NHL 1930/31

 

La Grande Dépression, qui fait suite au krach de la bourse de New York à l'automne 1929, a un impact général sur l'économie, y compris sur les recettes des ligues sportives. Les Pittsburgh Pirates déménagent dans la plus grande ville de l'État de Pennsyvlvanie, Philadelphie (où ils se font appeler les Quakers), dans l'attente de la construction d'une nouvelle patinoire à Pittsburgh. Cette dernière ne verra jamais le jour et la franchise disparaîtra en fait complètement après cette dernière saison. Les Ottawa Senators, quant à eux, ne survivent qu'en vendant leur meilleur joueur - King Clancy - aux Toronto Maple Leafs.

Division canadienne (44 matches)

                           Pts    V VP  N  DP D     BP-BC   Diff
1 Canadiens de Montréal     60   24  2  8  0  10   129-89   +40
2 Toronto Maple Leafs       53   22  0  9  0  13   118-99   +19
3 Montreal Maroons          46   18  2  6  1  17   105-106  -1
4 New York Americans        46   17  1 10  0  16    76-74   +2
5 Ottawa Senators           24    8  2  4  1  29    91-142  -51

Division américaine (44 matches)

                           Pts    V VP  N  DP D     BP-BC   Diff
1 Boston Bruins             62   26  2  6  2  8    143-90   +53
2 Chicago Black Hawks       51   23  1  3  4  13   108-78   +30
3 New York Rangers          47   18  1  9  2  14   106-87   +19
4 Detroit Falcons           39   14  2  7  2  19   102-105  -3
5 Philadelphia Quakers      12    3  1  4  3  33    76-184  -108

Les Cougars de Détroit se sont renommés "Falcons" mais cela ne les empêche pas de rater de nouveau les play-offs.

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                      MJ    B   A  Pts   Pén
 1 Howie Morenz         C. Montréal   39   28  23   51   49'
 2 Ebbie Goodfellow     Detroit       44   25  23   48   32'
 3 Charlie Conacher     Toronto       37   31  12   43   78'
 4 Bill Cook            NY Rangers    43   30  12   42   39'
 5 Irvine "Ace" Bailey  Toronto       40   23  19   42   46'
 6 Joe Primeau          Toronto       38    9  32   41   18'
 7 Nels Stewart         M. Maroons    42   25  14   39   75'
 8 Frank Boucher        NY Rangers    44   12  27   39   20'
 9 Cooney Weiland       Boston        44   25  13   38   14'
10 Frederick Cook       NY Rangers    44   18  17   35   72'
11 Aurèle Joliat        C. Montréal   43   13  22   35   73'
12 Johnny Gottselig     Chicago       42   20  12   32   14'
13 Marty Barry          Boston        44   20  11   31   26'
14 Busher Jackson       Toronto       43   18  13   31   92'
15 Eddie Shore          Boston        44   15  16   31  107'
16 Dit Clapper          Boston        43   22   8   30   50'

Meilleurs gardiens

                                      MJ   Min.    Moy.
1 Roy Worters           NY Americans  44   2760    1,61 (Vézina)
2 Charlie Gardiner      Chicago       44   2710    1,73
3 John Ross Roach       NY Rangers    44   2760    1,89
4 George Hainsworth     Canadiens M.  44   2740    1,95
5 "Tiny" Thompson       Boston        44   2730    1,98
6 Lorne Chabot          Toronto       37   2300    2,09
7 Clarence Dolson       Detroit       44   2750    2,29
8 James "Flat" Walsh    M. Maroons    16   1769    2,25
9 Dave Kerr             M. Maroons    29    961    2,37

 

Les trophées

Meilleur joueur (trophée Hart) : Howie Morenz (Canadiens de Montréal).

Fair-play (trophée Lady Byng) : Frank Boucher (New York Rangers).

Meilleur entraîneur : Lester Patrick (New York Rangers).

Première équipe all-star : Charlie Gardiner (Chicago) ; King Clancy (Toronto) - Eddie Shore (Boston) ; Aurèle Joliat (Canadiens M.) - Howie Morenz (Canadiens M.) - Bill Cook (NY Rangers).

Deuxième équipe all-star : "Tiny" Thompson (Boston) ; Ching Johnson (NY Rangers) - Sylvio Mantha (Canadiens M.) ; "Bun" Cook (NY Rangers) - Frank Boucher (NY Rangers) - Dit Clapper (Boston).

 

Play-offs

Tour préliminaire (24 et 26 mars 1931)

Toronto Maple Leafs - Chicago Black Hawks 2-2 (1-1,1-1,0-0)
Chicago Black Hawks - Toronto Maple Leafs 2-1 a.p. (1-0,0-0,0-1,1-0)

New York Rangers - Montreal Maroons 5-1 (1-0,1-0,3-1)
Montreal Maroons - New York Rangers 0-3 (0-0,0-3,0-0)

Les Black Hawks se qualifient sur un but en prolongation de Stew Adams.

