Allemagne - Russie (28 avril 1997)

 

Championnats du monde 1997, premier tour, poule A.

L'Allemagne commence le match dans la continuité de sa prestation face aux Tchèques. Elle adopte le même plan tactique, qui est de jouer avec le plus de patience possible pour tenir le score très longtemps et offrir un beau cadeau d'anniversaire à Jan Benda, qui fête aujourd'hui ses 25 ans. Mais contrairement à avant-hier, ce n'est pas elle qui ouvre le score. Les occasions de Strum et Goldmann sont restées vaines en première période.

Et à la reprise, la Russie prend le contrôle de la rencontre et Oleg Belov marque. La défense allemande est parfois prise en défaut de concentration, et elle est parfois confuse et indisciplinée. Et même si Brad Bergen égalise, Petrenko réplique presque dans la foulée. Les attaques allemandes sont trop désordonnées et individuelles.

L'écart se creuse de façon décisive quand Anatoli Fedotov inscrit le troisième but, mais la Russie est visiblement gênée, et elle et bien loin de son beau hockey ancestral quand elle se met à jouer avec la crosse bien trop haute. Les Allemands ont le mérite de ne jamais abdiquer et ils sont toujours très combatifs. Le capitaine Didi Hegen, avec son pansement sur le nez, montre l'exemple, et Daniel Nowak, qui a dû être recousu près de l'il droit, continue lui aussi à jouer. Kingston fait même sortir son gardien Peppi Heiß, mais cela n'aboutit qu'à deux buts de Sarmatin et Morozov et à un score plus sévère qu'il n'aurait dû l'être pour l'Allemagne.

Désignés joueurs du match : Aleksei Morozov pour la Russie et Brad Bergen pour l'Allemagne.

Commentaire d'après-match

George Kingston (entraîneur de l'Allemagne) : "Aujourd'hui, mon équipe a réussi sa meilleure performance depuis mon entrée en fonction en 1994. Elle est encore plus forte qu'aux Mondiaux de l'an passé ou qu'à la coupe du monde, où nous nous étions qualifiés pour les quarts de finale."

 

Allemagne - Russie 1-5 (0-0, 1-2, 0-3)

Lundi 28 avril 1997 à 20h00 à la Hartwall Arena de Helsinki. 12865 spectateurs.

Arbitrage de Marc Joanette (CAN).

Pénalités : Allemagne 12', Russie 12'.

Évolution du score :
0-1 à 25'09" : Belov assisté de Butsaïev
1-1 à 31'38" : Bergen assisté de Nowak
1-2 à 32'14" : Petrenko assisté de Barkov
1-3 à 47'19" : Fedotov assisté de Belov
1-4 à 59'39" : Sarmatin assisté de Fokin (cage vide)
1-5 à 59'58" : Morozov assisté de Petrenko et Erofeïev (cage vide)

 

Allemagne

Attaquants : Jan Benda - Mark MacKay - Jochen Hecht
Dieter Hegen - Jürgen Rumrich - Marco Sturm
Reemt Pyka - Martin Reichel - Alexander Serikow
Andreas Lupzig - Peter Draisaitl - Leo Stefan

Défenseurs :
Jochen Molling - Brad Bergen
Daniel Nowak - Daniel Kunce
Markus Wieland - Erich Goldmann
Mirko Lüdemann - Torsten Kienass

Gardien :
Josef Heiss (sorti de sa cage à 58'53")

Remplaçant : Olaf Kölzig (G).

Russie

Attaquants :
Sergueï Petrenko - Aleksandr Barkov - Alekseï Morozov
Andreï Nikolishin - Alekseï Chupin - Mikhaïl Sarmatin
Aleksandr Prokopiev - Vyacheslav Butsaïev - Oleg Belov
Maksim Afinogenov - Vadim Epanchintsev

Défenseurs :
Anatoli Fedotov - Sergueï Fokin
Andreï Skopintsev - Dmitri Krasotkin
Dmitri Erofeïev - Sergueï Bautin

Gardien :
Maksim Mikhaïlovsky

Remplaçant : Sergueï Fadeïev (G). Absent : Aleksandr Korolyuk (suspendu).

 

Retour aux championnats du monde