Finlande - Ukraine (6 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, deuxième tour, groupe F.

La Finlande se doit de prendre le point qui lui manque pour se qualifier, puisque l'Ukraine a encore une petite chance de la devancer si elle la bat ce soir. Elle doit surtout se racheter du triste visage qu'elle a montré face aux États-Unis. Il ne lui faut pas longtemps pour se rassurer : Niko Kapanen accroche Lazarenko à la troisième minute, mais les Ukrainiens se montrent très maladroits sur le jeu de puissance, et Tomi Kallio part en contre-attaque et ouvre le score. Les Finlandais font un tel siège de la zone ukrainienne qu'ils paraissent tout le temps en supériorité numérique. Et quand ils s'y retrouvent vraiment (prison de Lytvynenko), l'Ukraine ne peut rien pour empêcher le deuxième but de Sami Kapanen. Deux minutes plus tard, Karpenko repousse une tentative de Lind, mais ne peut rien face à Juha Ylönen au rebond (3-0). Les quelques tirs ukrainiens ont été sans grand danger, les attaquants se trouvant vite isolés dans des positions peu avantageuses.

Dès le début de la deuxième période, les Ukrainiens sont en avantage numérique, toujours sans réussite malgré une percée de Bogdan Savenko. Sitôt revenus à cinq, les Finlandais passent à l'offensive. Placé derrière la cage, Sami Kapanen trouve Laaksonen à gauche du but. Karpenko s'interpose mais perd le palet de vue. Celui-ci est en fait maintenant à droite de la cage, et Kapanen, qui surgit, n'a qu'à le pousser pour le mettre au fond. Intermède ukrainien à la vingt-huitième minute, mais Oletsky tire poussivement sur une bonne passe en retrait de Bobrovnikov. La Finlande creuse l'écart en fin de tiers quand Kallio s'infiltre et marque entre les jambes de Karpenko. Klimentiev est pénalisé pour une charge avec la crosse, et c'est en infériorité numérique que les Ukrainiens sont les plus dangereux, d'abord sur un beau mouvement à trois, puis un contre en solitaire de Salnikov. Cependant, à treize secondes de la fin de la prison, Rintanen trouve la lucarne.

Igor Karpenko inaugure le troisième tiers-temps par un sauvetage miraculeux sur une reprise plongeante de Helminen. La Finlande ajoute quand même un septième but à son compteur : servi par Virta de derrière le but, Laaksonen voit son tir repoussé mais Sihvonen a bien suivi au rebond. En milieu de tiers, les Ukrainiens mettent enfin à profit un jeu de puissance, domaine dans lequel ils avaient été peu convaincants jusqu'alors. À trois secondes de la fin de la supériorité numérique, Khristich sauve l'honneur et ramène le score final à 7-1. La Finlande n'a eu aucune difficulté à mettre les pendules à l'heure, comme l'an dernier à la même époque face à la Norvège alors qu'elle avait jusque là peiné et n'était pas encore qualifiée.

Désignés meilleurs joueurs du match : Tomi Kallio pour la Finlande et Dimitri Khristich pour l'Ukraine.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match

Hannu Aravirta (entraîneur de la Finlande) : "Je pense que nous sommes arrivés mieux préparés aujourd'hui. 7-1 est un beau score pour nous, mais je pense que Pasi Nurminen nous a fait beaucoup de bons arrêts."

Anatoli Bogdanov (entraîneur de l'Ukraine) : "Après avoir vu la Finlande jouer contre les États-Unis hier, nous avions de l'espoir. Mais c'était une toute autre équipe finlandaise aujourd'hui."

Tomi Kallio (élu meilleur joueur du match) : "Au dernier match, nous avons vraiment mal joué en première période et après le match était quasiment terminé. Nous avons voulu retenir quelque chose de nos erreurs. Nous l'avons fait en abordant la rencontre comme nous l'avons fait ce soir."

 

Finlande - Ukraine 7-1 (3-0, 3-0, 1-1)

Dimanche 6 mai 2001 à 20h00 à la Kölnarena, Cologne. 5084 spectateurs.

Arbitrage de Dave Wright (CAN) assisté de Petr Blumel (TCH) et Sergueï Koulakov (RUS).

Pénalités : Finlande 12' (2', 6', 4'), Ukraine 14' (4', 8', 2').

Tirs : Finlande 34 (11, 12, 11), Ukraine 27 (9, 15, 3).

Évolution du score :

1-0 à 03'49" : Kallio assisté de Helminen (inf. num.)

2-0 à 11'24" : S. Kapanen assisté d'Ylönen (sup. num.)

3-0 à 13'24" : Ylönen assisté de S. Kapanen

4-0 à 22'53" : S. Kapanen assisté de Laaksonen et Ylönen

5-0 à 36'16" : Kallio assisté de Kiprusoff

6-0 à 38'53" : Rintanen assisté de Helminen et Timonen (sup. num.)

7-0 à 46'03" : Sihvonen assisté de Laaksonen et Virta

7-1 à 51'03" : Khristich assisté de Klimentiev (sup. num.)

 

Finlande

Gardien : Pasi Nurminen.

Défenseurs : Ossi Väänänen - Sami Salo ; Marko Kiprusoff - Kimmo Timonen ; Antti-Jussi Niemi - Petteri Nummelin ; Janne Grönvall.

Attaquants : Juha Lind - Juha Ylönen - Sami Kapanen ; Kimmo Rintanen - Raimo Helminen - Tomi Kallio ; Timo Pärssinen - Niko Kapanen - Jukka Hentunen ; Antti Laaksonen - Toni Sihvonen - Tony Virta.

Remplaçants : Miikka Kiprusoff (G), Jarkko Ruutu.

Ukraine

Gardien : Igor Karpenko.

Défenseurs : Aleksandr Savitsky - Sergei Klimentiev ; Oleg Polkovnikov - Valeri Shiriaev ; Artem Ostroushko - Vitali Lyutkevych.

Attaquants : Boris Protsenko - Vadim Shakhraichuk - Vitali Lytvynenko ; Roman Salnikov - Dmitri Khristich - Vadim Slivchenko ; Bogdan Savenko - Vasyl Bobrovnikov - Valentyn Oletsky ; Konstantin Kasyanchuk - Aleksei Lazarenko - Aleksandr Matvichuk.

 

Retour aux championnats du monde 2001