 

Demi-finale entre les champions de division (24, 26, 28, 30 mars et 1er avril 1931)

Boston Bruins - Canadiens de Montréal 5-4 a.p. (0-0,1-3,3-1,1-0)
Boston Bruins - Canadiens de Montréal 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Canadiens de Montréal - Boston Bruins 4-3 a.p. (1-1,2-0,0-2,1-0)
Canadiens de Montréal - Boston Bruins 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Canadiens de Montréal - Boston Bruins 3-2 a.p. (2-0,0-0,0-2,1-0)

Le deuxième match de la série entre dans l'histoire car c'est la première fois qu'un coach de NHL - Art Ross - sort son gardien par choix tactique. Ce n'est pas en l'occurrence pour créer le surnombre mais juste pour jouer à forces égales car les Bruins sont contraints de finir le match en infériorité numérique après une pénalité majeure contre George Owen ; celui-ci a été sanctionné par erreur à la place de son coéquipier Eddie Shore, véritable auteur d'un coup de poing sur la vedette montréalaise Howie Morenz qui venait de tirer sur le poteau. La stratégie est sans effet et Boston s'incline 0-1 sur un unique but de Georges Mantha, qui marque aussi le but de la victoire au match suivant. Mais au cinquième match, c'est Wildor Larochelle qui qualifie les Canadiens après 19 minutes de prolongation à l'issue d'une série palpitante.

 

Demi-finale de repêchage entre les vainqueurs du tour préliminaire (29 et 31 mars 1931)

Chicago Black Hawks - New York Rangers 2-0 (1-0,0-0,1-0)
New York Rangers - Chicago Black Hawks 0-1 (0-0,0-0,0-1)

Charlie Gardiner s'impose de plus en plus comme le meilleur gardien de la ligue. Chicago a refusé une offre d'achat des Americans en décembre, et "Chuck" rend cette confiance en qualifiant les Blawk Hawks pour la finale sans encaisser le moindre but face à l'autre équipe new-yorkaise, les Rangers.

 

Finale (3, 5, 9, 11 et 14 avril 1931)

Chicago Black Hawks - Canadiens de Montréal 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Chicago Black Hawks - Canadiens de Montréal 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0)
Canadiens de Montréal - Chicago Black Hawks 2-3 a.p. (1-0,1-0,0-2,0-0,0-0,0-1)
Canadiens de Montréal - Chicago Black Hawks 4-2 (0-2,1-0,3-0)
Canadiens de Montréal - Chicago Black Hawks 2-0 (0-0,1-0,1-0)

Plus de 18000 personnes se pressent au Chicago Stadium pour le deuxième match, un record d'affluence pour un match de hockey sur glace. Le Forum de Montréal ne peut contenir autant de monde et des milliers de gens font désespérément la queue pour se procurer les billets. Le troisième match est le plus long jamais vu jusqu'ici en finale, et Chicago le remporte sur un but du défenseur Cy Wentworth à 113'50. En menant de deux buts au quatrième match, les Black Hawks prennent une option sur le titre, mais des doublés de Johnny Gagnon et Alfred Lépine renversent la marque en faveur de Montréal. C'est encore Gagnon - un petit gabarit de 1m65 et 64 kg qui avait mis quatre kilos de cailloux dans ses poches pour obtenir un essai chez les Canadiens alors qu'on le jugeait trop léger pour le hockey - qui inscrit le but gagnant au milieu du match décisif. Mais à cinq minutes de la fin, le tout dernier filet est trouvé par Howie Morenz, son unique but dans ces play-offs qu'il a joués avec une blessure à l'épaule face à des défenses adverses qui ne l'ont jamais lâché. Les Canadiens conservent ainsi la Coupe Stanley.

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                  MJ   B  A  Pts Pén
1 Cooney Weiland       Boston      5   6  3   9   2'
2 Johnny Gagnon        Canadiens  10   6  2   8   8'
3 Georges Mantha       Canadiens  10   5  1   6   4'
4 Alfred "Pit" Lépine  Canadiens  10   4  2   6   6'
5 Stewart Adams        Chicago     9   3  3   6   8'
6 Johnny Gottselig     Chicago     9   3  3   6   2'
7 "Dit" Clapper        Boston      5   2  4   6   4'
8 Nick Wasnie          Canadiens  10   4  1   5   8'

 

 

La saison précédente (1929/30)

La saison suivante (1931/32)

 

Retour aux archives