République Tchèque - Italie (6 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, deuxième tour, groupe F.

C'est Andrea Carpano, le gardien de Canazei (HC Fassa de Canazei si vous préférez), qui fut choisi pour garder la cage italienne. Le malheureux allait se prendre dix buts en quarante minutes et finir sa participation avec un pourcentage d'arrêts de 71,43 %... C'est dur d'être abandonné à ce point par sa défense ! Résumons.

Après cinq minutes de jeu, Martin Procházka lui passa la rondelle entre les bottes : 1-0. Dans la septième minute, les Italiens prirent une pénalité pour crosse haute de Rucchin. Ils essayèrent alors de la tuer mais Sacratini se prit, lui aussi, deux minutes pour coup de crosse cette fois. À cinq contre trois, les champions du Monde n'allaient pas tergiverser : Procházka doublait la mise. Les Italiens ne baissèrent pas encore les bras dans ce premier tiers-temps, mais Radek Dvorák enfilait le troisième point à quinze minutes pile sur une passe de Robert Reichel, qui avait fixé le gardien pour laisser le filet grand ouvert.

Puis, vint la deuxième période... Le palet passa sept fois la ligne de la cage italienne : sept buts pour vingt-quatre tirs cadrés. Notons qu'aucun de ces buts ne fut marqué en supériorité numérique, mais les Transalpins furent complètement dépassés.

Le coach italien fit alors entrer Mike Rosati pour les vingt dernières minutes. Tout comme l'entraîneur tchèque qui remplaça Milan Hnilicka par Dusan Salficky, le gardien de Plzen. C'est Petr Cajánek qui marqua le dernier but de la soirée. Stop.

Compte-rendu signé Christophe Boulven

 

République Tchèque - Italie 11-0 (3-0, 7-0, 1-0)

Dimanche 6 mai 2001 à 20h00 à la Preussag Arena de Hanovre. 2343 spectateurs.

Arbitrage d'Ulf Rådbjer (SUE) assisté de Kurt Neuwirth (AUT) et Riku Peltonen (FIN).

Pénalités : République Tchèque 12' (6', 4', 2'), Italie 14' (8', 2', 4').

Tirs : République Tchèque 45 (11, 24, 10), Italie 20 (10, 3, 7).

Évolution du score :

1-0 à 05'12" : Procházka assisté de Patera

2-0 à 08'26" : Procházka assisté de Moravec et Patera (double sup. num.)

3-0 à 15'00" : Dvorák assisté de Reichel et Rucinský

4-0 à 20'53" : Dvorák assisté de Procházka

5-0 à 21'12" : Výborný assisté de Martínek et Dopita

6-0 à 27'23" : Ujcík assisté de Vlasák

7-0 à 28'30" : Reichel assisté de Dvorák et Kuba

8-0 à 31'49" : Kaberle assisté de Cajánek

9-0 à 35'57" : Vlasák assisté de Cajánek

10-0 à 36'39" : Ujcík assisté de Špacek

11-0 à 43'16" : Cajánek assisté de Vlasák

 

République Tchèque

Gardiens : Milan Hnilicka puis Dušan Salfický à 40'00".

Défenseurs : Jaroslav Špacek - Pavel Kubina ; Radek Martínek - Karel Pilar ; František Kaberle - Filip Kuba ; Jaroslav Hlinka - Martin Richter.

Attaquants : Martin Rucinský - Robert Reichel - Radek Dvorák ; Jan Tomajko - Jirí Dopita - David Výborný ; Martin Procházka - Pavel Patera - David Moravec ; TomᚠVlasák - Petr Cajánek - Viktor Ujcík.

Italie

Gardiens : Andrea Carpano puis Mike Rosati à 40'00".

Défenseurs : Mike De Angelis - Christopher Bartolone ; Leo Insam - Maurizio Mansi ; Michele Strazzabosco - Armin Helfer ; Lawrence Rucchin - Carlo Lorenzi.

Attaquants : Bruno Zarrillo - Scott Beattie - Anthony Iob ; Giuseppe Busillo - Vezio Sacratini - Mario Chitarroni ; Lino De Toni - Armando Chelodi - Roland Ramoser ; Dino Felicetti - Manuel De Toni - Stefano Margoni.

 

Retour aux championnats du monde 2001