Championnat de France 1955/56

 

1re série

PUC forfait général

??/?? Chamonix - Villard-de-Lans 12-1
14/01 Chamonix - Briançon 14-1
21/01 Lyon - Briançon 7-4
22/01 Chamonix - CSG Paris 15-1
29/01 Briançon - CSG Paris
04/02 Briançon - Villard-de-Lans 5-6
11/02 Villard-de-Lans - Lyon 0-9
25/02 CSG Paris - Lyon 3-13
26/02 Villard-de-Lans - CSG Paris
17/03 Lyon bat Chamonix par forfait

Le match décisif du championnat de France entre Chamonix et Lyon est prévu le 4 février, mais il est repoussé au 17 mars. Sauf qu'entre-temps, Lyon s'est doté d'un renfort supplémentaire, Harold Schooley, un Canadien qui a fini sa saison en Italie avec Turin et qui a été prêté uniquement pour des matches amicaux. C'en est trop pour les Chamoniards excédés par le club lyonnais qu'ils avaient "contribué à créer" (c'est l'entrepreneur chamoniard Jean Giacometti qui a financé le nouveau Palais de Glace de Lyon) : ils ont l'impression que ce jeune club reçoit sans jamais donner en retour.

Malgré la venue dans sa ville natale du capitaine lyonnais René Giacometti (le fils de Jean) pour les convaincre deux jours avant, les Chamoniards boycottent donc ce dernier match et présentent leur bilan contre les trois autres équipes pour justifier qu'ils méritent le titre. L'argument "démontre" certes que Chamonix a une meilleure différence de buts (+38 contre +22), mais ce que l'histoire retiendra, c'est que le CP Lyon obtient son premier titre de champion de France, le deuxième pour la capitale des Gaules, même si c'est parce que son adversaire a déclaré forfait. Comme les places du match ont toutes été vendues, Lyon invite en catastrophe les Suisses de Servette pour que le match ait lieu.

 

 

2e série

Dauphiné : 1 Gap, 2 Briançon II, 3 ASVEL.

Savoie : 1 Saint-Gervais 7, 2 Megève, 3 Chamonix II.

Paris : 1 AC Boulogne-Billancourt, 2 US Métro.

 

Finale nationale (du 10 au 12 février 1956 à Gap)

Saint-Gervais - ACBB 7-1
Gap - US Métro 1-3
Saint-Gervais - US Métro 4-0
Gap - ACBB 2-9
Gap - Saint-Gervais 0-4
ACBB - US Métro 3-3

Classement : 1 Saint-Gervais 6, 2 ACBB 3 (+1), 3 US Métro 3 (-3), 4 Gap 0.

Saint-Gervais, l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt et l'US Métro sont promus en première série.

 

 

Junior

Le championnat de France junior, prévu à Lyon, n'a pas été décerné. Dans les Alpes, Chamonix (qui n'a pas non plus trouvé d'adversaire à affronter en cadets) a juste pu battre deux fois Megève.

 

 

La saison suivante (1956/57)

 

Retour aux archives