Clermont-Ferrand - Nice (5 janvier 2008)

 

Match comptant pour la quatorzième journée de division 2, poule est.

Soupe à la grimace et tête des mauvais jours au retour des Aigles à Jean Bouin ce matin après la défaite concédée à Clermont-Ferrand.

Les matches de reprises sont toujours délicats à négocier, celui-ci ne déroge pas à la règle. Bien que Nice ouvre le score en début de rencontre sur un avantage numérique par Andre Dryler, Clermont égalise aussitôt sur l'action suivante par Hugues Voyer. La première période manque de rythme de part et d'autre mais Clermont semble plus frais physiquement et il faut toute l'attention de Jean-Philippe Schoch pour éviter de se retrouver mené. C'est finalement Anton Nyberg qui redonne l'avantage aux siens en toute fin de tiers sur un nouvel avantage numérique.

Au lieu de donner un moral d'acier aux Aigles, ce but inscrit tardivement réveille les Sangliers qui exploitent admirablement une situation à 5 contre 3 pour égaliser par Léo Rivon puis prendre l'avantage trente secondes plus tard par Raphaël Rivon à 5 contre 4. Le deuxième bloc niçois réagit de suite et Augustin Gillardin inscrit un doublé en deux minutes sur deux nouveaux avantages numériques. Le jeu se durcit et Anders Karlsson, déjà victime d'un cinglage sur l'avant-bras gauche au premier tiers, se prend un véritable coup de hache sur le droit. Passée la demi-heure de jeu, Clermont égalise à 4-4 par Léo Rivon sur une pénalité différée. Les Aigles perdent leurs bases et se laissent marcher dessus par une équipe de Clermont bien déterminée à faire chuter le leader. Les intentions auvergnates se précisent un peu plus lorsque Cyril Gavalda redonne l'avantage à ses couleurs, imité peu après par Clément Brajon sur un break. La tension monte sur la glace et les arbitres ne se posent plus de questions en distribuant les pénalités par tranche de 10 minutes de part et d'autre.

De retour au jeu pour la dernière période, Nice perd définitivement Anders Karlsson, touché au genou cette fois-ci. Le top scorer du club finira la soirée aux urgences qu'il quittera vers 1h30 du matin. Bilan, un étirement ligamentaire mais pas d'arrachement ni de rupture... ouf... Sur la glace, les choses ne s'arrangent pas pour Nice qui s'enlise et encaisse un septième but par Clément Brajon. Clermont est sur un petit nuage et ajoute deux unités supplémentaires par Cyril Gavalda puis Nans Souchon, avant que Marek Hanes, en fin de rencontre, ne sauve le peu d'honneur qui restait à sauver.

Cette contre-performance, associée au succès 6-2 des Lyonnais contre Asnières, fait glisser le NHCA au deuxième rang à quatre journée de la fin de la saison régulière. Il faudra montrer de bien meilleures intentions lors des prochaines rencontres pour rester au contact des Lions avant le déplacement du 9 février dans le Rhône.

Compte-rendu officiel du NHCA

 

Clermont-Ferrand - Nice 9-5 (1-2, 5-2, 3-1)

Samedi 5 janvier 2008 à 20h30 à la patinoire Clermont-Communauté. 253 spectateurs.

Arbitrage de Philippe Emerit et Frédéric Peurière.

Pénalités : Clermont 60' (6', 18'+10'+10', 16'), Nice 50' (6', 10'+10', 4'+10'+10').

Évolution du score :

0-1 à 03'17" : Dryler assisté de Dubaj et Margerit (sup. num.)

1-1 à 03'55" : H. Voyer assisté de Brajon et Bernard

1-2 à 19'38" : Nyberg assisté de P. Karlsson et Edlund (sup. num.)

2-2 à 21'52" : L. Rivon assisté de Gavalda (double sup. num.)

3-2 à 22'26" : R. Rivon assisté de H. Voyer et Brajon (sup. num.)

3-3 à 26'16" : Gillardin assisté de Banas et Margerit (sup. num.)

3-4 à 28'18" : Gillardin assisté de Lecryt et Margerit (sup. num.)

4-4 à 32'06" : L. Rivon

5-4 à 34'02" : Gavalda assisté de Florentin et L. Rivon

6-4 à 37'15" : Brajon

7-4 à 53'25" : Brajon (inf. num.)

8-4 à 54'51" : Gavalda (sup. num.)

9-4 à 55'21" : Souchon

9-5 à 57'17" : Hanes assisté de Margerit et Banas (sup. num.)

 

Retour à la division 2