Wasquehal - Mulhouse (24 novembre 2007)

 

Match comptant pour la dixième journée de division 2, poule est.

Pour ce déplacement en terres nordistes contre la lanterne rouge du classement provisoire, les Scorpions se devaient de retrouver très vite une confiance un peu émoussée après le demi-loupé de la semaine dernière à Chambéry. Quatre joueurs n'ont pas été du déplacement : Baptiste Rahm, Mickael Tin, Loïc Claden et Lucas Tremellat.

La première action franche de Mulhouse intervient 2'45 de jeu suite à une belle combinaison entre David Croteau et Franck Herbrecht alors que les Alsaciens évoluent en supériorité numérique. Romain Pierrel s'empare seul du palet pour aller tromper le portier adverse (0-1, 03'05"). Les Scorpions veulent faire rapidement la différence, et Croteau oblige Chardon à concéder un rebond sur un tir surpuissant, mais personne n'est là pour conclure. Il faut attendre la cinquième minute de jeu pour voir le premier tir de Wasquehal, par Frédéric Nilly, profitant là d'un petit relâchement mulhousien. Mais les visiteurs se ressaisissent vite, et suite à un beau mouvement collectif, David Oulik termine le travail de Bringuet et Pierrel (0-2, 05'50").

Après Arrial, qui se fait remarquer par une belle action de jeu, c'est la première ligne qui donne le tournis à la défense adverse sans résultat, à l'image de Croteau ou d'Aubry. Mais l'un des défauts principaux des Scorpions reste la relance ! Les sorties de zone manquent souvent de vitesse et de précision. L'adversaire du soir, bien heureux de récupérer des palets perdus, n'arrive cependant pas à aller au bout de ses actions !

Cyril Arrial, bien servi par Aubry, se présente seul devant Chardon : après une feinte de tir, il décale bien le gardien avant de loger son palet sous la transversale (0-3, 15'45"). Wasquehal essaye de répliquer tout de suite après la remise en jeu, mais Mulhouse va bénéficier d'une supériorité numérique dans les deux dernières minutes et installer patiemment son jeu de puissance. Et à quatre secondes du retour sur la glace de Hamoudi, l'énorme tir de Tomas Tupy entre en force (0-4, 19'49").

Avec quatre longueurs d'avance, les Mulhousiens peuvent commencer à envisager la suite des opérations avec un peu plus de décontraction. Mais pas trop tout de même ! C'est justement suite à un relâchement coupable, laissant l'adversaire jouer à sa guise, que François Daireaux trompe Martel (1-4, 22'31"). Ce but redonne confiance aux Nordistes qui continuent à presser. Mulhouse panique un moment et, suite à une énorme pagaille dans la défense alsacienne, Wasquehal est à deux doigts de marquer le deuxième but, 30 secondes seulement après son ouverture de score. Martel, en dehors de sa cage à la suite de l'action précédente, voit le palet longer sa ligne de but sans pouvoir être repris. Le vent de panique continue quelques temps et comme souvent amène des fautes bien inutiles. Croteau et Arrial écopent tous deux d'une pénalité pour charge incorrecte. Mais à trois contre cinq, Vincent Bringuet, à l'embuscade, s'empare du palet et fournit une grosse accélération pour aller seul affronter François Durand, qui a remplacé Chardon en début du deuxième tiers-temps. Il feinte, et le palet vient tout doucement mourir au fond de la cage (1-5, 26'51").

Les Mulhousiens reprennent à nouveau leurs esprits. À 29'29, suite à deux premières fautes non sanctionnées, l'arbitre ne siffle que la troisième infligée, sous les protestations des supporters, à François Daireaux. Mulhouse ne va pas laisser passer sa chance sur cette supériorité et c'est à nouveau Bringuet qui conclut l'action commencée par Croteau et Herbrecht en montant à l'assaut de la cage de Durand (1-6, 31'41"). Ces belles actions ne peuvent néanmoins pas faire oublier certaines erreurs qui, mieux exploitées, auraient pu coûter très cher aux Alsaciens. Ainsi, à l'engagement, Julien Thiery échappe à la vigilance mulhousienne pour filer seul au but, et il faut tout le talent de Martel pour intercepter son tir. Ce même Thiery aura une deuxième chance très nette quelques secondes plus tard, que sort une fois encore Martel d'un beau lancer de botte. Mulhouse peine à sortir le palet de sa zone, et à 37' de jeu, Croteau arrive à intercepter du patin un palet très bien amené et qui aurait pu être une fois encore très dangereux.

La pause n'aura pas corrigé les erreurs habituelles des Scorpions, et on remarque encore de trop nombreuses imprécisions qui risquent d'avoir des conséquences beaucoup plus dramatiques face à Nice la semaine prochaine ! Les joueurs alsaciens font bien circuler le palet en supériorité, mais personne n'arrive à se décider à tirer. Le but arrive tout de même par David Oulik (1-7, 49'16"). Les Nordistes, diminués par de nombreux blessés qui n'ont pu être alignés sur ce match, commencent à accuser le coup, d'autant plus que Croteau aggrave la marque, bien servi par Bringuet (1-8, 50'39"). Les sorties de zone sont toujours approximatives pour les visiteurs, à l'image de ce palet dégagé trop rapidement et qui manque de justesse d'être dévié dans le but de Martel après avoir heurté un joueur mulhousien !

Les Scorpions vont néanmoins être un peu plus lucides dans les dernières minutes de jeu. Cela permettra à François Durand de briller à trois reprises consécutives par des arrêts spectaculaires face à Herbrecht, Tupy et Lyon. Mais l'énergie est du côté des visiteurs en cette fin de partie et cela va leur permettre de marquer encore deux buts supplémentaires, tous deux marqués par Julien Aubry (1-10). Romain Pierrel sera également à deux doigts de marquer, une nouvelle fois sur contre, mais le gardien ne laisse plus rien passer jusqu'au coup de sifflet final.

Victoire mulhousienne acquise contre une équipe qui, bien que valeureuse, a bien du mal à être au niveau des autres au sein de ce championnat. Trop d'erreurs de relance, trop d'imprécisions et trop de moments de relâchement ont été observés lors de ce match.

Compte-rendu signé Christian Catil

 

Wasquehal - Mulhouse 1-10 (0-4, 1-2, 0-4)

Samedi 24 novembre 2007 à 18h30 à la patinoire olympique de Wasquehal.

Arbitrage de MM. Maltaverne et Leberre.

Pénalités : Wasquehal 24' (2', 4'+10', 8'), Mulhouse 18' (2', 8', 8').

Tirs : Wasquehal 29 (8, 12, 9), Mulhouse 54 (16, 15, 23).

Engagements : Wasquehal 26 (7, 12, 7), Mulhouse 43 (16, 15, 12).

Évolution du score :

0-1 à 03'05" : R. Pierrel (inf. num.)

0-2 à 05'50" : Oulik assisté de Bringuet et R. Pierrel

0-3 à 15'45" : Arrial assisté d'Aubry

0-4 à 19'49" : Tupy assisté de R. Pierrel (sup. num.)

1-4 à 22'31" : Daireaux assisté de Cavrois et Lefort

1-5 à 26'51" : Bringuet (double inf. num.)

1-6 à 31'41" : Bringuet assisté de Croteau et Herbrecht

1-7 à 49'16" : Oulik assisté de Croteau et Aubry (sup. num.)

1-8 à 50'39" : Croteau assisté de Bringuet

1-9 à 55'34" : Aubry assisté de Croteau

1-10 à 56'21" : Aubry assisté de Croteau et Lyon

 

Retour à la division 2