Villard-de-Lans - Angers (1er novembre 2008)

 

Ligue Magnus, dixième journée.

Tomi Sykkö, l'unique attaquant étranger de Villard-de-Lans, est pénalisé pour un cinglage après seulement 47 secondes de jeu. Cela s'appelle tendre le bâton pour se faire battre, et c'est Jean-François Jodoin, servi dans l'enclave par une passe du coin de Tomas Baluch, qui porte l'estocade en deux temps, en prenant son propre rebond pour faire ensuite rebondir le palet dans le dos de Pascal Favarin (0-1). Les coupables essaient évidemment de se rattraper. Sykkö égalise mais le but est refusé car il a frappé dans la rondelle au-dessus du niveau de la cage (au rebond d'un lancer de la bleue de Birkeland. Pris à défaut défensivement sur le premier but, l'entraîneur-joueur villardien Stéphane Barin essaie également de répliquer par sa spéciale d'antan, le tour de cage, mais Ville Koivula repousse... et Simon Lacroix envoie aussitôt Pierre-Luc Laprise en contre-attaque pour le deuxième but !

Dans ce match haché par les pénalités, les Villardiens pâtissent de leurs unités spéciales. Quatre Angevins se succèdent en prison (Vidman, Braxenholm, S. Lacroix et Lahesalu), ce qui laisse les Ours pendant plus de trois minutes à 5 contre 3 ! Mais ils peinent à s'installer, notamment à cause de leur faiblesse aux engagements (ils finiront le match à 24 mises au jeu gagnées contre 37 pour Angers...). Seuls des tirs lointains arrivent jusqu'à Koivula. Pascal Favarin évite même le 0-3 en parant de la plaque un revers de Vidman en fin de première période.

Le deuxième tiers-temps voit des Villardiens dominer vainement. Quentin Pépy se crée beaucoup d'occasions mais il n'est vraiment pas inspiré dans le dernier geste. Les Angevins se mettent pourtant en difficulté tout seuls en prenant des 2'+2'. Alors que Laprise vient de purger ses quatre minutes, c'est au tour de Kevin Igier d'écoper d'une sanction similaire pour une double faute. Une pénalité de Sykkö (faire trébucher) remet les équipes à 4 contre 4, mais quand le Finlandais sort de prison, il initie un beau mouvement et Romain Carry sert Nicolas Favarin dont le tir en direction de la lucarne est capé par Koivula. Trente secondes plus tard, c'est Angers - toujours en infériorité numérique qui marque : Jonathan Bellemare intercepte le palet devant Birkeland, prend de vitesse Sedlak et part seul inscrire le 0-3.

Angers continue de cumuler les prisons en troisième période. Après tout, cela ne lui coûte rien car les lancers de la bleue sans imagination ne font que chauffer un Koivula déjà à bonne température. Stéphane Barin prend son temps mort à trois minutes de la fin et sort son gardien, profitant même d'une pénalité de Jodoin pour jouer à 6 contre 4. Avec une infériorité numérique, on a le droit de rater la cage vide : le tir lointain et imprécis de Lahesalu frappe la balustrade mais revient sur Vidman qui plie l'affaire à 0-4.

Soirée compliquée pour Villard-de-Lans qui a pu mesurer ce qui lui manque pour battre les meilleurs. Les supériorités numériques ont été catastrophiques face à un adversaire pourtant très indiscipliné. En plus, après les deux blessés du déplacement en coupe de la ligue (Lemoine et Farruggia), c'est Thibault Sage-Vallier qui les a rejoint à l'infirmerie au cours de ce match. La trêve va faire du bien ! Pour Angers, c'est une belle victoire avec un gardien en pleine confiance (43 arrêts de Koivula !) et un meneur offensif toujours brillant (Bellemare).

 

Villard-de-Lans - Angers 0-4 (0-2, 0-1, 0-0)
Samedi 1er novembre 2008 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 780 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Gwilherm Margry et Geoffrey Barcelo.
Pénalités : Villard 26' (6', 8'+10', 2'), Angers 62' (12', 8', 12'+10'+10'+10').
Tirs : Villard 43, Angers 37.

Évolution du score :
0-1 à 01'46" : Jodoin assisté de Baluch (sup. num.)
0-2 à 08'05" : Laprise assisté de S. Lacroix
0-3 à 35'15" : Bellemare (inf. num.)
0-4 à 59'08" : Vidman assisté de Lahesalu (inf. num., cage vide)
 

Villard-de-Lans

Attaquants :
Tomi Sykkö - Romain Carry (C) - Cyril Papa
Quentin Pépy - Alexandre Lefebvre - Yann Diaferia
Cédric Guillot-Diat puis [après un 2'+10'] Luc Tanesie - Mathieu Leblond - Thibault Sage-Vallier puis Francky Sadani

Défenseurs :
Stéphane Guillot-Diat - Barnabas Birkeland
Stéphane Barin - Nicolas Favarin (A)
Daniel Sedlak - Nicolas Antonoff

Gardien :
Pascal Favarin [sorti à 57'03"]

Remplaçants : William Robert (G), Yann Marez, Fabien Seebach, César Lefranc. Absents : Romain Farruggia (G, blessé), Martin Millerioux (genou), Tristan Lemoine (genou),

Angers

Attaquants :
Hermanni Vidman - Jonathan Bellemare - Éric Fortier
Juho Jokinen - Martin Lacroix - Julien Albert
Tomas Baluch - Matias Metsäranta - Pierre-Luc Laprise
Yven Sadoun

Défenseurs :
Per Braxenholm - Simon Lacroix
Kévin Igier - Pierre-Antoine Simonneau
Lauri Lahesalu - Jean-François Jodoin

Gardien :
Ville Koivula

Remplaçants : Frederick Gilbert (G), Nicolas Deshaies, Rodolphe Bretault. Absent : Pavol Mihalik (genou).

 

Retour à la Ligue Magnus