Rouen - Anglet (22 février 2002)

 

Match comptant pour la neuvième journée de la poule Magnus du championnat de France 2002/2003 (Super 16).

Après trois matches sans victoire, les Dragons n'ont pas manqué, aux dépens d'Anglet, l'occasion de rebondir. Les Rouennais ont su déjouer les pièges de l'Hormadi. Pas le temps de gamberger ou de philosopher à loisir sur les raisons des défaites à Grenoble et Amiens. Le rythme de la compétition offrait la possibilité aux Rouennais de rapidement se rassurer et ils ont remarquablement su saisir cette opportunité.

Les deux derniers matches sur la route auront fourni aux Normands une solide base de travail pour battre aisément des Basques moins bien organisés défensivement et moins rapides que les Brûleurs de Loups ou autres Gothiques. Jean-Ian Filiatrault, sans démériter, n'a pas sorti non plus les arrêts d'un Patrick Rolland ou d'un Mindjimba qui ont frustré les "Noirs et Jaunes" face à leurs équipes respectives.

La vingtaine de supporters de l'Hormadi aurait dû se réjouir sur des actions de leurs favoris, mais les joueurs de Robert Ouellet se sont montrés trop maladroits dans le geste final. Xavier Daramy n'a pas su transformer seul dans l'enclave alors qu'il bénéficiait d'une énorme erreur rouennaise (0'56). Stanislas Solaux a manqué un lancer de pénalité (13'39). L'ailier a aussi vendangé une cage vide qui lui était offerte lors d'un "deux-contre-un" dans la période médiane. Michal Garbocz aura eu au moins trois chances de sauver l'honneur, mais ce soir, Éric Raymond avait fermé la porte, réalisant de superbes arrêts et surtout, avec sa défensive, il ne laissa aucune seconde chance.

Pour autant, ce sont les hommes de Franck Pajonkowski qui ont donné la mesure à la rencontre. Dominateurs en zone neutre, sans commettre d'erreur en sortie et entrée de zone, jouant en cadence, ils ont dominé la rencontre. Cette fois, ils ont su concrétiser au tableau de marque leur domination sur la glace. Une matérialisation de leur maîtrise sur le jeu qui les avaient un peu fui ses derniers temps.

Les Canadiens, Éric Doucet (1-0 à 6'26) et David Saint-Pierre (2-0 à 10'17) s'en sont donné à cœur joie, slalomant au milieu d'une défense sans peps. L'Hormadi a manqué de rigueur, oubliant le marquage sur Pierre Allard (3-0 à 12'15) et Jimmy Provencher (4-0 à 29'58) quand dans l'enclave les deux ailiers reprenaient les passes d'Arnaud Briand et de David Saint-Pierre après les excellents travaux de propreté d'Alain Vogin et de Daniel Carlsson. L'international junior Thibault Geffroy après une bonne passe d'Aram Kevorkian a inscrit un cinquième but récompensant ainsi les réguliers bons rendements de la troisième ligne lors des dernières rencontres (5-0 à 54'21). Couronnant le tout, le capitaine Éric Doucet a ajouté, en supériorité, un filet à son compteur personnel et clôturait la marque (6-0 à 56'36).

Compte-rendu signé Thierry Frechon

 

 

Rouen - Anglet 6-0 (3-0, 1-0, 2-0)

Samedi 22 février 2003 à 20h00 sur l'île Lacroix. 2522 spectateurs.

Arbitre : M. Durand assisté de MM. Bouguin et Hauchart.

Pénalités : Rouen 35' (6', 2'+5'+20', 2'), Anglet 10' (2', 4', 4').

Évolution du score :

1-0 à 06'26" : Doucet assisté de Lacroix et Saint-Pierre

2-0 à 10'17" : Saint-Pierre

3-0 à 12'15" : Allard assisté de Briand et Vogin

4-0 à 29'58" : Provencher assisté de Saint-Pierre et Raux

5-0 à 54'21" : Geffroy assisté de Kevorkian et Carlsson

6-0 à 56'36" : Doucet assisté de Saint-Pierre et Raymond (sup. num.)

 

Rouen

Gardien : Éric Raymond.

Défenseurs : Simon Lacroix - Daniel Carlsson ; Allan Carriou - Nicolas Besch ; Simon Doreille - Nicolas Pousset.

Attaquants : Jimmy Provencher - David Saint-Pierre - Éric Doucet ; Pierre Allard puis Damien Raux (37'01) - Arnaud Briand - Alain Vogin ; Aram Kevorkian - Sami Karjalainen - Thibault Geffroy.

Remplaçants : Landry Macrez (G), Adrien Dufournet. Absent : Guillaume Besse (blessé).

Anglet

Gardien : Jean-Ian Filiatrault.

Défenseurs : Jean-Christophe Filippin - Grégory Dubois ; Mathieu Mille - Pascal Bédard ; David Saint-Onge - Mickaël Wiart.

Attaquants : Stanislas Solaux - Michal Garbocz - David Dostal ; Géraud Maréchal - Jérôme Patard - Xavier Daramy ; Raphaël Larrieu - Nicolas Courally - Xavier Lasalle ; Jérémy Borie.

Remplaçant : Guillaume Drouot (G). Absent : Antoine Amsellem (?).

 

 

Retour au Super 16