Finlande - République Tchèque (27 avril 1997)

 

Championnats du monde 1997, premier tour, poule A.

Après une tranquille entrée en matière contre la France, les Finlandais s'attaquent aujourd'hui aux choses sérieuses en affrontant l'équipe tchèque. Avec le titre de meilleure nation européenne que leur confère l'Euro Hockey Tour, ils sont en confiance et sont cités parmi les favoris à domicile après être doucement montés en puissance pendant la préparation, où il a fallu gérer les états de forme différents et mettre en place les réglages. Ils sont donc fin prêts, et Mika Nieminen montre la voie à suivre en ouvrant le score. L'ovation que lui fait le public ne trompe pas, le vétéran est toujours un des joueurs finlandais les plus populaires malgré son exil en LNB suisse. Son excellent patinage et ses actions infatigables en zone offensive, subtil mélange de force et de finesse, font qu'il reste un danger permanent pour les gardiens, qui connaissent son slap puissant.

Alors que la Finlande a laissé des places libres pour des renforts de NHL, au point de jouer avec trois lignes, les relations avec les joueurs évoluant en Amérique du nord sont plus difficiles pour la République Tchèque malgré le départ de Bukac. Seuls deux d'entre eux, Robert Reichel des New York Islanders et Vlastimil Kroupa des San José Sharks, renforcent l'équipe. Mais les Tchèques, malgré une saison difficile, disposent encore de certains atouts sans attendre que le salut vienne d'outre-Atlantique. Le "roi des breakaways" Martin Prochazka le prouve en renversant le match. Il a déjà inscrit trois buts alors qu'on en est au premier week-end de compétition.

Comme si cette défaite ne suffisait pas, voilà que la Finlande a un incident diplomatique sur les bras. Portant des jeans, l'ambassadeur de Russie, Ivan Aboïmov, s'est fait refouler à l'entrée de la loge VIP de laquelle le président finlandais Martti Ahtisaari assistait au match. Il avait en effet été convié à suivre toutes les rencontres des Russes, mais n'était pas sur la liste des invités pour ce match. Averti de ce qui se passait par un assistant, le président de la fédération finlandaise Jouko Purontakanen a pu venir s'excuser auprès du diplomate, et comme la salle réservée aux VIP était pleine, il lui a offert un bon siège dans une autre loge. Mais l'ambassadeur était en colère et n'a pas accepté l'offre. Il s'est empressé de quitter la patinoire, furieux.

Désignés joueurs du match : Kai Nurminen pour la Finlande et Martin Prochazka pour la République tchèque.

 

Finlande - République Tchèque 1-2 (1-1, 0-0, 0-1)

Dimanche 27 avril 1997 à 20h00 à la Hartwall Arena de Helsinki. 13279 spectateurs.

Arbitrage de Marc Joanette (CAN) assisté de Darren Gibbs (CAN) et Tim Kotyra (USA).

Pénalités : Finlande 4' (2', 0', 2'), République Tchèque 8' (4', 4', 0').

Tirs : Finlande 41, République Tchèque 36.

Évolution du score :
1-0 à 08'49" : Nieminen
1-1 à 19'09" : M. Procházka assisté de Patera et Slegr
1-2 à 41'24" : M. Procházka assisté de Reichel et L. Prochazka

 

Finlande

Attaquants :
Ville Peltonen - Mika Nieminen - Kai Nurminen
Olli Jokinen - Raimo Helminen - Juha Lind
Marko Jantunen - Janne Ojanen - Petri Varis

Défenseurs :
Petteri Nummelin - Jyrki Lumme
Marko Kiprusoff - Hannu Virta
Mika Strömberg - Timo Jutila

Gardien :
Jarmo Myllys (sorti à 58'43")

Remplaçants : Ari Sulander (G), Jarkko Varvio.

République Tchèque

Attaquants :
Richard Zemlicka - Jirí Dopita - David Výborný
Rostislav Vlach - Robert Reichel - Robert Lang
Martin Procházka - Pavel Patera - Vladimir Vujtek
David Moravec - Román Šimícek - Viktor Ujcík

Défenseurs :
Jirí Veber - Jirí Vykoukal
Ladislav Benýšek - Jirí Šlégr
Frantíšek Kaberle - Libor Procházka
Vlastimil Kroupa

Gardien :
Román Cechmánek

Remplaçants : Milan Hnilicka (G), Ondrej Kratena.

 

Retour aux championnats du monde