Allemagne - Finlande (20 février 1994)

 

Jeux olympiques 1994, groupe A, troisième journée.

Jusqu'ici majoritaires dans les tribunes, les Finlandais se sentent pour une fois à l'extérieur dans une patinoire pleine face aux organisateurs norvégiens. Ceux-ci sont contraints à un exploit pour rêver encore des quarts de finale, et battre cette impressionnante Finlande première de groupe en serait un. Mais cette hypothèse est vite refroidie. À la septième minute, Petri Varis fonce au but et tire entre le bras droit et la botte du gardien Jim Marthinsen, celui-ci essaie de refermer l'espace, le palet monte jusqu'à heurter la transversale puis retombe ans les filets.

L'Allemagne est assurée d'être au moins deuxième de son groupe, et elle peut même envisager la première place de poule si elle bat la Finlande. Celle-ci est néanmoins grande favorite au vu de la démonstration réalisée depuis le début de la compétition.

Une démonstration qui commence aujourd'hui par les unités spéciales. La Finlande tue sa première pénalité (sifflée contre Koivu), puis se met en place après un retenir de Georg Franz. La supériorité numérique est organisée par Hannu Virta à la pointe. Les Allemands essaient bien de mettre en place une boîte agressive, mais ils ont toujours un temps de retard sur la circulation de palet des Finlandais, qui marquent finalement sur un jeu en triangle d'école : Ville Peltonen dans le cercle droit sert Saku Koivu ligne de fond qui remet pour Jere Lehtinen dans l'enclave.

Ce premier but déclenche la tornade finlandaise. Dans les cinq minutes qui suivent, Janne Ojanen et Mika Nieminen ajoutent deux nouveaux buts. Et dès la reprise, le défenseur Marko Kiprusoff, dans l'axe à la ligne bleue, reprend de volée une passe en retrait de Miko Alatalo, entré auparavant en zone offensive sur l'aile droite (0-4). Après leur victoire historique sur la Russie, les Allemands tombent de haut.

L'Allemagne croit à un répit à la mi-match quand le capitaine finlandais Timo Jutila abrège un avantage numérique de son équipe en accrochant Didi Hegen parti en contre au centre de la glace. Mais la punition est la même en situation de 4 contre 4, avec le chef d'orchestre Raimo Helminen à la distribution du jeu. "Raipe" sert d'abord Vesa Hämäläinen, dont le lancer est repoussé par Helmut de Raaf. Mais le rebond revient sur Helminen et le gardien allemand se commet trop vite en se déplašant vers le joueur de centre, qui peut alors opter pour la passe décisive : Mikko Mäkelä peut contrôler du patin et marquer dans une cage totalement déserte. Toutes les lignes finlandaises ont marqué !

En pleine confiance, l'équipe de Curt Lindström se relâche un peu en début de troisième période. Pasi Sormunen perd le palet derrière sa cage face au pressing de Bernd Truntschka et Didi Hegen peut alors servir en retrait Benoît Doucet qui sauve l'honneur. Jarmo Myllys, dont le bras droit n'a fait que toucher le palet sans l'arrêter, abandonne la perspective d'un nouveau blanchissage. Dans les deux dernières minutes, Ville Peltonen (qui a le temps de s'y prendre à deux fois après une interception manquée de Rick Amann) et Mikko Mäkelä (héritant du palet car Helminen a contré la passe de Didi Hegen) profitent de ces deux grosses boulettes de l'Allemagne dans sa zone défensive pour aboutir à la victoire la plus large de la Finlande dans ce tournoi.

Après ce premier tour totalement dominé, elle affrontera en quart de finale le vainqueur du match entre les États-Unis et l'Italie. L'Allemagne devrait hériter du perdant de Suède-Canada et elle devra vite oublier ce match. Ce sera sans doute plus difficile pour Helmut de Raaf qui devra longtemps attendre son heure compte tenu de la rotation parfaite effectuée par Ludek Bukac entre ses trois gardiens...

Commentaires d'après-match

Curt Lindström (entraîneur de la Finlande) : "Mon équipe joue presque à la perfection. Un hockey total : une bonne défense, de grosses transitions et des attaques très rapides."

 

Allemagne - Finlande 1-7 (0-3, 0-2, 1-2)
Dimanche 20 février 1994 à 20h00 au Fjellhallen de Gjøvik. 5261 spectateurs.
Arbitrage de Valeri Bokarev (RUS) assisté de Helmuth Mair (ITA) et Lionel Ollier (FRA).
Penalités : Allemagne 10' (6', 2', 2'), Finlande 10' (4', 4', 2').
Tirs cadrés : Allemagne 14 (2, 6, 6), Finlande 44 (12, 19, 13).
Tirs totaux : Allemagne 24 (4, 9, 11), Finlande 65 (22, 23, 20).
Engagements : Allemagne 26 (8, 9, 9), Finlande 33 (10, 8, 15).

Évolution du score :
0-1 à 12'51" : Lehtinen assisté de Koivu et Peltonen (sup. num.)
0-2 à 15'54" : Ojanen assisté de Lehterä
0-3 à 17'23" : Nieminen assisté de Palo
0-4 à 22'58" : Kiprusoff assisté d'Alatalo et Ojanen
0-5 à 30'29" : Mäkelä assisté de Helminen
1-5 à 41'09" : Doucet assisté de Hegen
1-6 à 58'43" : Peltonen
1-7 à 59'33" : Mäkelä assisté de Helminen
 

Allemagne

Attaquants :
21 Wolfgang Kummer (-1, 2') - 7 Thomas Brandl (-1, 2') - 13 Leo Stefan (-1)
23 Dieter Hegen (A, -2) - 16 Benoit Doucet (-1) - 14 Bernhard Truntschka (-1)
22 Georg Franz (-1, 2') - 24 Stefan Ustorf (-1) - 15 Raimund Hilger (-1)
12 Alexander Serikow (-1) - 26 Michael Rumrich (-1) - 33 Jörg Handrick (-1)
32 Jan Benda

Défenseurs :
3 Torsten Kienass - 25 Ulrich Hiemer (C, -1)
35 Jayson Meyer (+1, 2') - 6 Jörg Mayr (-2)
20 Richard Amann (A, -3) - 19 Andreas Niederberger (-3, 2')
2 Mirko Lüdemann (-2)

Gardien :
1 Helmut de Raaf

Remplašant : 30 Josef Heiss (G). En réserve : 27 Klaus Merk (G).

Finlande

Attaquants :
24 Sami Kapanen (+1, 2') - 14 Raimo Helminen (+2) - 42 Mikko Mäkelä (+2)
40 Mika Nieminen - 9 Esa Keskinen (-1) - 13 Marko Palo
16 Ville Peltonen (A, +1) - 11 Saku Koivu (+1, 2') - 20 Jere Lehtinen (+2)
27 Tero Lehterä (+2) - 8 Janne Ojanen (+2) - 15 Mika Alatalo (+2)

Défenseurs :
2 Marko Kiprusoff (+1) - 23 Hannu Virta (+1)
4 Vesa Erik Hämäläinen (+1) - 6 Pasi Sormunen (+1)
12 Janne Laukkanen (A, +3, 4') - 5 Timo Jutila (C, +3, 2')

Gardien :
35 Jarmo Myllys

Remplaçant : 30 Jukka Tammi (G). En réserve : 1 Pasi Kuivalainen (G), 26 Mika Strömberg, 28 Petri Varis.

 

Retour aux Jeux olympiques 1994