Finlande - États-Unis (5 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, deuxième tour, groupe F.

Les Finlandais qui garnissent la Kölnarena déchantent vite au vu du jeu pratiqué par leur équipe, rapidement acculée dans sa zone par les Américains. Une spectaculaire passe en déséquilibre de Darby Hendrickson (qui avait en effet été renversé par Virta) devant le filet décale Brian Gionta sur la gauche, qui ouvre le score. Wilson, seul face au but, peut ensuite dangereusement dévier un lancer de Campbell. Le premier tir finlandais n'intervient qu'au bout de cinq minutes sur une action d'Ylönen et Ruutu. Mais l'éclaircie finlandaise ne dure que quelques secondes, et Mark Eaton, démarqué à la bleue, peut ajuster le deuxième but. Sans imagination offensive, les Finlandais en sont réduits à envoyer la rondelle dans les coins, ce dont se délectent évidemment les Américains rompus à ce genre de luttes. Reste l'espoir d'un éventuel exploit individuel : Timo Pärssinen récupère le palet face à Esche derrière le but mais le gardien américain revient temps et referme l'ouverture sous son bras. Le palet passe, mais est dévié hors du cadre. Même en jeu de puissance, la Finlande ne trouve aucune solution, et c'est logiquement que Tim Connolly inscrit un troisième but. Rarement on aura vu les Finlandais jouer un aussi mauvais tiers-temps, et leur attaque être aussi médiocre et sans ressources.

À leur retour sur la glace, ils présentent un tout autre visage, et Pasi Nurminen en profite d'ailleurs pour remplacer Miikka Kiprusoff. Ils ne parviennent pas à tromper Esche malgré une nouvelle supériorité numérique, mais portent plusieurs fois le danger sur la cage. Deux pénalités consécutives d'Antti-Jussi Niemi et Marko Kiprusoff cassent leur élan, même si Niemi et Nummelin placent un contre sur la deuxième infériorité. Pasi Nurminen sauve les meubles en repoussant les assauts américains (et gagne ainsi son statut de titulaire), mais la réaction finlandaise n'a pas dépassé les premières minutes de la deuxième période.

Dans le troisième tiers, Kimmo Rintanen se crée deux grosses occasions : il est arrêté par Esche sur la première, et sa reprise de volée opportuniste d'un dégagement en catastrophe de Quint est hors cadre. À huit minutes de la fin, Esche cède finalement sur un lancer de Sihvonen, et les supporters finlandais croient un temps à retour, d'autant que Niko Kapanen reprend une passe en retrait de Pärssinen, mais sans succès. Bien placés, les Américains empêchent les Finlandais de trouver une solution et les acculent dans le coin de la zone. Connolly récupère ainsi et part à deux contre deux. Il temporise intelligemment en voyant arriver derrière lui Doug Brown qui crée le surnombre, mais le tir de ce dernier est repoussé. Qu'à cela ne tienne, Jeff Halpern a suivi et assure la victoire. Campbell, placé en position d'attente à la bleue, est servi par une longue passe et peut partir une dernière fois en solo, mais Nurminen réalise le sauvetage. Sans pression, les Américains, qui ont géré leur avance et pris leur contrôle la zone neutre, ont fait tomber une nouvelle tête, et les Finlandais doivent se remettre en question pour atteindre leur objectif de podium mondial.

Désignés meilleurs joueurs du match : Pasi Nurminen pour la Finlande et Robert Esche pour les États-Unis.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match

Hannu Aravirta (entraîneur de la Finlande) : "Nous n'étions pas prêts quand le match a commencé, ça semble évident. Aujourd'hui, nous n'avons pas patiné, pas fait circulé le palet, et ça nous a mis en difficulté."

Sami Kapanen (attaquant de la Finlande) : "Ils ont commencé fort, ils nous ont mis sous pression très tôt dans notre zone. Quand vous êtes menés 3-0 en dix minutes, il est difficile de revenir contre une équipe telle que les États-Unis. En fin de match, nous avons pris quelques bons tirs, mais leur gardien a bien joué. Et il était trop tard."

 

Finlande - États-Unis 1-4 (0-3, 0-0, 1-1)

Samedi 5 mai 2001 à 16h00 à la Kölnarena, Cologne. 10097 spectateurs.

Arbitrage de Daniel Kurmann assisté d'Eduards Odinš (LET) et Paul David Staniforth (GBR).

Pénalités : Finlande 12' (2', 8', 2'), Etats-Unis 10' (2', 6', 2').

Tirs : Finlande 29 (6, 9, 14), Etats-Unis 26 (12, 9, 5).

Évolution du score :

0-1 à 01'03" : Gionta assisté d'Hendrickson

0-2 à 05'30" : Eaton assisté de Connolly et Legwand

0-3 à 19'08" : Connolly assisté de Legwand

1-3 à 52'39" : Sihvonen assisté de Virta et Niemi

1-4 à 56'38" : Halpern assisté de Brown et Connolly

 

Finlande

Gardiens : Miikka Kiprusoff puis Pasi Nurminen à 20'00".

Défenseurs : Ossi Väänänen - Petteri Nummelin ; Marko Kiprusoff - Sami Salo ; Janne Grönvall - Kimmo Timonen ; Antti-Jussi Niemi.

Attaquants : Tony Virta [puis Lind à 14'] - Juha Ylönen - Sami Kapanen ; Kimmo Rintanen - Raimo Helminen - Tomi Kallio ; Timo Pärssinen - Niko Kapanen - Jukka Hentunen ; Jarkko Ruutu - Toni Sihvonen - Juha Lind [puis Virta à 14'].

Remplaçant : Antti Laaksonen

États-Unis

Gardien : Robert Esche.

Défenseurs : Eric Weinrich - Bret Hedican ; Phil Housley - Hal Gill ; Mark Eaton - Deron Quint ; David Tanabe.

Attaquants : Doug Brown - Jeff Halpern - Mike Knuble ; Landon Wilson - Derek Plante - Jim Campbell ; Brian Gionta - Darby Hendrickson - Ryan Kraft ; Craig Darby - David Legwand - Tim Connolly.

 

Retour aux championnats du monde 2001