Championnat d'URSS 1973/74

 

Vysshaya Liga

Classement (32 matches)

                         Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 Krylia Sovietov Moscou  51   24  3  5    162-87   +75
2 CSKA Moscou             40   18  4  10   153-121  +32
3 Dynamo Moscou           36   16  4  12   141-114  +27
4 Spartak Moscou          33   15  3  14   146-145  +1
5 Torpedo Gorki           28   11  6  15   111-127  -16
6 Dynamo Riga             28   13  2  17   120-130  -10
7 Khimik Voskresensk      27   11  5  16   107-125  -18
8 Traktor Chelyabinsk     26   11  4  17   115-151  -36
9 SKA Leningrad           19    7  5  20   100-155  -55

Les Krylia Sovietov de Moscou mettent fin à quatre années de domination du CSKA et obtiennent leur deuxième titre de champion d'URSS, dix-sept ans après le premier. Ils n'avaient pas à la base des joueurs aussi talentueux et recherchés que leurs rivaux, mais leur entraîneur Boris Kulagin, grâce à sa persévérance pédagogique, a su leur faire prendre confiance en eux et a su les convaincre qu'ils pouvaient être aussi bons que les internationaux. Les leaders de cette équipe sont un jeune trio qui a commencé à jouer ensemble à l'âge de quatorze ans et qui n'a peur de rien. La technique et l'agressivité de Youri Lebedev, la lecture du jeu très rapide de Viacheslav Anissine et le tir puissant du pur buteur Aleksandr Bodunov sont parfaitement complémentaires.

Mais la force des Krylia Sovietov, c'est aussi leur défense hermétique, un point sur lequel Kulagin insistait un peu plus, dérogeant à l'habitude tarasovienne du "tout pour l'attaque". Le gardien Aleksandr Sidelnikov, doublure de Tretiak dans la sélection soviétique, n'y est pas étranger. De plus, la paire d'arrières Kuznetsov-Shatalov fait son entrée en équipe nationale grâce à ses performances en club, de même que les avants Kapustin et Repnev, puis que Klimov et Kotov au début de la saison suivante. Il faut dire que Boris Kulagin deviendra alors le seul maître à bord de la sélection après le départ de Bobrov.

L'autre évènement de l'année, ce sont les débuts notables du Dynamo Riga dans l'élite. Ses matches créent l'évènement dans la capitale lettonne. Pendant qu'ils font la queue pour obtenir des billets, les supporters doivent allumer des feux pour résister au froid. L'équipe qu'ils soutiennent compte huit joueurs formés au club dans ses rangs, le reste étant composé de joueurs qui ne parviennent pas à intégrer le Dynamo le plus prestigieux, celui de Moscou.

 

 

Meilleurs marqueurs

                                 B   A  Pts
1 Vyacheslav Anisin    Krylia   22  26  48
2 Aleksandr Maltsev    Dynamo   25  22  47
3 Aleksandr Yakushev   Spartak  26  10  36
4 Aleksandr Bodunov    Krylia   20  16  36
  Konstantin Klimov    Krylia   20  16  36

Troïka la plus productive : Aleksandr Bodunov - Vyacheslav Anisin - Yuri Lebedev (Krylia Sovietov Moscou), 64 buts (20 + 22 + 22).

Équipe-type : Vladislav Tretiak (CSKA) ; Vladimir Lutchenko (CSKA) - Valeri Vassiliev (Dynamo) ; Valeri Kharlamov (CSKA) - Aleksandr Maltsev (Dynamo) - Boris Mikhaïlov (CSKA).

Élection des meilleurs joueurs : 1 Vladislav Tretiak (CSKA) 113 pts, 2 Boris Mikhaïlov (CSKA) 67, 3 Valeri Vassiliev (Dynamo) 39, 4 Aleksandr Maltsev (Dynamo) 38, 5 Valeri Kharlamov (CSKA) 26.

 

 

Barrage de promotion/relégation

Avtomobilist Sverdlovsk - SKA Leningrad 4-7 (0-3,0-1,4-3)
SKA Leningrad - Avtomobilist Sverdlovsk 9-2 (2-1,3-0,4-1)

Le SKA Leningrad se maintient dans l'élite.

