Lugano - Kloten (4 mars 2003)

 

Quart de finale de LNA suisse 2002/03, cinquième manche.

Sur ses treize derniers matches à la Resega, Lugano en a remporté douze, et seul Lausanne a su s'imposer dans l'antre du HCL. Autant dire que la tâche de la jeune équipe de Kloten est difficile, et que tout porte à croire que le deuxième qualifié pour les demi-finales sera connu dès ce soir.

Le premier pas vers ce dénouement prévisible intervient à la onzième minute quand Mike Maneluk se joue littéralement d'Alain Reist, qui traîne décidément sa peine cette saison, pour ouvrir la marque. Sandy Jeannin insiste ensuite pour le deuxième but, même si Sven Lindemann, de retour de sa suspension de deux matches, maintient le score dans des proportions raisonnables au retour aux vestiaires.

Le gardien Tobias Stephan finit par craquer et est responsable du troisième but de Patrick Sutter. Fair et Maneluk loupent le 4-1 qui mettrait fin aux débats, mais Kloten se saborde tout seul en prenant une pénalité pour retard de jeu alors qu'une pénalité différée a déjà été appelée contre Romano Lemm. À cinq contre trois pendant deux minutes, c'est du caviar pour Lugano et Flavien Conne.

La partie est presque gagnée et c'est le cur léger que les tifosi accueillent l'exhibition de la seconde pause, au cours de laquelle le pilote de Formule 1 Mika Salo est invité à tirer une série de palets, ce dont il s'acquitte en bon Finlandais.

Kloten a maintenant abdiqué et laisse l'initiative du jeu à Lugano, qui s'en donne à cur joie. Brandon Convery laisse sur place Patrik Bärtschi et Marco Klöti pour inscrire le cinquième but d'un tir de poignet, puis Richter clôt les débats. C'en est assez pour Stephan, qui se laisse remplacer par Lüdke. Le gardien international junior aurait sans doute rêvé d'une bien meilleure issue que cette sortie sans gloire au terme d'une année frustrante pour lui.

Larry Huras a toutes les raisons d'être satisfaits de cette qualification en demi-finale, d'autant que son équipe n'a pas connu son habituel passage à vide et a fait preuve d'une bonne concentration pendant les soixante minutes. Lugano a un fond de jeu plus solide et sa défense a montré plus d'assurance que celle de son adversaire. Malgré la création d'une nouvelle première ligne Rintanen-Plüss-Rieder, les Aviateurs de Kloten, orphelins de Hlinka, n'ont jamais paru en mesure de marquer, même s'ils se sont créés eux aussi leur lot d'occasions.

 

Commentaire d'après-match :

Keith Fair (attaquant de Lugano) : "Nous sommes entrés en piste déterminés à en finir, et nous l'avons fait grâce à une prestation majuscule. Six buts de six marqueurs différents, cela démontre que c'est une victoire d'équipe. Maintenant, nous allons prendre un jour de repos, et ensuite seulement penser à la demi-finale. Je n'ai pas de préférences pour l'adversaire car Lugano, quand il joue comme il sait le faire, peut batte n'importe qui."

Marco Klöti (défenseur de Kloten) : "Il n'y a rien à redire. Nous commettons toujours trop d'erreurs en défense, et Lugano a su en profiter avec sang-froid. Ils étaient meilleurs car plus réfléchis. Ça s'est vraiment vu aujourd'hui."

 

Lugano - Kloten 6-1 (2-1, 2-0, 2-0)

Mardi 4 mars 2003 à 20h00 au Stadio Resega de Lugano. 4263 spectateurs.

Arbitrage de Reto Bertolotti assisté de Michael Linke et Gian-Reto Peer.

Pénalités : Lugano 14' (2', 6', 6'), Kloten 12' (6', 4', 2').

Évolution du score :

1-0 à 10'51" : Maneluk assisté de Sutter et Astley

2-0 à 16'37" : Jeannin assisté de Richter et Convery

2-1 à 17'51" : Lindemnn assisté de P. Bärtschi et Guignard

3-1 à 24'56" : Sutter assisté de Rötheli

4-1 à 34'43" : Conne assisté de Fuchs et Maneluk (double sup. num.)

5-1 à 42'49" : Convery assisté de Maneluk et Bertaggia

6-1 à 48'34" : Richter assisté de Gardner et Rötheli

 

Lugano

Gardien : Ronnie Rüeger.

Défenseurs : Patrick Sutter - Mark Astley ; Barry Richter - Sandro Bertaggia ; Olivier Keller - Noël Guyaz ; Joël Fröhlicher.

Attaquants : Adrian Wichser - Flavien Conne - Régis Fuchs ; Keith Fair - Jean-Jacques Aeschlimann - Andy Näser ; Sandy Jeannin - Brandon Convery - Mike Maneluk ; Krister Cantoni - André Rötheli - Ryan Gardner ; Jan Cadieux.

Remplaçant : Matthias Lauber (G). Absents : Petteri Nummelin (blessé au poignet), Raffaele Sannitz (blessé à la hanche), Andreas Hänni (problèmes de dos), Mirko Murovic (aine), Corey Millen (étranger surnuméraire).

Kloten

Gardien : Tobias Stephan puis Flavio Lüdke à 50'00".

Défenseurs : Marko Kiprusoff - Severin Blindenbacher ; Marco Klöti - Fabian Guignard ; Pascal Lamprecht - Alain Reist ; Philippe Seydoux.

Attaquants : Kimmo Rintanen - Martin Plüss - Roger Rieder ; Sven Lindemann - Romano Lemm - Patrik Bärtschi ; Dmitri Afanasenkov - Emanuel Peter - Thomas Widmer Dario Kostovic ; Victor Stancescu - Andreas Camenzind - Cyrill Bühler ; Deny Bärtschi.

Absents : Jaroslav Hlinka (doigt cassé), Oskar Szczepaniec (blessé à l'épaule), Lukas Baumgartner (luxation du péroné), Manuel Gossweiler (blessé au ménisque), Marc Reichert (problèmes de dos), Martin Höhener (genou), Thomas Widmer (contusion aux côtes).

 

 

Retour au championnat de Suisse