Allemagne - Russie (8 mai 2001)

 

Championnats du monde 2001, deuxième tour, groupe F.

La première période de cette rencontre fut très tactique. Les deux formations se testèrent mutuellement : huit tirs cadrés chacune et deux minutes également de chaque côté. Ce n'est donc qu'au deuxième tiers-temps que le score fut ouvert. Alexeï Yashin profita d'une mêlée devant la cage allemande, gardée par Robert Müller, pour pousser la rondelle dans une forêt de patins (dessinons cette expression...). Le buteur russe tenta bien de renouveler l'expérience en fin de tiers mais le gardien allemand mit la mitaine sur le palet qui était lui-même sur la ligne ! Et ce furent les Allemands qui revinrent au score. Marco Sturm réceptionnait une passe de derrière le but de Daniel Kreutzer pour battre Maksim Sokolov : 1 à 1 à la seconde pause.

Ce fut un véritable match du groupe A mondial auquel nous avons assisté. Très peu d'occasions de but franches, des tirs que l'on aurait presque pu compter sur tous nos doigts (26 à 22 en faveur des rouge et bleu), et bien sûr ce qui en découle naturellement : la majeure partie du jeu se déroulant dans la zone neutre.

Cependant le score n'en resta pas là puisqu'Aleksandr Korolyuk envoya une véritable fusée depuis son aile gauche à dix minutes de la fin. Un tir de loin qui regroupa autant de force que de précision pour faire bouger le filet et rentrer sur la gauche de Müller. Quatre minutes plus tard, alors qu'Erich Goldmann revenait à toute vitesse du banc des pénalisés, les Russes enfilaient une troisième perle à leur collier par l'intermédiaire de Ravil Gusmanov (sept points en cinq matchs à cet instant), bien servi devant la cage par Andrei Razin.

La fin de la rencontre fut à l'avantage des Allemands poussés par les neuf mille présents de la patinoire d'Hanovre. Mais à l'image de Jan Benda, qui lançait trop haut une fois Sokolov déséquilibré, la Mannschaft ne put revenir pour partager les points. Il y eut des défaites plus catastrophiques car, après tout, l'Allemagne n'était-elle pas en quarts de finale ?

Compte-rendu signé Christophe Boulven

 

Allemagne - Russie 1-3 (0-0, 1-1, 0-2)

Mardi 8 mai 2001 à 16h00 à la Preussag Arena de Hanovre. 9068 spectateurs.

Arbitrage de Vladimir Mihalik (SVK) assisté de Riku Peltonen (FIN) et Marko Popovic (SLO).

Pénalités : Allemagne 12' (2', 4', 6'), Russie 8' (2', 4', 2').

Tirs : Allemagne 22 (8, 9, 5), Russie 26 (8, 11, 7).

Évolution du score :

0-1 à 26'37" : Yashin assisté de Datsyuk et Vishnevsky

1-1 à 38'15" : Kreutzer assisté de Daffner

1-2 à 50'23" : Korolyuk assisté de Zhukov et Krasotkin

1-3 à 54'31" : Gusmanov assisté de Razin et Estafiev

 

Allemagne

Gardien : Robert Müller.

Défenseurs : Jörg Mayr - Mirko Lüdemann ; Heiko Smazal - Dennis Seidenberg ; Andreas Renz - Jochen Molling ; Erich Goldmann.

Attaquants : Jürgen Rumrich - Wayne Hynes - Jan Benda ; Thomas Daffner - Marco Sturm - Daniel Kreutzer ; Klaus Kathan - Tobias Abstreiter - Andreas Loth ; Thomas Greilinger - Leonard Soccio - Marcel Goc.

Russie

Gardien : Maksim Sokolov.

Défenseurs : Andrei Evstafiev - Oleg Tverdovsky ; Aleksandr Zhdan - Vitali Vishnevsky ; Oleg Orekhovsky - Sergei Petrochinin ; Dmitri Krasotkin - Sergei Zhukov.

Attaquants : Ravil Gusmanov - Andrei Razin - Aleksandr Golts ; Valeri Karpov - Pavel Datsyuk - Aleksei Yashin ; Aleksandr Kharitonov - Aleksandr Prokopiev - Aleksandr Kuvaldin ; Anton But - Yuri Kuznetsov - Aleksandr Korolyuk.

 

Retour aux championnats du monde 2001