Slovaquie - Ukraine (4 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, deuxième tour, groupe F.

La Kölnarena sonne un peu creux maintenant que les supporters lettons sont partis et que l'Allemagne s'en est allée jouer à Hanovre. Même en l'absence de leur équipe, les Finlandais mettent cependant déjà un peu d'ambiance. L'Ukraine a déjà rempli son objectif et n'a plus rien à perdre, mais si elle veut avoir quelque chose à gagner, c'est maintenant ou jamais. Elle le comprend rapidement et remporte les premiers engagements. Servi en diagonale en zone neutre, Vadim Slivchenko déborde par la droite la défense slovaque et inquiète une première fois Rybár. Mais, après seulement 59 secondes, Peter Pucher ouvre le score sur la première offensive slovaque en prenant son propre rebond. C'est une véritable leçon de réalisme : alors que les Ukrainiens sont maladroits en supériorité numérique, les Slovaques convertissent la leur par un lancer de la bleue de Petrovický. Matvichuk devant le but, puis Kasyanchuk chanceux de récupérer un palet devant la cage ouverte, ne profitent pas non plus de ces occasions. Sur une action postérieure, Lazarenko n'arrive pas à prendre un rebond alors que Rybár est encore couché. On voit même le gardien slovaque relancer vers un de ses défenseurs d'une transversale hasardeuse. A un mètre devant les buts vides, Bobrovnikov est alors à deux doigts de pouvoir y passer le palet. L'Ukraine n'a ainsi pas exploité un bon nombre de situations favorables en première période, qui ne se représenteront pas. Ils ont aussi fait preuve d'un grave manque de compréhension entre eux qui a souvent abouti à des passes dans la vide.

Dès lors, les Slovaques, forts de leur avance, corrigent le tir en défense et dominent nettement le match. A 5 contre 3, c'est une formalité pour Hossa que de s'infiltrer et de trouver la lucarne. Très prudents, les Ukrainiens ne savent plus comment s'y prendre et ne voient pas le jour. Ils prennent leur temps pour lancer l'offensive mais se précipitent ensuite dès qu'ils ont passé la bleue et perdent généralement assez vite le palet. Ils manquent en effet de précision pour pouvoir développer un jeu collectif rapide en zone offensive. Seul un bon Simchuk (redevenu titulaire comme son homologue Rybár, dont le gant s'avère sûr), maintient le score à 3-0.

Le match, plié, perd peu à peu de son rythme. La Slovaquie baisse le pied et l'Ukraine abat sa dernière carte à un peu plus de trois minutes de la fin : Chakhraïtchouk passe la bleue et tire sans attendre. La mitaine de Rybár a gobé des lancers plus difficiles dans cette rencontre, mais elle est ce coup-ci en retard et le palet finit dans la lucarne. Une pénalité slovaque à deux minutes de la fin permet aux Ukrainiens de sortir leur gardien pour provoquer le 6 contre 4, mais en vain. L'équipe d'Anatoli Bogdanov a montré ses limites.

Désignés meilleurs joueurs du match : Vassili Bobrovnikov pour l'Ukraine et Zdeno Chara pour la Slovaquie.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match

Ján Filc (entraîneur de la Slovaquie) : "Nous avions analysé le match joué par l'Ukraine contre la Lettonie. Nous avions donc beaucoup de respect pour l'équipe ukrainienne et je crois que nous n'avons pas répété les erreurs commises par les Lettons."

Anatoli Bogdanov (entraîneur de l'Ukraine) : "C'est la première fois que l'Ukraine a une chance d'atteindre les quarts de finale. Mais c'est difficile de suivre votre plan de jeu quand vous êtes menés 1-0 après la première minute. Le talent individuel des joueurs slovaques a décidé le match en leur faveur."

 

Slovaquie - Ukraine 3-1 (2-0, 1-0, 0-1)

Vendredi 4 mai 2001 à 16h00 à la Kölnarena, Cologne. 2771 spectateurs.

Arbitrage de Daniel Kurmann (SUI) assisté de Petr Blumel (TCH) et Eduards Odinš (LET).

Pénalités : Slovaquie 8' (2', 4', 2'), Ukraine 12' + 10' de méconduite à Klimentiev (6', 14', 2')

Tirs : Slovaquie 44 (14, 20, 10), Ukraine 19 (7, 4, 8)

Évolution du score :

1-0 à 00'59" : Pucher assisté de Petrovický

2-0 à 06'49" : Petrovický assisté de Pucher (sup. num.)

3-0 à 26'52" : Hossa assisté de Cíger (double sup. num.)

3-1 à 56'49" : Shakhraichuk assisté de Shiriaev

 

Slovaquie

Gardien : Pavol Rybár.

Défenseurs : Martin Štrbák - Lubomír Sekeráš ; Richard Pavlikovský - Zdeno Chára ; Ivan Droppa - Richard Lintner ; Branislav Mezei.

Attaquants : Robert Petrovický - Peter Pucher - Vladimír Országh ; Ladislav Nagy - Zdeno Cíger - Richard Zedník ; Marian Hossa - Radovan Somik - Marián Gáborík ; Peter Bartos - Miroslav Hlinka - Ján Pardavý.

Ukraine

Gardien : Konstantin Simchuk.

Défenseurs : Andreï Sryubko - Valeri Shiriaev ; Artem Ostrushko - Vitali Lyutkevych ; Aleksandr Savitsky - Sergei Klimentiev ; Oleg Polkovnikov - Vyacheslav Zavalnyuk.

Attaquants : Roman Salnikov - Dmitri Khristich - Vadim Slivchenko ; Boris Protsenko - Vadim Shakhraichuk - Vitali Lytvynenko ; Valentyn Oletsky - Vasyl Bobrovnikov - Bogdan Savenko ; Konstantin Kasyanchuk - Aleksei Lazarenko - Aleksandr Matvitchuk.

 

Retour aux championnats du monde 2001