Khimvolokno Mogilev - Alba Volán (20 octobre 2002)

 

Match comptant pour la troisième journée du groupe I, deuxième tour de la Coupe Continentale 2002/2003.

Pour que l'équipe locale aient encore une chance de qualification, il faut qu'Alba Volán perde son dernier match. Les Polonais redoutent donc que Mogilev, déjà éliminé, lève le pied dans ce match sans enjeu pour les Biélorusses, surtout après leur caprice de la veille. Mais ils rassurent tout le monde en rappelant que la deuxième place rapporte 4000 francs suisses, la troisième 3000 et la quatrième 2000. Compte tenu de l'état de la trésorerie du Khimvolkono, c'est une raison suffisante pour tout faire pour gagner.

Pourtant, Mogilev manque d'allant en première période face à des Hongrois plus motivés. C'est donc logiquement que le défenseur slovaque Rastislav Ondrejcik ouvre le score pour Alba Volán. Le jeu s'équilibre ensuite, jusqu'à une grosse période de domination biélorusse peu avant la mi-match. Krisztian Budai est bombardé de toutes parts, mais ne rompt pas. Et le contrecoup est immédiat avec deux buts de Sille et Ocskay.

Quand Rusznyak ajoute un quatrième but, les Polonais font une croix sur l'aide du Khimvolokno. Celui-ci ne réagit que dans le dernier tiers-temps sur une échappée de Znamensky qui feinte enfin un très bon Budai, puis par Chesnov à quatre secondes de la fin. Pourtant, Krisztian Palkovics avait été gentil en ratant un tir de pénalité, envoyant le palet directement sur le gardien, ce qui n'est pas dans ses habitudes. Finalement, les équipes se quittent sur une échauffourée entre le spécialiste Magdeïev et le vétéran slovaque Rusznyak, tous deux expulsés.

 

Commentaire d'après-match

Vladimir Boyarintsev (entraîneur de Mogilev) : "Cette dernière place est vexante car nos adversaires ne nous étaient pas intrinsèquement supérieurs. Cependant, il faut marquer pour gagner, et nous n'y sommes pas parvenus. Nous avons également commis beaucoup d'erreurs, que nous avons payées. Cela s'explique probablement par la nervosité, pour nos débuts dans une compétition internationale. Hormis la ligne de Romadanovski, nous avons joué en dessous de nos possibilités."

 

Khimvolokno Mogilev (BLR) - Alba Volán Székesfehérvár (HON) 2-4 (0-1, 0-2, 2-1)

Dimanche 20 octobre 2002 à 13h30 à Oswiecim (POL). 100 spectateurs.

Arbitrage de M. Wlodzimierz Marczuk (POL) assisté de MM. Godzientowski et Dzentielowski (POL).

Pénalités : Mogilev 16'+5'+20'+10'+20', Alba Volán 24'+10'+5'+20'.

Évolution du score :

0-1 à 15'26" : Ondrejcik (sup. num.)

0-2 à 30'34" : Sille (sup. num.)

0-3 à 32'07" : Ocskay assisté de Tõkési (sup. num.)

0-4 à 44'39" : Rusznyak assisté de Simon (sup. num.)

1-4 à 48'12" : Znamensky

2-4 à 59'56" : Chesnov assisté de Terentiev et Lebedev

 

Khimvolokno Mogilev

Gardien : Aleksei Ignatenko.

Défenseurs : Sergueï Lebedev - Roman Petrov ; Vladislav Chesnov - Oleg Koreïev ; Denis Klimov - Vladimir Magdeïev.

Attaquants : Maksim Znamenski - Mikhaïl Klimin - Andrei Zhelnov ; Nikolaï Morozov - Andrei Romadanovski - Konstantin Turkovski ; Maksim Yakovlev - Aleksandr Prigunov (C) - Andrei Pakhomov ; Evgueni Tugashov - Igor Lebedev - Pavel Terentiev.

Alba Volán Székesfehérvár

Gardien : Krisztian Budai.

Défenseurs : Lajos Tõkési - Tamás Sille ; Balázs Kangyal (C) - Rastislav Ondrejcik ; Roland Szuna - Bence Svasznek.

Attaquants : Krisztián Palkovics - Gábor Ocskay - Tamás Gröschl ; Csaba Simon - Karol Rusznyak - Pavol Fedor ; Csaba Kovacs - Attila Rajz - Gergely Majoross.

 

Retour à la Coupe Continentale