Suède - Danemark (3 mai 2003)

 

Championnats du monde 2003, deuxième tour, groupe F.

Ce derby est une grande première particulièrement attendu. Le hockey danois entretient de fortes relations puisque beaucoup de ses joueurs y sont expatriés. Cette proximité ne change pas vraiment le regard des journalistes suédois sur cette équipe, qu'ils considèrent toujours, malgré son entrée fracassante dans les championnats du monde, comme étant du niveau d'un club d'Allsvenskan, la deuxième division suédoise. Mais le nouvel exploit des Danois contre le Canada la veille incite les joueurs à plus de prudence et de sérieux.

Pour un club d'Allsvenskan, le moins que l'on puisse dire est que le Danemark se défend pas mal contre la Tre Kronor. Gardant toujours parfaitement l'entrée de sa zone, il se crée au moins autant d'occasions en début de match en profitant de la moindre faille défensive pour lancer une contre-attaque via une longue passe judicieuse. Même si Per-Johan Axelsson ouvre le score, les Danois égalisent assez vite par Frederik Åkesson, dont le tir anodin est mal capté par Mikael Tellqvist, pas heureux alors qu'on lui donnait sa chance sur ce match de prouver encore ses qualités.

Malheureusement, alors que le Danemark est sur le point de partir à trois contre un, Lars Mølgaard est pénalisé pour un retenir. Non seulement l'occasion est perdue, mais en plus Peter Forsberg concrétise le jeu de puissance. Tellqvist se fait oublier son hésitation précédente en s'interposant sur une échappée de Mads True et sur trois tirs à bout portant de Kim Staal.

La Suède domine enfin plus franchement en deuxième période, mais c'est avec un peu de chance qu'elle évite l'égalisation : Mike Grey, échappé en solitaire, avait réussi à glisser la rondelle entre les jambières de Tellqvist, mais elle a ensuite heurté le poteau. De son côté, Peter Hirsch, dans un style peu conventionnel, parvient à presque tout arrêter, comme face aux Américains, sauf un tir d'Axelsson qui inscrit l'important troisième but.

Nantie de deux buts d'avance, la Suède aborde la dernière période avec assurance, et elle fait très rapidement évoluer le score. Le Danemark, qui a beaucoup donné, lâche prise. La Suède a désormais le contrôle du palet, faisant attention à ne plus se faire piéger par de longues passes, et ses attaquants peuvent s'en donner à cur joie, ce qui a été trop peu souvent le cas dans ce Mondial.

Même s'il n'a pas tenu pendant soixante minutes, le Danemark a une nouvelle fois effectué une prestation digne d'éloges et a donné du fil à retordre à son adversaire. Quant à la Suède, elle est satisfaite de s'être sortie du piège, mais aussi de ses progrès offensifs. Il se confirme notamment que Mats Sundin est en train de retrouver son jeu, sa ligne avec Axelsson et Andersson ayant été la plus en vue.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

 

Suède - Danemark 7-1 (2-1, 1-0, 4-0)

Samedi 3 mai 2003 à 20h00 à l'Élysée Arena de Turku. 5061 spectateurs.

Arbitrage de Wilhelm Schimm (ALL) assisté de Juha Kautto (FIN) et Valeri Goutsoulia (RUS).

Pénalités : Suède 10' (4', 0', 6'), Danemark 12' (6', 4', 2').

Tirs : Suède 53 (14, 21, 18), Danemark 23 (12, 4, 7).

Évolution du score :

1-0 à 08'28" : Axelsson assisté d'Andersson

1-1 à 10'01" : Åkesson assisté de M. True

2-1 à 15'05" : Forsberg assisté de M. Sundin (sup. num.)

3-1 à 28'35" : Axelsson assisté d'Andersson

4-1 à 41'42" : Andersson assisté de M. Sundin et Axelsson

5-1 à 43'17" : Renberg assisté de Zetterberg et Forsberg

6-1 à 47'54" : Zetterberg assisté de Forsberg

7-1 à 59'13" : M. Sundin assisté d'Andersson

 

Suède

Gardien : Mikael Tellqvist.

Défenseurs : Daniel Tjärnqvist - Dick Tärnström ; Mattias Norström - Thomas Rhodin ; Ronnie Sundin - Magnus Johansson ; Per Gustafsson - Niklas Kronwall.

Attaquants : Henrik Zetterberg - Peter Forsberg - Mathias Tjärnqvist ; Peter Nordström - Jörgen Jönsson - Jonas Höglund ; Niklas Andersson - Mats Sundin - Per-Johan Axelsson ; Mikael Renberg - Johan Davidsson - Mika Hannula.

Remplaçant : Tommy Salo (G). Surnuméraires : Marcus Nilson (blessé), Mathias Johansson.

Danemark

Gardien : Peter Hirsch.

Défenseurs : Jesper Damgaard - Daniel Nielsen ; Frederik Åkesson - Jesper Duus ; Thomas Johnsen - Dan Jensen ; Andreas Andreassen.

Attaquants : Kim Staal - Morten Green - Jens Nielsen ; Nicolas Monberg - Lasse Degn - Mads True ; Søren True - Frans Nielsen - Ronny Larsen ; Lars Mølgaard - Mike Grey - Bo Nordby-Andersen ; Thor Dresler.

Remplaçant : Jan Jensen (G).

 

 

Retour aux championnats du monde