Dunaferr - Khimvolokno Mogilev (18 octobre 2002)

 

Match comptant pour la première journée du groupe I, deuxième tour de la Coupe Continentale 2002/2003.

La patinoire d'Oswiecim est unanimement considérée comme la meilleure de Pologne malgré ses trente ans d'âge. Elle dispose même d'une touche de modernité avec son tableau d'affichage électronique, construit par une firme tchèque, et digne de ce qui se fait de mieux en la matière actuellement. Malheureusement, il tombe en rade dès la première période de ce premier match, et on doit sortir un vieux tableau antédiluvien pour faire office de chronomètre. Obstinément bloqué, l'écran dernier cri n'affichera plus que le même texte de publicité...

Cela n'empêche pas les deux équipes de livrer un match de bonne intensité. Mogilev avait craint pour son sommeil en découvrant que le planning prévoyait de leur accorder la glace à 22h hier soir, puis à 8h ce matin pour l'entraînement d'avant-match. Les dirigeants biélorusses ont finalement obtenu d'avancer de deux heures la séance nocturne de la veille.

Ils sont donc bien en forme dès le début de match, et le duo Petrov-Zhelnov effectue une combinaison d'école avec passe au second poteau en supériorité numérique. Mais la défense du Khimvolokno perd le palet dans sa zone et Erdõsi ne manque pas l'occasion d'égaliser, seul face à Igantenko. Les Hongrois commencent à équilibrer le match et à pénétrer de plus en plus souvent dans la zone adverse, mais avant la pause, Mogilev inscrit un deuxième but très semblable au premier.

Comme récemment en championnat contre Minsk, le Khimvolokno prend des pénalités au pire moment. Il réussit pourtant à résister en infériorité, mais s'incline un peu plus tard lorsqu'un nouveau palet perdu près de son but parvient à Orso démarqué. Klimin lui redonne toutefois l'avantage par une percée dans l'axe et un lancer précis à ras la glace.

Lorsque Dunaferr redouble d'activité en troisième période, Mogilev ne sait pas le gérer et craque par deux fois. Balazs Ladányi égalise et Marton Vas donne l'avantage aux Hongrois. Alors qu'ils semblent supérieurs techniquement et physiquement, les Biélorusses doivent donc se contenter d'un match nul arraché par Smagin, car il leur a sans doute manqué de la discipline de jeu.

 

Commentaires d'après-match

Dusan Kapusta (entraîneur de Dunaferr) : "L'objectif n1 est qualification pour le tour suivant, et il est toujours possible. En raison de la réputation du hockey biélorusse, je considérais Khimvolokno comme favori, même si pour être franc j'aurais été incapable de citer un seul de ses joueurs. Demain, ce sera différent face à Alba Volán, nous les connaissons par cur tellement nous nous rencontrons souvent."

Vladimir Boyarintsev (entraîneur de Mogilev) : "Je n'avais jamais rencontré d'équipe hongroise, ni comme joueur ni comme entraîneur. J'ai été surpris par le jeu physique de Dunaferr. Mais il faut rester mobilisés, malgré les problèmes. Les joueurs n'ont reçu qu'une partie de leur salaire d'août, ils ont des familles... J'ai la charge de bâtir une équipe mais pas les moyens nécessaires."

 

Dunaferr Dunaújváros (HON) - Khimvolokno Mogilev (BLR) 4-4 (1-2, 1-1, 2-1)

Vendredi 18 octobre 2002 à 13h30 à Oswiecim (POL). 300 spectateurs.

Arbitrage de M. Wlodzimierz Marczuk (POL) assisté de MM. Godzientowski et Dzentielowski (POL).

Pénalités : Dunaferr 16', Mogilev 18'+10'.

Évolution du score :

0-1 à 03'35" : Zhelnov assisté de Petrov (sup. num.)

1-1 à 09'52" : Erdõsi assisté de Bali et Horváth

1-2 à 19'06" : Morozov (sup. num.)

2-2 à 36'46" : Orso

2-3 à 39'05" : Klimin assisté de Koreïev (sup. num.)

3-3 à 41'02" : Ladányi assisté de Tokaji et Horváth (sup. num.)

4-3 à 47'50" : Vas

4-4 à 57'39" : Yakovlev assisté de Smagin

 

Dunaferr Dunaújváros

Gardien : Jaroslav Ferjo.

Défenseurs : András Horváth - Viktor Tokaji ; Peter Gebei - Marton Vas ; Viktor Szélig (C) - Laszló Vargyas ; Istvan Hollo.

Attaquants : Imre Peterdi - Jaroslav Balaz - Balázs Ladányi ; Zsolt Bali - Tamás Dobos - Szilard Sandor ; Laszló Orso - Peter Erdõsi - Attila Borsos ; Gergely Borbas - Zoltan Szilassy.

Khimvolokno Mogilev

Gardien : Aleksei Ignatenko.

Défenseurs : Sergueï Lebedev - Roman Petrov ; Vladislav Chesnov - Oleg Koreïev ; Denis Klimov - Vladimir Magdeïev ; Vassili Kuchin - Andrei Pakhomov.

Attaquants : Maksim Znamenski - Aleksandr Prigunov (C) - Andrei Zhelnov ; Nikolaï Morozov - Andrei Romadanovski - Konstantin Turkovski ; Evgueni Tugashov - Igor Lebedev - Pavel Terentiev ; Maksim Yakovlev - Mikhaïl Klimin - Sergueï Smagin.

 

Retour à la Coupe Continentale