Canada - Russie (2 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, premier tour, groupe D.

Après deux matches largement à leur portée, les deux équipes ont l'occasion de se jauger plus sérieusement dans ce match au sommet entre les deux nations qui ont marqué l'histoire du hockey sur glace. Ce sont les Russes qui font la meilleure impression en début de rencontre, dominant en vivacité les Canadiens. Mais ceux-ci se relancent par un cinglage d'Evstafiev sur Friesen, et, une fois revenus à égalité numérique, Brad Richards dévie superbement un tir de McLaren entre les jambes de Sokolov. Toujours contre le cours du jeu, Walker déborde sur la gauche en infériorité numérique et centre pour Smyth. Le tir de l'attaquant canadien, d'abord repoussé, rebondit sur son patin et rentre dans les filets. Le but est accordé par l'arbitre malgré les protestations des Russes. Ces derniers évacuent leurs frustrations dans de petites échauffourées mais leur jeu flamboyant a disparu. Maksim Sokolov, qui sort de deux blanchissages, accuse particulièrement le coup et, s'il se met en opposition sur une occasion de Walker, il doit plaider coupable sur le troisième but de Mike Peca. Le Canadien ne peut fêter son but comme il le devrait. Au cours de l'action, il s'est fracturé la pommette lors d'un choc avec un défenseur russe. Sokolov est lui immédiatement remplacé par Mikhaïl Shtalenkov. Il est vite mis à l'ouvrage car les Russes ont perdu de leur superbe et se retrouvent pressés dans leur zone par des Canadiens sur un petit nuage.

En début de deuxième période, on voit enfin les deux équipes produire du jeu en même temps. Shtalenkov débute Sullivan d'un bon puck-check, et, sur la contre-attaque, Golts pousse trop loin son palet en feintant Braithwaite. Les Russes reprennent la maîtrise du match et reviennent à la marque grâce à Razin, servi de derrière le but par Kharitonov. Les Canadiens sont indisciplinés, mais ne s'en portent pas plus mal et inscrivent leur deuxième but en infériorité avec un 2 contre 1 conclu par Walker. Toujours à 4 contre 5, Peca s'échappe à son tour, mais le palet lui échappe. Comme dans le premier tiers, les Russes sont complètement amorphes après ce but et ne semblent avoir aucune ressource morale par réagir.

Les attaques prennent le pas sur les défenses dans le troisième tiers, mais les gardiens réalisent des miracles. La ligne Gusmanov-Razin-Golts est encore la plus saignante, mais la chance ne lui sourit pas. Un palet termine même sur le poteau avant de rebondir devant la ligne et d'être écarté du bâton par Brathwaite. Finalement, Patrick Marleau clôt la marque en contre-attaque.

Les Russes ont effectué une prestation très décevante : pas plus que l'équipe de stars de NHL de l'an dernier, cette formation constituée majoritairement de joueurs du championnat russe ne paraît capable de surmonter l'adversité. En ce qui concerne le mental, aucune amélioration n'est ainsi à signaler. Après le hold-up canadien du premier tiers, ils ont baissé pavillon sans lutter à la première difficulté et n'ont montré leur talent que par intermittences. Le bilan provisoire d'Alekseï Yashin est aussi problématique : alors qu'il respecte d'habitude plus le maillot de la Russie que celui des Ottawa Senators et qu'il a souvent apporté à son pays son lot de buts, il n'a cette fois pas marqué le moindre point dans ce premier tour et a encore été annihilé ce soir par Mike Peca, le centre défensif qui lui avait déjà fait le même coup avec Buffalo il y a deux ans en play-offs NHL.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Canada - Russie 5-1 (3-0, 1-1, 1-0)

Mercredi 2 mai 2001 à 20h00 à la Preussag Arena de Hanovre. 10513 spectateurs.

Arbitrage d'Ulf Rådbjer (SUE) assisté de Marco Coenen (HOL) et Johan Norrman (SUE).

Pénalités : Canada 16' (6', 6', 4'), Russie 10' (6', 2', 2').

Tirs : Canada 23 (5, 7, 11), Russie 18 (5, 7, 6).

Évolution du score :

1-0 à 08'47" : Richards assisté de McLaren et Peca

2-0 à 11'07" : Smith assisté de Walker et Murray (inf. num.)

3-0 à 14'05" : Peca assisté de Sullivan

3-1 à 34'12" : Razin assisté de Gusmanov et Tverdovsky (sup. num.)

4-1 à 34'55" : Walker assisté de Murray et Brewer (inf. num.)

5-1 à 56'58" : Marleau assisté de Walker et Morris

 

Canada

Gardien : Fred Brathwaite.

Défenseurs : Derek Morris - Kyle McLaren ; Jason Smith - Eric Brewer ; Brad Stuart - Wade Redden ; Stéphane Robidas.

Attaquants : Scott Walker - Patrick Marleau - Jeff Friesen ; Steve Sullivan - Joe Thornton - Ryan Smyth ; Brad Richards - Vincent Lecavalier - Rem Murray ; Kris Draper - Michael Peca - Brad Isbister.

Russie

Gardiens : Maksim Sokolov puis Mikhaïl Shtalenkov à 14'32".

Défenseurs : Oleg Orekhovsky - Sergei Petrochinin ; Dmitri Krasotkin - Oleg Tverdovsky ; Aleksandr Zhdan - Vitali Vishnevsky ; Andreï Evstafiev - Sergei Zhukov.

Attaquants : Ravil Gusmanov - Andreï Razin - Aleksandr Golts ; Valeri Karpov - Alekseï Yashin - Yuri Kuznetsov ; Aleksandr Kharitonov - Aleksandr Prokopiev - Aleksandr Kuvaldin ; Anton But - Pavel Datsyuk - Aleksandr Korolyuk.

 

Retour aux championnats du monde 2001