helsinki]
Finlande - Tchécoslovaquie 1-1 (0-0,1-0,0-1) [à Helsinki]
Pologne - Suède 0-11 (0-4,0-3,0-4) [à Turku]
URSS - Canada 0-5 (0-2,0-0,0-3) [à Turku]

Pologne - États-Unis 2-6 (2-2,0-2,0-2) [à Helsinki]
Finlande - Canada 4-4 (1-2,2-2,1-0) [à Helsinki]
Allemagne de l'Ouest - Suède 1-5 (1-2,0-2,0-1) [à Turku]
Tchécoslovaquie - URSS 3-1 (0-0,1-1,2-0) [à Turku]

Suède - États-Unis 7-3 (2-1,3-1,2-1) [à Helsinki]
Pologne - Allemagne de l'Ouest 3-3 (0-0,2-1,1-2) [à Vantaa]
Tchécoslovaquie - Canada 2-2 (0-0,1-1,1-1) [à Vantaa]
Finlande - URSS 5-6 (2-2,1-3,2-1) [à Helsinki]

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Canada            12   5  2  0   44-14  +30
2 Tchécoslovaquie   12   5  2  0   38-17  +21
3 URSS              10   5  0  2   38-17  +21
4 Finlande          10   4  1  2   42-20  +22
5 Suède              6   3  0  4   32-26  +6
6 États-Unis         4   2  0  5   23-37  -14
7 RFA                1   0  1  6    9-44  -35
8 Pologne            1   0  1  6   10-59  -49

Le Canada est champion du monde juniors grâce à la prestation remarquable de son gardien Craig Billington, décrit par son entraîneur Terry Simpson comme "fabuleux tout au long du tournoi". Au match décisif, la Tchécoslovaquie est meilleure techniquement, mais les Canadiens sont supérieurs dans les duels physiques et reviennent deux fois au score. Wendel Clark inscrit l'égalisation définitive 80 secondes seulement après le but de Pivonka pour arracher la médaille d'or. La Pologne est reléguée dans le groupe B.

 

Meilleurs marqueurs

                            B  A Pts
 1 Esa Keskinen          6 14  20
 2 Esa Tikkanen          7 12  19
 3 Brian Bradley         9  5  14
 4 Peter Andersson       4 10  14
 5 Mikko Mäkelä         11  2  13
 6 Michal Pivonka        9  4  13
 7 Adam Creighton        8  4  12
 8 Sergei Novoselov      3  9  12
 9 Aleksandr Semak       7  4  11
10 Ravil Khaidarov       6  3   9

Meilleur gardien : Craig Billington

Meilleur défenseur : Vesa Salo

Meilleur attaquant : Michal Pivonka

Équipe-type des journalistes : Timo Lehkonen  / Bob Dollas - Mikhaïl Tatarinov  / Esa Tikkanen - Michal Pivonka - Mikko Mäkelä .

Deuxième équipe-type : Dominik Hasek  / Peter Andersson - Selmar Odelein  / Shayne Corson - Adam Creighton - Brian Bradley

 

 

 

Groupe B (du 15 au 24 mars 1985 à Sapporo, Japon)

15 mars
Norvège - Roumanie 7-1 (2-1,3-0,2-0)
Autriche - Pays-Bas 1-8 (1-2,0-3,0-3)
Suisse - France 7-0 (3-0,3-0,1-0)
Japon - Italie 5-2 (1-1,4-0,0-1)

16 mars
Japon - Pays-Bas 4-4 (2-4,2-0,0-0)
Suisse - Roumanie 8-6 (0-2,5-2,3-2)
17 mars
Autriche - Italie 3-2 (0-0,3-0,0-2)
Norvège - France 7-6 (1-1,2-3,4-2)

18 mars
Suisse - Italie 7-1 (2-1,1-0,4-0)
Norvège - Pays-Bas 1-5 (0-5,0-0,1-0)
Roumanie - France 5-5 (0-3,1-1,4-1)
Autriche - Japon 3-10 (0-6,0-2,3-2)

19 mars
Suisse - Pays-Bas 5-4 (1-2,3-2,1-0)
Japon - Roumanie 3-5 (3-0,0-2,0-3)
20 mars
Autriche - France 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Norvège - Italie 1-2 (0-1,1-0,0-1)

21 mars
Autriche - Roumanie 7-6 (1-1,2-2,4-3)
Japon - France 6-3 (1-1,2-1,3-1)
Pays-Bas - Italie 7-1 (2-0,3-0,2-1)
Suisse - Norvège 6-1 (3-0,2-0,1-1)

