République Tchèque - Suisse (1er mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, premier tour, groupe A.

Après leur contre-performances respectives contre l'Allemagne, les deux équipes, certes qualifiées, ont besoin de points dans la perspective de la qualification en quarts de finale. La République Tchèque doit ainsi affronter une équipe suisse coriace, qui ne lâche rien, et se crée sa plus grosse chance quand Dopita et Výborný se jouent de la défense sur un une-deux, mais manquent la conclusion. Les efforts des Suisses pour protéger efficacement son but sont récompensés par l'ouverture du score de Martin Plüss, qui dévie un slap de la bleue de Mark Streit. Une obstruction de Dvorák leur permet même de se retrouver dans une position confortable à 5 contre 4, mais c'est David Výborný qui se montre le plus dangereux en infériorité. Lancé par Dopita, il échoue cependant sur un Gerber qui s'améliore de match en match dans ce Mondial.

Il commet pourtant sa seule erreur du match en étant en retard sur un lancer de Robert Reichel qui lui glisse dans la mitaine dès le début de la deuxième période. Dans le feu de la domination tchèque, ce sont les Suisses qui ont les meilleures chances de reprendre l'avantage en contre-attaque. Tout d'abord, Flavien Conne reprend en plongeant une diagonale de Streit, mais le palet finit sa course sur le poteau. Par la suite, Ziegler se voit refuser un but pour une incursion de Demuth dans la zone du gardien (décision injuste selon les Suisses, car Demuth y aurait pénétré alors que le palet avait déjà passé la ligne), et Jenni, dont la ligne avec Crameri et Riesen a déçu ce soir, s'échappe encore à deux reprises sans succès. Pour sa part, Gerber parvient à préserver le score de parité face à Procházka et Reichel durant une prison de Della Rossa en fin de tiers.

La dernière chance suisse vient d'une pénalité contre Reichel après quelques secondes en troisième période. Dès lors, les Tchèques mènent la danse avec un but de Ujcík qui reprend un centre de derrière le but de Vlasák, et touche même à son tour les montants par Procházka. Le temps de refuser l'accès de la cage à Cajánek, puis à Špacek et Dopita en contre-attaque, et Martin Gerber est sorti à 1'08" de la fin pour tenter d'accrocher le nul. Mais Reichel marque dans la cage vide et rassure un peu les champions du monde tchèques.

Ceux-ci ont maintenu une pression constante sur les Suisses mais se sont souvent beaucoup reposés sur des initiatives individuelles pour faire la différence offensivement, et n'ont pas encore trouvé l'équilibre et le jeu qui leur avait permis de remporter les deux derniers championnats du monde. La principale satisfaction de sa prestation, outre les deux points, est son excellent jeu en infériorité, qui a parfaitement étouffé les ambitions suisses. Mais la situation de la République Tchèque est tout de même plus enviable que celle des Suisses, qui doivent maintenant se creuser la tête pour espérer accéder en quarts de finale, ce qui passe obligatoirement face à des exploits contre la Russie et le Canada.

 

République Tchèque - Suisse 3-1 (0-1, 1-0, 2-0)

Mardi 1er mai 2001 à 20h00 à Nuremberg. 8300 spectateurs.

Arbitrage de Leonid Vaisfeld (RUS) assisté d'Alfred Hascher (ALL) et de Paul David Staniforth (GBR)

Pénalités : République Tchèque 18' (6', 4', 8'), Suisse 12' (4', 4', 4').

Tirs : République Tchèque 45 (14, 15, 16), Suisse 21 (8, 6, 7).

Évolution du score :

0-1 à 15'56" : Plüss assisté de Reichert et Streit

1-1 à 20'41" : Reichel

2-1 à 43'57" : Ujcík assisté de Vlasák et Cajánek

3-1 à 59'45" : Reichel (cage vide)

 

République Tchèque

Gardien : Milan Hnilicka.

Défenseurs : Jaroslav Špacek - Pavel Kubina ; Radek Martínek - Karel Pilar ; František Kaberle - Filip Kuba ; Jaroslav Hlinka - Martin Richter.

Attaquants : Martin Rucinský - Robert Reichel - Radek Dvorák ; Jan Tomajko - Jirí Dopita - David Výborný ; Martin Procházka - Pavel Patera - David Moravec ; TomᚠVlasák - Petr Cajánek - Viktor Ujcík.

Suisse

Gardien : Martin Gerber.

Défenseur : Mark Streit - Olivier Keller ; Mathias Seger - Martin Steinegger ; Goran Bezina - Julien Vauclair ; Edgar Salis - Patrick Sutter.

Attaquants : Marc Reichert - Martin Plüss - Flavien Conne ; Marcel Jenni - Gian-Marco Crameri - Michel Riesen ; Alain Demuth - Jean-Jacques Aeschlimann - Thomas Ziegler ; Patrick Della Rossa - Michel Zeiter - Sandy Jeannin.

 

Retour aux championnats du monde 2001