Briançon - Dijon (6 octobre 2001)

 

Match comptant pour la troisième journée du championnat de division 1 2001/2002

Avec un match commencé par un arbitrage très strict, la formation briançonnaise, toujours affaiblie par l'absence de Martin Roh, était quelque peu menacée par une équipe de Dijon affûtée ! Pour preuve, malgré une double supériorité numérique, Briançon attaquait mais n'arrivait pas à concrétiser. Au bout de 9'50, les Ducs de Dijon ouvraient le score par l'intermédiaire de Tekel. Tout portait à croire que le scénario allait se répéter lorsque les visiteurs évoluèrent à 5 contre 3 mais Briançon ne s'est pas relâchée et a ainsi permis à Figved de briller. Malgré de nombreuses supériorités numériques de part et d'autre, le premier tiers s'achevait sur ce score de 0 à 1, avec une légère domination dijonnaise.

Au retour des vestiaires, Briançon recommençait le match à pleine vitesse donnant ainsi du fil à retordre à Neckar. Celui-ci repoussa plusieurs tentatives adverses notamment du duo Blais / Huot-Marchand. Alors que les Diables Rouges évoluaient à 4 contre 5, Jean-François Cal intercepta le palet en zone neutre et égalisa à 26'38. La domination briançonnaise était constante et se concrétisa à 27'58 par un but magnifique de Jean-Michel Bortino. Le duo Bortino / Blais venait inquiéter plusieurs fois Neckar, hélas, sans succès pour les locaux. Quant au Dijonnais Groleau, il fit briller Figved plusieurs fois mais sans résultat. La deuxième période se terminait alors en faveur des Diables Rouges dominateurs.

Nouveau scénario à l'amorce de la troisième période, les Ducs de Dijon reprenaient du poil de la bête devant des Briançonnais faiblissants. Figved devant étaler tout son talent face aux Tekel, Castongay et consorts. Mais il laissa échapper de sa mitaine un tir puissant de Tekel de la ligne bleue. Tout était à refaire pour Briançon ! Le jeu s'équilibrait avec des actions des deux côtés. Néanmoins, quatre minutes avant le coup de sifflet final, Mô profita d'une inattention de la défense briançonnaise pour renverser la situation en faveur de Dijon. Sur ce coup, l'arrière-garde des Rouges montra une inquiétante fébrilité. C'est alors qu'à deux minutes de la fin de la rencontre, l'entraîneur Michel Leblanc décida de laisser son portier sur le banc afin de disposer d'un joueur de champ supplémentaire. Les Diables Rouges jouaient le tout pour le tout pour revenir au score et égaliser. Mais en vain.

Encore une défaite à domicile pour Briançon qui a malgré tout fourni un jeu intéressant face à une grosse cylindrée du championnat. Il leur faudra certainement plus d'opportunisme en attaque et de rigueur en défense à l'avenir pour remonter au classement.

Compte-rendu signé Manue

 

Briançon - Dijon 2-3 (0-1, 2-0, 0-2)

Arbitrage de M. Catarino assisté de MM. Vericel et Ranzoni. 700 spectateurs.

Pénalités : Briançon 20', Dijon 32' (dont 10' à Quintard).

Évolution du score :

0-1 à 09'50" : Tekel assisté de Tiphaigne et Chesterikov

1-1 à 26'38" : Cal assisté de Huot-Marchand et Robert

2-1 à 27'58" : Bortino assisté de Borgnet

2-2 à 45'29" : Tekel assisté de Chesterikov

2-3 à 55'29" : Mô assisté de N. Berges

 

Briançon

Gardiens : Julien Figved - Laurent Cal

Défenseurs : Mathieu Guidoux - Alexandre Rouillard - Fabrice Pere - Frédéric Borgnet - Jean-François Cal - Michel Leblanc - Fabien Pons

Attaquants : Jean-Michel Bortino - Fabrice Huot-Marchand - Cédric Boldron - Bertrand Pousse - Nicolas Casini - Fabrice Aumenier - Eric Blais - Hugues Moreaux - Christophe Robert - Aurélien Goudissard

Dijon

Gardiens : Neckar - Jubien

Défenseurs : Pettersson - Castongay - Bouscary - Guibet - Tekel - Quintard - Borzik

Attaquants : Pilleron - Bouquerel - Mô - Sordel - Albano - Chesterikov - Dauphin - Tiphaigne - Berges - Mehnessier - Gassiot - Groleau - Drewniak.

 

Retour au Championnat de France de division 1