 

 

 

Klass A, groupe 1 (Pervaya Liga)

Classement (48 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Kristall Saratov         73   35  3  10   229-124  +105
 2 Avtomobilist Sverdlovsk  66   31  4  13   240-177  +63
 3 Sibir Novosibirsk        64   31  2  15   258-154  +104
 4 Salavat Yulaev Ufa       64   29  6  13   202-140  +62
 5 Molot Perm               57   26  5  17   193-164  +29
 6 SKA MVO Lipetsk          50   23  4  21   178-161  +17
 7 Lokomotiv Moscou         47   22  3  23   138-120  +18
 8 Yenbek Alma-Ata          46   21  4  23   157-170  -13
 9 Sokol Kiev               45   20  5  23   168-173  -5
10 Khimik Omsk              42   19  4  25   161-191  -30
11 Torpedo Ust-Kamenogorsk  34   16  2  30   164-209  -45
12 Metallurg Novokuznetsk   24   12  0  36   137-261  -124
13 SKA Kuybyshev            12    4  4  40   138-319  -181

Le Kristall Saratov est promu en Vysshaya Liga alors que Sverdlovsk doit passer par un barrage.

 

 

 

Klass A, groupe 2 (Vtoraya Liga)

Zone ouest (56 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Dizelist Penza             90   41  8  7    276-129  +147
 2 Izhstal Izhevsk            80   37  6  13   285-202  +83
 3 SK Uristkogo Kazan         76   35  6  15   294-199  +95
 4 Torpedo Minsk              70   32  6  18   228-196  +32
 5 Kristall Elektrostal       69   29 11  16   223-195  +28
 6 Stankostroïtel Ryazan      61   26  9  21   195-188  +7
 7 Apatitstroï Apatity        57   24  9  23   173-193  -20
 8 Neftyanik Ukhta            56   24  8  24   178-201  -23
 9 Torpedo Yaroslavl          52   22  8  26   180-188  -8
10 Dneprospetsstal Zaporozhe  48   20  8  28   201-218  -17
11 Metallurg Cherepovets      42   15 12  29   158-213  -55
12 Polet Gorki                41   14 13  29   166-216  -50
13 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   38   15  8  33   139-186  -47
14 Shtorm Leningrad           31   12  7  37   157-237  -80
15 Progress Glazov            29   11  7  38   166-258  -92

Le Dizelist Penza est promu en Pervaya Liga. Le Progess Glazov est relégué en Klass B.

 

Zone est (48 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 SKA Sverdlovsk             81   38  5  5    292-117  +175
 2 SKA Novosibirsk            74   35  4  9    260-108  +152
 3 Rubin Tioumen              60   28  4  16   200-149  +51
 4 Spartak Tachkent           57   27  3  18   202-164  +38
 5 Spoutnik Nijni Taghil      55   25  5  18   201-161  +40
 6 Motor Barnaul              45   21  3  24   180-185  -5
 7 SKA Khabarovsk             40   18  4  26   157-196  -39
 8 Titan Berezniki            39   18  3  27   147-208  -61
 9 Stroïtel Karaganda         38   15  8  25   182-240  -58
10 Shakhter Prokopievsk       37   15  7  26   145-210  -65
11 SK Yuzhny Ural Orsk        35   16  3  29   155-202  -47
12 Stroïtel Temirtau          33   15  3  30   148-219  -71
13 Kedr Sverdlovskaya oblast  30   12  6  30   128-238  -110

Le SKA Sverdlovsk est promu en Pervaya Liga. Le Kedr "de la région de Sverdlovsk" est relégué en Klass B. Il est situé près de Verkh-Neivinsk, dans la ville secrète dite "Sverdlovsk-44", lieu d'enrichissement d'uranium qui ne sera baptisée avec un vrai nom - Novouralsk - qu'à la chute de l'URSS.

 

Finale

SKA Sverdlovsk - Dizelist Penza 3-3
SKA Sverdlovsk - Dizelist Penza 4-4
Dizelist Penza - SKA Sverdlovsk 2-5
Dizelist Penza - SKA Sverdlovsk 4-1
Dizelist Penza - SKA Sverdlovsk 3-1

Le Dizelist Penza remporte le titre honorifique de champion de Vtoraya Liga.

 

 

 

Klass B

Zone 1 (32 matches) : 1 Mayak Kuybyshev 42, 2 Tekstilshchik Pavlovsky Posad 38, 3 Latvijas Berzs Riga 33, 4 Sputnik Almetievsk 31, 5 Meteor Rybinsk 28, 6 Khimik Olenburg 28, 7 Rossiya Krasnokamsk 27, 8 Neftyanik Leninogorsk 26, 9 Temp Zagorsk 19.

Zone 2 (36 matches)

                               Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Zvezda Chebarkul             50   24  2  10   153-97   +56
 2 Start Verzhn´a´a Salda       49   23  3  10   145-120  +25
 3 Temp Yurga                   46   22  2  12   185-120  +65
 4 Taganaï Zlatoust             43   21  1  14   144-129  +15
 5 Visokogorets Nijni Tagil     40   17  6  13   112-111  +1
 6 Irtish Pavlodar              38   18  2  16   144-124  +20
 7 Ermak Angarsk                36   15  6  15   122-105  +17
 8 Torpedo Rubtsovsk            23   10  3  23    85-137  -52
 9 Avangard Petropavlovsk       18    6  6  24    83-167  -84
10 Selkhozvuzovets Chelyabinsk  17    5  7  24    70-133  -63

Zone 3 : 1 Zapolyarnik Norilsk, 2 Gornyak Dalnegorsk...