23 mars
Roumanie - Pays-Bas 1-7 (0-1,0-5,1-1)
France - Italie 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Suisse - Japon 5-3 (1-3,4-0,0-0)
Autriche - Norvège 5-5 (1-2,2-2,2-1)

24 mars
Pays-Bas - France 12-1 (5-0,1-1,6-0)
Suisse - Autriche 20-7 (5-5,8-2,7-0)
Japon - Norvège 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Roumanie - Italie 3-5 (1-3,1-0,1-2)

Classement (7 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Suisse            14   7  0  0   58-22  +36
2 Pays-Bas          11   5  1  1   47-14  +33
3 Japon              9   4  1  2   34-23  +21
4 Autriche           7   3  1  3   30-53  -23
5 Norvège            5   2  1  4   23-28  -5
6 Italie             4   2  0  5   14-28  -14
7 Roumanie           3   1  1  5   27-42  -15
8 France             3   1  1  5   19-42  -23

La Suisse est promue dans le groupe A. La France avait été privée au dernier moment de son capitaine Laurent Lecomte, appelé avec les seniors pour pallier la blessure de Franck Ganis. Jacky Pampanay remplaçait Lecomte dans l'effectif, mais, pendant que l'équipe A accédait au Mondial B, les juniors descendaient dans le groupe C.

 

Meilleur marqueur : Peter Jaks , 19 points (11 buts et 8 assists).

 

 

 

Groupe C (22, 23, 24, 26 et 27 février 1985 en Belgique)

Grande-Bretagne - Bulgarie 1-4 (0-4,1-0,0-0) [à Bruxelles]
Hongrie - Pays-Bas B 10-2 (3-0,6-0,1-2) [à Bruxelles]
Belgique - Espagne 6-4 (2-0,1-3,3-1) [à Heist-op-den-Berg]

Espagne - Bulgarie 4-5 (0-1,3-2,1-2) [à Liège]
Pays-Bas B - Grande-Bretagne 8-1 (7-0,0-0,1-1) [à Liège]
Belgique - Hongrie 1-6 (1-3,0-2,0-1) [à Anvers]

Hongrie - Espagne 6-4 (1-0,2-3,3-1) [à Geel]
Belgique - Grande-Bretagne 11-1 (4-1,4-0,3-0) [à Liège]
Pays-Bas B - Bulgarie 1-5 (0-0,0-3,1-2) [à Deurne]

Bulgarie - Hongrie 3-2 (1-1,2-1,0-0) [à Deurne]
Grande-Bretagne - Espagne 5-3 (1-1,3-1,1-1) [à Deurne]
Belgique - Pays-Bas B 5-5 (1-1,3-3,1-1) [à Deurne]

Grande-Bretagne - Hongrie 2-11 (0-4,0-3,2-4) [à Liège]
Belgique - Bulgarie 9-11 (1-4,6-1,2-6) [à Geel]
Pays-Bas B - Espagne 4-3 (2-2,1-0,1-1) [à Heist-op-den-Berg]

Classement (4 matches)

                   Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bulgarie          8   4  0  0   23-16  +7
2 Hongrie           6   3  0  1   25-10  +15
3 Belgique          4   2  0  2   27-22  +5
4 Grande-Bretagne   2   1  0  3    9-29  -20
5 Espagne           0   0  0  4   15-22  -7

La Bulgarie est promue dans le groupe B. La sélection des Pays-Bas était hors compétition.

Trois jours avant la compétition, les Britanniques avaient appris que Murrayfield refusait de libérer trois piliers de la sélection, les frères Hand et Lindsay Lovell, et même l'entraîneur Alex Dampier, car le nouveau sponsor du club, la vodka Smirnoff, exigeait leur présence pour un match de championnat télévisé à Durham. Il fallait donc trouver en catastrophe un nouveau coach, qui fut l'entraîneur de l'équipe d'Écosse des moins de 16 ans, Rob Petrie. Mais son équipe ne put faire oublier les prodiges Paul et Tony Hand. Elle réussit néanmoins à se reprendre en battant, avec un triplé de Stephen Johnson, une équipe d'Espagne qui se consola de sa dernière place avec le trophée du fair-play.

 

Meilleur marqueur : Aldo van den Aker , 15 points (10 buts et 5 assists).

Meilleur gardien : Ivailo Assenov

Meilleur défenseur : Zsolt Heffler

Meilleur attaquant : Bob Moris

 

 

Les précédents championnats du monde juniors (1984)

Les championnats du monde juniors suivants (1986)

 

Retour aux archives