Villard-de-Lans - Mulhouse (1er mars 2003)

 

Match comptant pour la dixième journée de la poule Magnus du Super 16.

Retrouvailles dans le Vercors entre deux équipes qui ne s'apprécient guère. Le contentieux entre Ours et Scorpions date de la finale du championnat 2001 remportée par les hommes de Dennis Murphy face aux Alsaciens. Les deux équipes ne jouent plus désormais dans la même catégorie puisque Mulhouse est un prétendant sérieux au titre en Super 16 mais les Ours sont bien décidés à faire subir aux Scorpions le même traitement que celui infligé aux Dragons quelques semaines plus tôt.

Le match démarrait sur un rythme effréné à tel point qu'on pouvait se demander si les Ours n'étaient pas en sur-régime. La première supériorité numérique du match était mulhousienne et les Scorpions ne perdaient pas de temps pour montrer leur réalisme puisque Larsson déviait un slap de Coqueux après seulement neuf secondes d'avantage numérique (1-0). Les Ours ne se décourageaient pas pour autant et Millar était bien près d'égaliser. Ce n'était que partie remise puisque le duo nord-américain de Villard allait finalement trouver l'ouverture : passe de Metro pour Millar et égalisation villardienne juste avant la fin de la première période (1-1).

La deuxième période repartait sur des bases tout aussi rapides que la première. Villard sans complexe partait à l'assaut des cages de Lhenry, toujours impeccable dans ses cages. Le duo Millar-Metro s'en donnait à cur joie mais la défense mulhousienne tenait le choc. Mieux même, sur une mauvaise relance de la défense villardienne Bringuet offrait à Croz le deuxième but des Scorpions (2-1). Les Villardiens à force de vouloir trop bien faire se sont laissés surprendre, le moindre relâchement ne pardonne pas face à une équipe aussi réaliste que Mulhouse. Un but coup de poignard pour les Ours qui eurent du mal à s'en remettre. Michou profitait de cette période de flottement et adressait un slap hors de portée de Favarin après un bon service de Prunet (3-1). Le bateau villardien aurait même pu couler complètement sur une prison de Sinkkonen quelques secondes plus tard mais les Scorpions ne parvenaient pas à capitaliser en supériorité. L'avantage de deux buts à la fin du deuxième tiers semblait décisif.

Que faire en effet face à une équipe de Mulhouse sûre d'elle et qui n'a plus qu'à gérer son avantage au score ? Il aurait sans doute fallu un éclair, un coup de génie que les Ours ne semblaient pas prêts à produire. Une double supériorité numérique donnait une chance inespérée aux Villardiens de revenir dans le match mais ils la gaspillaient sans se montrer très inspirés. Le match sombrait dans la monotonie et les Scorpions pouvaient repartir tranquillement avec les deux points du succès dans la poche. Une quatrième victoire en quatre matches cette saison contre Villard : la finale de 2001 est bien loin...

Compte-rendu signé Christophe Laparra

 

Commentaire d'après-match (dans L'Alsace)

Christer Eriksson (entraîneur de Mulhouse) : "Mes joueurs ont abordé la rencontre avec la plus grande concentration et ils ont retrouvé la gnac sur la glace. Il y avait de l'envie et il le fallait pour contrer des Villardiens combatifs durant les soixante minutes de jeu. La rencontre était d'un bon niveau et ça m'a rassuré pour les prochaines rencontres. Étienne Croz a marqué et montré beaucoup d'agressivité tout du long. Ballet a joué le match complet et n'a commis que très peu d'erreurs, prouvant toute sa polyvalence. Enfin, Bergamelli a pu retrouver le rythme de la compétition. Les remplaçants ont répondu présents et ont montré aux titulaires qu'il ne fallait pas s'endormir..."

 

Villard-de-Lans - Mulhouse 1-3 (1-1, 0-2, 0-0)

Samedi 1er mars à 20h30 à la patinoire André-Ravix de Villard-de-Lans. 1000 spectateurs.

Arbitrage de M. Bachelet assisté de MM. Velay et Carlin.

Pénalités : Villard 8', Mulhouse 22'.

Évolution du score :

0-1 à 07'09" : Larsson assisté de Coqueux (sup. num.)

1-1 à 17'50" : Millar assisté de Metro

1-2 à 27'15" : Croz assisté de Bringuet

1-3 à 30'26" : Michou assisté de Prunet et Croz

 

Retour au championnat de France de Super 16