Gap - Clermont-Ferrand (29 novembre 2003)

 

Match comptant pour la onzième journée du Super 16, poule est.

Gap commence fort et marque au bout de deux minutes par Romain Moussier, mais Clermont-Ferrand réplique peu après sur un jeu de puissance bien mené. Une bonne passe de Christophe Roux permet ensuite au prometteur Cyril Gavalda de dribbler Lukes pour donner l'avantage aux visiteurs. Les Rapaces reviennent tout de même courageusement en fin de tiers. Alexandre Cornaire, dont c'est aujourd'hui l'anniversaire (21 ans), exploite un cafouillage devant la cage.

Au retour sur la glace, les Gapençais reprennent leur bonne habitude de partir fort et prennent l'avantage par l'intermédiaire de David Vachet qui récupère un palet dans le dos du gardien après un tir de Roy. Ils se retrouvent ensuite en double supériorité numérique après un piquage de Martin Jeannette (2'+2'+10') et une charge avec la crosse de Greg Willers. Mais ils ne parviennent pas à s'installer et ce sont même les Clermontois qui égalisent à trois contre cinq.

L'équipe locale continue à pousser au dernier tiers-temps. Pierre Carabalona marque sur un lancer précis et puissant du haut des cercles après avoir intercepté une mauvaise passe clermontoise. Gap s'arc-boute en défense et se bat sur tous les palets pour préserver le score et attendre le contre. La délivrance vient à un peu plus d'une minute de la fin par la ligne des expérimentés Turcotte-Moussier-Lallemand sur un "tic-tac-toe" parfait. Clermont-Ferrand demande immédiatement un temps mort et sort son gardien Francis Gourdeau, mais Lallemand inscrit le dernier but en cage vide.

Gap obtient donc sa deuxième victoire devant une patinoire relativement bien garnie compte tenu de la température (0C) et qui a pour une fois bien suivi son équipe. Ce match a enterré les derniers minces espoirs de qualification de Clermont-Ferrand, qui compte toujours un bilan négatif contre Gap depuis le début du Super 16, mais qui aura l'occasion de l'équilibrer... en Poule Nationale. Les Sangliers Arvernes pourront se consoler par la performance de leur dernière recrue canadienne Éric Normandin, un bon gabarit très solide qui pose bien le jeu et qui s'est même permis d'inscrire deux buts.

 

Gap - Clermont-Ferrand 6-3 (2-2, 1-1, 3-0)

Samedi 29 novembre 2003 à 20h00 à la patinoire Brown-Ferrand de Gap. 686 spectateurs.

Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Guillaume Gielly et Gildas Fontaine.

Pénalités : Gap 8' (2', 2', 4'), Clermont-Ferrand 22' (2', 6'+10', 4').

Évolution du score :

1-0 à 02'03" : Moussier assisté de Turcotte

1-1 à 08'44" : Normandin assisté d'Evertsson (sup. num.)

1-2 à 11'55" : Gavalda assisté de Roux et Mouly

2-2 à 19'24" : Cornaire assisté de Galmiche

3-2 à 21'38" : Vachet assisté de Da Costa

3-3 à 26'19" : Normandin assisté de M. Karlsson et Evertsson (double inf. num.)

4-3 à 44'54" : Carabalona

5-3 à 58'44" : Moussier assisté de Turcotte et Lallemand

6-3 à 59'11" : Lallemand assisté de Moussier (cage vide)

 

Gap

Gardien : Radek Lukes.

Défenseurs : Jan Lukac - Ludovic Garreau ; Sylvain Roy - Yann Meyssirel ; Marek Lorenc - Alexandre Cornaire ; David Vachet.

Attaquants : Patrick Turcotte (C) - Romain Moussier - Franck Lallemand ; Gabriel Périllat - Miroslav Lukes - Gaby Da Costa ; Nicolas Ravoire (A) - Benjamin Galmiche - Pierre Carabalona (A).

Remplaçant : Christophe Jaussaud (G). Absents : Anthony Perez (entorse de la cheville), Jody Obninsky (entorse de la cheville), Jean-François Cal (ligaments du genou), Stéphane Ravoire (ligaments du genou), Sébastien Bertrand (malade), Sébastien Vidal (pied cassé), Ondrej Mertl (ligaments du genou).

Clermont-Ferrand

Gardien : Francis Gourdeau.

Défenseurs : Greg Willers - Henrik Karlsson ; Mathias Karlsson - Vincent Quintard (A) ; Lionel Simon - Yann Lecompère.

Attaquants : Frédéric Nilly (A) - Éric Normandin - Léo Rivon ; Niklas Evertsson - Luc Mazerolle - Martin Jeannette ; Cyril Gavalda - Christophe Roux (C) - William Mouly.

Remplaçant : Fabien Chardon (G). Absents : Réjean Pageau, Alexis Billard.

 

Retour au Super 16