Russie - Suède (25 février 1994)

 

Demi-finale des Jeux olympiques 1994.

Jamais championne olympique dans son histoire, la Suède se dit que son heure est peut-être venue contre une équipe russe en plein déclin. Les ex-Soviétiques, qui comptaient huit titres olympiques en dix participations, ont prouvé en quart de finale qu'ils ne rendraient pas les armes aussi facilement. Mais dans cette demi-finale, ils montrent leurs limites. Pendant les huit premières minutes, les hommes de Tikhonov ne réussissent pas le moindre tir cadré ! Dans le même temps, les Suédois ont déjà inscrit deux buts, par le défenseur Magnus Svensson puis par Patrik Juhlin. Le constat semble déjà sans appel.

Le dernier sélectionné-surprise de la Sbornaïa, Andrei Tarasenko, entretient certes le suspense en réduisant le score en fin de première période sur le premier avantage numérique russe (dû à un retenir de Svensson). Mais le verdict de la glace reste net : les Suédois sont mieux organisés, plus expérimentés. Même sur le plan du pur talent individuel, on n'a rarement une équipe de Russie aussi souvent battue en un contre un que pendant ce tournoi olympique. Son indigence offensive est nette. La Tre Kronor creuse donc progressivement l'écart par Jonas Bergkvist en jeu de puissance (faire trébucher de Kudashov), puis encore par Juhlin qui signe un doublé personnel.

Ce match sans histoire pendant 58 minutes devient soudain fou pendant les deux dernières minutes. La Russie se lance dans une offensive désespérée et Sergei Berezin et Ravil Gusmanov marquent deux buts... à dix secondes d'intervalle. La Suède qui contrôlait parfaitement le jeu a soudain lâché les rênes de la partie. Tikhonov sent la vulnérabilité et sort son gardien Zuev. À 6 contre 5, Berezin se retrouve à deux mètres de la cage, mais il ne peut conclure, la crosse retenue par un joueur suédois non sanctionné. On a échappé de peu à un retour improbable, mais cela aurait été un vrai hold-up car les bleu et jaune avaient bien la meilleure équipe ce soir.

La Suède aura au moins la médaille d'argent, ce qui ne lui était plus arrivé depuis trente ans. Quant aux Russes, ils devront sauver le bronze, eux qui n'ont jamais connu une campagne olympique sans médaille...

 

Russie - Suède 3-4 (1-2, 0-1, 2-1)
Vendredi 25 février 1994 à 21h00 au Håkons Hall de Lillehammer. 9245 spectateurs.
Arbitrage de Marko Lepaus (FIN) assisté de Lonnie Cameron et Pierre Tremblay (CAN).
Penalités : Russie 6' (2', 4', 0'), Suède 12' (2', 6', 4').
Tirs cadrés : Russie 21 (7, 5, 9), Suède 18 (8, 6, 4).
Tirs totaux : Russie 40 (11, 13, 16), Suède 34 (15, 12, 7).
Engagements : Russie 41 (18, 14, 9), Suède 30 (9, 12, 9).

Évolution du score :
0-1 à 03'13" : Svensson assisté de Bergkvist et Forsberg
0-2 à 06'54" : Juhlin assisté de Forsberg et Hansson
1-2 à 18'36" : Tarasenko (sup. num.)
1-3 à 24'43" : Bergkvist assisté de Forsberg et Loob (sup. num.)
1-4 à 45'11" : Juhlin assisté de Näslund
2-4 à 58'49" : Berezin assisté de Sorokin
3-4 à 58'59" : Gusmanov assisté de Kudashov
 

Russie

Attaquants :
12 Sergei Berezin (+1) - 9 Aleksei Kudashov (A, +1, 2') - 29 Ravil Gusmanov (+1)
23 Pavel Torgaev (-1) - 11 Georgi Evtyukhin (-1, 2') - 28 Andrei Tarasenko (-1)
16 Igor Varitsky (-1) - 24 Andrei Nikolishin (-1) - 14 Valeri Karpov (-1)
21 Dmitri Denisov - 25 Vyacheslav Bezukladnikov - 19 Aleksandr Vinogradov (2')

Défenseurs :
5 Aleksandr Smirnov (C, +1) - 4 Sergei Sorokin (+1)
22 Sergei Shendelev (-1) - 10 Igor Ivanov (-1)
26 Oleg Shargorodsky (-1) - 3 Sergei Tertyshny (A, -1)
6 Vladimir Tarasov - 2 Oleg Davydov

Gardien :
1 Andrei Zuev [sorti à 59'10"]

Remplaçant : 20 Valeri Ivannikov (G). En réserve : 30 Sergei Abramov (G).

Suède

Attaquants :
11 Roger Hansson (+1, 2') - 21 Peter Forsberg (+1, 2') - 18 Jonas Bergkvist (A)
26 Mats Näslund (+1) - 17 Daniel Rydmark (+1, 2') - 5 Patrik Juhlin (+2)
27 Patric Kjellberg (-1) - 15 Stefan Örnskog - 12 Håkan Loob (2')
16 Niklas Eriksson - 20 Jörgen Jonsson (-1) - 24 Andreas Dackell (-1)

Défenseurs :
2 Tomas Jonsson (C, -1) - 19 Kenny Jönsson (-1)
8 Magnus Svensson (+1, 2') - 34 Roger Johansson (+1, 2')
14 Fredrik Stillman (+1) - 7 Leif Rohlin (+1)

Gardien :
35 Tommy Salo

Remplaçants : 30 Mikael Sundlöv (G), 3 Christian Due-Boje. En réserve : 1 Håkan Algotsson (G), 22 Charles Berglund.

 

Retour aux Jeux olympiques 1994