République Tchèque - Suède (13 novembre 2004)

 

Match comptant pour le tournoi Karjala 2004.

Timrå est l'équipe en forme du moment en Elitserien suédoise, elle est revenue à un point du leader Frölunda grâce à douze succès sur les treize derniers matches, et on comprend pourquoi en voyant évoluer son trio offensif qui constitue aujourd'hui la première ligne de la Tre Kronor. Henrik Zetterberg, Niklas Nordgren et Jonathan Hedström ont été les piliers de la formation suédoise, une prestation seulement gâchée par l'exclusion de Hedström sur une mauvaise charge en fin de match. Ils ouvrent le score après cinq minutes de jeu malgré une infériorité numérique. Bien lancé par une passe de Zetterberg, Hedström bat Svoboda sans fioritures.

Les Tchèques égalisent en deuxième période sur un but chanceux, le palet de Dvorák rebondissant sur le dos du malheureux défenseur Hållberg. En fin de tiers-temps, deux pénalités de Hamr et Prospal permettent à Christian Bäckman, auteur d'un bon match, de redonner l'avantage à la Suède sur un slap de la bleue à seulement neuf secondes de la seconde interruption.

Mais la nouvelle spécialité tchèque, c'est le billard. Au troisième tiers-temps, un tir de Michal Mikeska est dévié par la crosse de Tony Mårtensson dans les buts du malheureux Henrik Lundqvist. Pas de chance pour la Suède, contrainte à une prolongation. Celle-ci est intense mais assez fermée, jusqu'à ce qu'elle s'emballe carrément dans la dernière minute avec une situation à deux contre un de chaque côté et même un breakaway de David Vyborny, qui se heurte à Lundqvist.

Le gardien suédois est également à son affaire dans la séance des tirs au but, mais la Tre Kronor attend encore son libérateur. Et voilà que s'élance Magnus Kahnberg, le spécialiste des feintes ébouriffantes, que sa technique rend redoutable dans ce genre d'exercice. L'attaquant de Frölunda, qui n'a curieusement été inclus que tardivement dans la sélection suédoise après des annonces de forfaits sur blessure, tient à montrer qu'il mérite sa place. Il a déjà marqué hier, et sur sa tentative, il utilise cette fois sa grande précision de tir pour glisser le palet à mi-hauteur, à l'endroit le plus difficile pour les gardiens, entre le bras et la jambière.

Tout se passe bien pour la Suède de l'entraîneur de passage Bengt-Åke Gustafsson, qui a l'occasion de remporter le tournoi Karjala au nez et à la barbe des Finlandais. Mais il reste encore un match face aux hôtes avant de réussir ce petit exploit.

 

République Tchèque - Suède 2-3 après tirs au but (0-1, 1-1, 1-0, 0-0, 0-1)

Samedi 13 novembre 2004 à 15h00 à la Hartwall Areena de Helsinki. 4000 spectateurs.

Arbitrage de Jyri Rönn (FIN) assisté de Stefan Fonselius et Antti Hämäläinen (FIN).

Pénalités : République Tchèque 18' (2', 10', 4', 2'), Suède 39' (2', 8', 2'+5'+20', 2').

Tirs : République Tchèque 23 (7, 8, 6, 2), Suède 27 (7, 13, 7, 0).

Évolution du score :

0-1 à 05'10" : Hedström assisté de Zetterberg (inf. num.)

1-1 à 27'01" : Dvorák assisté de Prospal et Pilar

1-2 à 39'51" : Bäckman assisté de Rhodin et Nordgren (double sup. num.)

2-2 à 49'39" : Mikeska assisté de Hemský

Tirs au but :

Suède : Weinhandl (manqué), Zetterberg (manqué), Kahnberg (réussi).

République Tchèque : Rosa (manqué), Zidlický (manqué), Dvorák (manqué).

 

République Tchèque (2' pour surnombre)

Gardien : Adam Svoboda.

Défenseurs : Miroslav Blaták - Marek Zidlický ; Jan Hejda - Karel Pilar (4') ; Rostislav Klesla (2') - Radek Hamr (2') ; Michal Rozsival - Frantisek Ptacek.

Attaquants : Jaroslav Balaštík - David Výborný (2') - Martin Erat ; Pavel Rosa (2') - Václav Prospal (2') - Radek Dvorák ; Michal Mikeska - Petr Prucha - Aleš Hemský (2') ; Rostislav Olesz - Jirí Burger - Miloslav Horava.

Remplaçant : TomᚠDuba (G).

Suède

Gardien : Henrik Lundqvist.

Défenseurs : Christian Bäckman (2') - Thomas Rhodin (4') ; Henrik Tallinder - Magnus Johansson ; Niclas Hävelid - Per Hållberg ; Lars Jonsson.

Attaquants : Jonathan Hedström (2'+5'+20') - Henrik Zetterberg - Niklas Nordgrén (2') ; Daniel Sedin - Henrik Sedin - Mathias Tjärnqvist (2') ; Tony Mårtensson (2') - Johan Franzén - Mattias Weinhandl ; Peter Nordström - Yared Hagos - Magnus Kahnberg ; Andreas Lilja.

Remplaçant : Daniel Henriksson (G).

 

Retour aux matches internationaux