Amerigol Cup 2019

 

Le deuxième tournoi panaméricain organisé par Amerigol a lieu du 6 au 8 novembre 2019 à Coral Springs (Floride, États-Unis). Il se distingue par son expansion aux Caraïbes avec l'inscription de la Jamaïque.

 

Division I

Groupe A

Brésil - Argentine 3-9 (2-3,1-4,0-2)
Jamaïque - Colombie 5-0 (0-0,0-0,5-0)
Brésil - Colombie 2-6 (0-2,2-3,0-1)
Jamaïque - Argentine 8-4 (3-1,2-1,3-2)
Argentine - Colombie 3-8 (2-2,1-3,0-3)
Jamaïque - Brésil 7-0 (2-0,4-0,1-0)

Classement : 1 Jamaïque 6, 2 Colombie 4, 3 Argentine 2, 4 Brésil 0.

Groupe B

Chili - Venezuela 4-8 (3-4,0-2,1-2)
Venezuela - Mexique 5-3 (2-1,1-2,2-0)
Chili - Mexique 2-12 (2-4,0-4,0-4)

Classement : 1 Venezuela 4, 2 Mexique 2, 3 Chili 0.

Le premier de chaque groupe accède directement aux demi-finales, le deuxième et le troisième va en barrages.

 

Barrages

Argentine - Mexique 3-4 (3-0,0-2,0-2)
Colombie - Chili 11-2 (5-0,4-1,2-1)

Demi-finales

Colombie - Venezuela 7-4 (3-1,1-1,3-2)
Mexique - Jamaïque 0-6 (0-1,0-3,0-2)

Match pour la troisième place

Mexique - Venezuela 3-2 (1-2,1-0,1-0)

Finale

Colombie - Jamaïque 2-2 (0-2,1-0,1-0,0-0) / 0-2 aux tirs au but

Favoris après leur large victoire 5-0 sur ce même adversaire en ouverture et dominateurs en patinage durant tout le tournoi, les Jamaïcains voient cette fois-ci la Colombie rivaliser en vitesse et en tactique, bien dirigée par Daniel Echeverri qui joue en position de défenseur et ne quitte presque jamais presque la glace. Ils perdent leur meilleur marqueur Carter Thornton sur blessure et se font rejoindre au score. Mais la séance de tirs au but est finalement victorieuse pour les Caribéens du capitaine Jaden Lindo (sixième tour de draft NHL en 2016), soutenus en musique par une colonie de supporters jamaïcains.

La Jamaïque, admise comme membre associée de l'IIHF en 2012, remporte son premier tournoi international pour sa première participation. La victoire de cette équipe entièrement constituée de Nord-Américains d'origine jamaïcaine illustre le glissement progressif de ce tournoi qui est de moins en moins une exposition de nouveaux pays de hockey mais devient - surtout depuis son déménagement en Floride - une compétition entre doubles nationaux, très loin des règles d'éligibilité de la fédération internationale. La résonance de ce tournoi est toutefois loin d'être inutile pour le développement du hockey sur glace en Jamaïque : trois jours après cette victoire, la Ministre des Sports de Jamaïque annonce qu'un investisseur canadien est prêt à construire une patinoire sur la côte nord de l'île.

 

Meilleurs marqueurs

                               B   A  Pts
 1 Daniel Echeverri     COL    6  11   17
 2 Daniel Sosa          VEN    7   9   16
 3 Kevin Medina         COL   10   5   15
 4 Adrian Sosa          VEN    7   5   12
 5 Brian Baxter         MEX    6   6   12
 6 Carter Thornton      JAM    7   4   11
 7 Sean Murphy          JAM    4   6   10
 8 Owen Haiek           ARG    5   3    8
 9 Matias Weir          ARG    3   5    8
10 Nathan Jones         COL    4   3    7

 

 

Division II

Groupe A : 1 Îles Malouines 4, 2 Mexique B 2, 3 Brésil B 0.

Groupe B : 1 Porto Rico 4, 2 Colombie B 2, 3 Argentine B 0.

Barrages

Colombie B - Brésil B 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Argentine B - Mexique B 0-5 (0-2,0-2,0-1)

Demi-finales

Brésil B - Porto Rico 0-6 (0-0,0-1,0-5)
Mexique B - Îles Malouines 2-3 a.p. (1-1,1-0,0-2,0-1)

Match pour la troisième place

Mexique B - Brésil B 3-1 (1-0,1-1,1-0)

Finale

Porto Rico - Îles Malouines 2-6 (0-1,0-2,2-3)

L'équipe de Stanley, capitale des Îles Malouines (ou Falklands en anglais), remporte ce tournoi de division II, sa seconde compétition internationale sur glace après avoir remporté la "Copa Invernada" de Punta Arenas (Chili) l'an dernier. Elle joue toutefois le tournoi sous le nom de "Reste du monde" pour éviter tout incident diplomatique avec l'Argentine, qui revendique toujours la souveraineté sur ce territoire britannique, 37 ans après la guerre des Malouines.

Ce sont aussi les débuts de Porto Rico, où le hockey sur glace essaie de se développer depuis 2004 (date d'ouverture de la première patinoire).

Meilleurs marqueurs

                               B   A  Pts
1 Ryan Bahl           MAL   4  6  10
2 Jonathan Nicholson  MAL   6  3   9
3 Craig Dockrill      MAL   5  4   9
4 David Ros           PRI   4  5   9
5 Oakley Clark        PRI   6  1   7

 

 

L'édition précédente (2018)

 

Retour aux archives