République Tchèque - Slovaquie (10 mai 2001)

 

Quart de finale des championnats du monde 2001.

Les Slovaques veulent prendre leur revanche de la finale de l'an dernier, mais le contexte est moins prestigieux. Ils n'ont pas prouvé grand-chose jusqu'ici, et doivent battre les Tchèques invaincus pour sauver leur tournoi. La République Tchèque met immédiatement Lašak à contribution par une rafale de tirs, notamment une reprise de Výborný dans l'enclave. Les Tchèques sont déjà en avantage numérique quand une deuxième pénalité slovaque est appelée. Moravec cherche à se débarrasser au plus vite du palet pour bénéficier d'un cinq contre trois le plus longtemps possible. Placé derrière la ligne de but, il envoie sur Lašak, et le palet se glisse entre le poteau et le gardien pour être dévié par ce dernier dans ses propres filets. Ce but-casquette traduit une vraie domination tchèque, alors que les Slovaques ne réagissent que par des tirs lointains, hormis un contournement de la cage de Zedník qui faisait suite à une bonne occasion de Reichel, qui avait intercepté un dégagement slovaque et fait son chemin jusqu'aux buts gardés par Lašak. Celui-ci manque de peu en fin de tiers d'inscrire un nouveau but contre son camp lorsque le palet vient se loger sous sa jambière sur un tir de derrière le but de Dopita et qu'il n'est pas loin de reculer dans la cage ainsi.

Les Tchèques font toujours l'essentiel du jeu en première période, et se retrouvent même pendant trente secondes à cinq contre trois. Chara tient la baraque en défense, obtenant par ailleurs un lancer de la bleue repoussé par la jambière de Hnilicka. En supériorité numérique, les Slovaques reçoivent un premier avertissement quand Dvorak s'échappe mais perd son duel avec Lašak. Alors que Hlinka est sorti de prison, Reichel l'envoie à son tour en breakaway, et il double la mise. Un nouveau jeu de puissance slovaque en fin de tiers leur permet enfin de se montrer dangereux, sur un lancer de Sekeráš dévié par Pucher, puis sur un tir de Petrovický boxé du casque par Hnilicka.

Dès que les Slovaques se découvrent un tantinet, ils sont punis par des contre-attaques de Reichel ou encore Cajánek. En un contre un, Dvorak contourne magnifiquement Pavlikovský qui n'a d'autre solution que de l'accrocher. Encore heureux pour lui, et pour Hlinka pénalisé peu après, que le jeu de puissance tchèque soit peut-être le seul point faible de cette équipe impressionnante de maîtrise. Les Slovaques ne paraissent plus avoir les moyens ni la volonté de battre un Hnilicka toujours parfaitement placé. Ils s'énervent après l'arbitre, frustrés de leur jeu défaillant, et terminent la partie à trois, hypothéquant leurs derniers espoirs de tout manière abandonnés depuis longtemps. La Slovaquie est revenue sans gloire dans le deuxième peloton du hockey international, et n'a jamais semblé en mesure de dépasser sa condition dans ce tournoi.

Désignés meilleurs joueurs du match : Pavel Kubina pour la République Tchèque et Vladimír Országh pour la Slovaquie.

Trois meilleurs joueurs slovaques du tournoi : Vladimír Országh, Richard Zedník et Zdeno Chára

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match

Ján Filc (entraîneur de la Slovaquie) : "Les Tchèques sont mieux équilibrés, avec des joueurs plus talentueux et plus expérimentés que l'an passé."

Ján Lašak (gardien de la Slovaquie) : "J'aurais pu avoir un blanchissage aujourd'hui, mais je n'ai pas été assez bon. Le premier but était clairement de ma faute. J'attendais le coup de sifflet, mais il n'est pas venu assez tôt. J'ai fait ce que j'ai pu le reste de la rencontre."

 

République Tchèque - Slovaquie 2-0 (1-0, 1-0, 0-0)

Jeudi 10 mai 2001 à 16h00 à la Preussag Arena de Hanovre. 3681 spectateurs.

Arbitrage de Rami Savolainen (FIN) assisté de James Garofalo (USA) et Riku Peltonen (FIN)

Pénalités : République Tchèque 12' (2', 6', 4'), Slovaquie 30' (4', 6', 10'+10').

Tirs : République Tchèque 31 (14, 11, 5), Slovaquie 44 (6, 11, 15).

Évolution du score :

1-0 à 05'07" : Moravec

2-0 à 35'32" : Hlinka assisté de Reichel et Dvorak

 

République Tchèque

Gardien : Milan Hnilicka.

Défenseurs : Jaroslav Špacek - Pavel Kubina ; Radek Martínek - Karel Pilar ; František Kaberle - Filip Kuba ; Martin Richter - Jaroslav Hlinka.

Attaquants : Martin Rucinský - Robert Reichel - Radek Dvorák ; Jan Tomajko - Jirí Dopita - David Výborný ; Martin Procházka - Pavel Patera - David Moravec ; Tomáš Vlasák - Petr Cajánek - Viktor Ujcík.

Slovaquie

Gardien : Ján Lašak.

Défenseurs : Richard Pavlikovský - Zdeno Chára ; Lubomír Sekeráš - Branislav Mezei ; Ivan Droppa - Richard Lintner ; Andreï Nedorost.

Attaquants : Zdeno Cíger - Ladislav Nagy - Richard Zedník ; Robert Petrovický - Peter Pucher - Vladimír Országh ; Marián Gáborík - Peter Bartos - Marian Hossa ; Radovan Somik - Miroslav Hlinka - Ján Pardavý.

 

Retour aux championnats du monde 2001