 

Tournoi final (à Norilsk)

                                Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Mayak Kuybyshev                8   3  0  1   26-15  +11
2 Start Verzhn´a´a Salda         4   2  0  2   22-15  +7
3 Zapolyarnik Norilsk            4   2  0  2   16-21  -5
4 Tekstilshchik Pavlovsky Posad  4   2  0  2   13-17  -4
5 Zvezda Chebarkul               2   1  0  3   14-23  -9

Kuybyshev et Verzhn´a´a Salda sont promus en Klass A.

 

 

 

Pervenstvo RFSFR (championnat de Russie)

Tournoi final (du 22 février au 3 mars 1974 à Magnitogorsk)

                            Pts  V  N  D    BP-BC  Diff
1 Sokol Krasnoïarsk          8   4  0  1   24-10  +14
2 Metallurg Magnitogorsk     8   4  0  1   17-6   +9
3 Chkalovets Novosibirsk     6   3  0  2   21-12  +9
4 KamAZ Naberezhnie Chelny   4   2  0  3   18-23  -5
5 Gornyak Olenogorsk         3   1  1  3   11-21  -10
6 Obninsk                    1   0  1  4   10-25  -15

Les cinq premiers sont promus dans le championnat national d'URSS, classe B.

 

 

 

Coupe d'URSS

Premier tour

Metallurg Novokuznetsk - Vimpel Minsk 4-2
Molot Perm - Latvijas Berzs Riga 6-3
Torpedo Minsk - Kristall Elektrostal 6-4
Stroïtel Karaganda - Motor Barnaul 8-5
Torpedo Ust-Kamenogorsk - Yenbek Alma-Ata 5-4

Deuxième tour

Dynamo Riga - Stroïtel Karaganda 10-6
Sibir Novosibirsk - Shakhter Prokopievsk 9-4
Salavat Yulaev Ufa - Metallurg Novokuznetsk 7-2
Kristall Saratov - Kreenholm Narva 9-2
Stankostroïtel Ryazan - Sokol Kiev 8-3 (3-1,2-1,3-1)
Torpedo Ust-Kamenogorsk - SKA MVO Lipetsk 5-3
Avtomobilist Sverdlovsk - Molot Perm 4-3
Torpedo Minsk - Lokomotiv Moscou 5-4

Huitièmes de finale

CSKA Moscou - Salavat Yulaev Ufa 8-3
Khimik Voskresensk - Sibir Novosibirsk 5-3
SKA Leningrad - Kristall Saratov 4-6
Krylia Sovietov Moscou bat Torpedo Minsk par forfait
Dynamo Moscou - Dynamo Riga 5-1
Traktor Chelyabinsk - Stankostroïtel Ryazan 5-3 a.p. (0-3,1-0,2-0,2-0) [28 avril à Voskresensk]
Torpedo Gorki - Avtomobilist Sverdlovsk 4-8
Spartak Moscou - Torpedo Ust-Kamenogorsk 10-6

Quarts de finale

CSKA Moscou - Khimik Voskresensk 3-4
Kristall Saratov - Krylia Sovietov Moscou 4-8
Dynamo Moscou - Traktor Chelyabinsk 5-4
Avtomobilist Sverdlovsk - Spartak Moscou 3-13

Sur un match, Voskresensk se prend à accrocher le CSKA, comme au bon vieux temps où les Moscovites détestaient perdre contre ces banlieusards venus d'une "ville d'une seule rue". Pousser le club de l'armée en prolongation est déjà une performance en soi, mais on n'en arrive même pas là car le but à la dernière minute de Valentin Kozin l'élimine carrément.

Demi-finales

Khimik Voskresensk - Krylia Sovietov Moscou 1-5 (0-3,0-0,1-2)
Dynamo Moscou - Spartak Moscou 4-2 (2-0,1-1,1-1)

Finale (le 8 mai 1974 au Sokolniki de Moscou)

Krylia Sovietov Moscou - Dynamo Moscou 4-3 (0-1,2-1,2-1)

Les Krylia Sovietov de Moscou réalisent le doublé, en remportant également la Coupe d'URSS grâce à un but décisif d'Igor Dmitriev.

Meilleur buteur : Valentin Gureïev (Spartak Moscou), 6 buts.

 

 

La saison précédente (1972/73)

La saison suivante (1974/75)

 

Retour aux archives