Strasbourg - Dijon (12 janvier 2002)

 

Match comptant pour la quinzième journée du championnat de division 1 2001/2002.

Très beau match hier soir au Wacken ou le troisième (Strasbourg) accueillait le deuxième (Dijon). Les deux équipes avaient partagé les points au match aller en septembre 2-2. Hier, C'est Strasbourg qui s'est imposé, en ajoutant la manière.

Dès l'entame du match, Stéphane Hohnadel intercepte une mauvaise relance dijonnaise et se retrouve seul devant Neckar. Il pousse le palet entre ces jambes : 1-0. Avantage de courte durée puisque Dijon va égaliser sur un contre à 2 contre 1 : Tekel décale Borzik qui trompe Aikää. Strasbourg aurait pu reprendre l'avantage mais McLennan et Saarinen échouent sur Neckar, qui use quelquefois de méthodes assez spéciales (2' pour retenir, puis 2' pour accrocher en seconde période). Dijon domine le reste de la période mais sans parvenir à ce créer de franches occasions.

Strasbourg redémarre fort en deuxième période et Sevcik trouve la lucarne de Neckar après quinze secondes sur une action un peu confuse, puis Desrosiers dévie un tir de Maxime Schuchewytsch dans les filets bourguignons. Mais Dijon parviendra une nouvelle fois à revenir à la marque sur deux buts contestables et contestés. C'est dans un premier temps Chesterikov qui part seul (et sans doute hors-jeu) battre (ou presque) Aikää, puis Castonguay qui profite d'un dégagement interdit non signalé pour égaliser 3-3. Strasbourg tremblera dans cette période mais ne craquera pas, en grande partie grâce à la performance de Sami Aikää qui écure plusieurs fois les attaquants dijonnais partis en breakaway. Mieux encore, Strasbourg rentre au vestiaire en tête sur un but de Saarinen, dont la frappe de la bleue trompe Neckar masqué.

Et Dijon égalise pour la troisième fois après trois minutes en troisième période. Sur un nouveau mauvais repli défensif strasbourgeois, Tekel et Pazak offrent un caviar à Tiphaigne qu'il loge du revers dans la lucarne d'Aikää. Les deux équipes ont à partir de là chacun son tour l'occasion de prendre l'avantage, mais Aikää et Neckar font une nouvelle fois bonne garde. Le tournant du match, c'est cette dernière pénalité contre Albano. Strasbourg installe très vite la supériorité numérique et après trente secondes, Hohnadel centre, le palet fuse devant la cage de Neckar et trouve la crosse de Schuchewytsch qui le pousse au fond. C'est la libération pour Strasbourg. D'autant que trois minutes plus tard, Dijon pousse pour égaliser mais oublie Schuchewytsch à la ligne bleue. Celui si hérite du palet. Neckar fonce sur lui mais il l'évite d'un petit crochet et marque dans le but vide. L'écart est fait ! Dans la minute suivante Dijon se rue à l'attaque mais laisse une nouvelle fois des boulevards en défense que Sevcik exploite, bien servi il est vrai par un travail préliminaire de Dumuis et McLennan.

Strasbourg s'impose donc après un très bon match, sans mauvais coups ni brutalités. Au classement, l'Etoile Noire revient à un point des Ducs, mais fait le trou derrière puisque Besançon pointe maintenant à trois points.

Compte-rendu signé Morgan Madec

 

Strasbourg - Dijon 7-4 (1-1, 3-2, 3-1)

Patinoire du Wacken. 600 spectateurs

Arbitre : M. Barré, assisté de MM. Lobry et Roueche

Pénalités : Strasbourg 8' ; Dijon 12'+10'.

Évolution du score :

1-0 à 03'47" : Hohnadel.

1-1 à 06'59" : Borzik assisté de Tekel et Groleau.

2-1 à 20'15" : Sevcik assisté de McLennan et Medeiros.

3-1 à 21'04" : Desrosiers assisté de Schuchewytsch et Hohnadel.

3-2 à 22'37" : Chesterikov assisté de Groleau et Tiphaigne.

3-3 à 25'26" : Castongay assisté de Quintard et Pazak.

4-3 à 39'36" : Saarinen assisté d'Escuder et D. Mehl.

4-4 à 43'17" : Tiphaigne assisté de Tekel et Pazak.

5-4 à 52'44" : Schuchewytsch assisté de Hohnadel et Desrosiers (sup. num.).

6-4 à 55'54" : Schuchewytsch assisté de Desrosiers et Cadoret.

7-4 à 57'40" : Sevcik assisté de Dumuis et McLennan. 

 

Retour au Championnat de France de division 1