Lettonie - Suède (26 avril 2003)

 

Championnats du monde 2003, groupe C, première journée.

Face à ses compatriotes, Curt Lindström choisit d'aligner Naumovs dans les cages plutôt qu'Irbe, qui reste sur une saison médiocre. Il n'a pas à le regretter puisque le gardien de Saint-Pétersbourg fait douter les attaquants suédois en début de match, ce qui permet à la Lettonie d'ouvrir le score avec beaucoup de réussite par Romanovskis avec l'aide d'une crosse suédoise.

L'esprit offensif et agressif des Lettons en début de tournoi est toujours dangereux, mais les Suédois ont déjà prouvé par le passé qu'ils savaient le gérer. Ils s'évitent beaucoup d'ennuis en égalisant immédiatement par un slap de Mattias Norström. La Tre Kronor maintient ensuite la pression et monopolise le palet, ce qui aboutit au deuxième but de Peter Nordström, magnifiquement décalé par Thomas Rhodin.

Même si elle évolue pour l'instant sans Peter Forsberg et Mats Sundin (le premier jouera demain et le second arrive lundi), la Suède montre la créativité offensive qu'on lui connaît, passant le palet de crosse en crosse avec précision. Une belle passe de Niklas Andersson donne ainsi le troisième but à Rhodin.

Puis Marcus Nilson est chargé dans le dos par Karlis Skrastins, et son menton heurte violemment la balustrade. Le joueur suédois, choqué et ouvert, doit prendre la direction de l'hôpital, l'agresseur letton celle des vestiaires. L'entrain et l'attrait du match disparaissent alors : les Lettons se concentrent sur les cinq minutes d'infériorité pour éviter de prendre un autre but, alors que les Suédois en restent là pour leur première sortie, s'appuyant sur leur solidité défensive.

Élus meilleurs joueurs du match : Thomas Rhodin pour la Suède et Vadims Romanovskis pour la Lettonie.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match :

Curt Lindström (entraîneur de la Lettonie) : "J'avais à choisir un gardien titulaire, j'ai opté pour Naumovs. Je ne comprends pas pourquoi vous voulez que ça soit forcément Irbe. Nous n'avons pas de gardien n1. Naumovs n'a pas fait une erreur ce soir, pas une."

Hardy Nilsson (entraîneur de la Suède) : "Comme toujours, nous étions nerveux pour le premier match d'un grand tournoi. J'étais nerveux, les joueurs étaient nerveux, mais nous avons bien joué et je suis content que nous ayons passé cette première étape. Mais nous aurions pu nous créer plus d'occasions, et notre jeu de puissance n'a pas été très bon. Pour ce qui est de la mise en échec sur Nilson, je crois qu'elle était involontaire."

 

Lettonie - Suède 1-3 (1-2, 0-1, 0-0)

Samedi 26 avril 2003 à 20h00 à l'Élysée Arena de Turku. 6759 spectateurs.

Arbitrage de Jukka Favorin (FIN) assisté de Michael Linke et Ales Lesnjak.

Pénalités : Lettonie 37' (8', 2'+5'+20', 2'), Suède 10' (8', 2', 0').

Tirs : Lettonie 15 (6, 5, 4), Suède 32 (10, 13, 9).

Engagements : Lettonie 34, Suède 40.

Évolution du score :

1-0 à 12'58" : Romanovskis assisté de Pantelejevs

1-1 à 13'57" : Norström assisté de Nordström

1-2 à 16'28" : Nordström assisté de Rhodin et Jönsson

1-3 à 22'46" : Rhodin assisté d'Andersson

 

Lettonie

Gardien : Sergejs Naumovs.

Défenseurs : Krisjanis Redlihs - Arvids Rekis ; Olegs Sorokins - Rodrigo Lavins ; Atvars Tribuncovs - Karlis Skrastins ; Girts Ankipans - Vents Feldmanis.

Attaquants : Aleksandrs Nizivijs - Aigars Cipruss - Aleksandrs Macijevskis ; Grigorijs Pantelejevs - Vjaceslavs Fanduls - Vadims Romanovskis ; Aleksandrs Kercs - Sergejs Cubars - Aleksandrs Semjonovs ; Leonids Tambijevs - Janis Sprukts - Aleksejs Sirokovs.

Remplaçant : Arturs Irbe (G).

Suède

Gardien : Mikael Tellqvist.

Défenseurs : Ronnie Sundin - Magnus Johansson ; Mattias Norström - Thomas Rhodin ; Daniel Tjärnqvist - Dick Tärnström.

Attaquants : Niklas Andersson - Johan Davidsson - Mika Hannula ; Peter Nordström - Jörgen Jönsson - Mathias Tjärnqvist ; Per-Johan Axelsson - Henrik Zetterberg - Marcus Nilson ; Mikael Renberg - Mathias Johansson - Jonas Höglund.

Remplaçant : Henrik Lundqvist (G).

 

Retour aux championnats du monde