Gomel - Slovan Bratislava (11 janvier 2004)

 

Finale de la Superfinale de la Coupe Continentale 2004.

C'est si bon de gagner

Admirable collectif slovaque qui, bien que privé du joueur de centre de leur première ligne Juraj Halaj puis de l'arrière Rudolf Jendek sur blessure, est, grâce à une meilleure récupération, facilement venu à bout des joueurs de Gomel. Ces derniers n'ont rien pu faire face à leurs adversaires. Leur jeu de passes s'est montré infructueux face à l'organisation, au patinage et à la science du Slovan. Avec de trop grandes carences dans les jeux spécifiques (comme face à Lugano), les Bélarusses n'avaient plus d'armes, au contraire un désavantage, pour espérer contrecarrer la conquête annoncée de Bratislava.

Le jeu direct et rapide des Slovaques a eu raison des bonnes intentions des joueurs de Vladimir Sinisin. D'abord intraitables en défense, les Lynx de Gomel ont chuté sur une infériorité où un slap "à la bleue" de l'excellent arrière Petr Pavlas, est venu meurtrir les filets de Vitali Trigubov (0-1 à 15'22). On s'acheminait vers la première pause lorsque Martin Hujsa fit une magistrale "ouverture" dans la zone du gardien obligeant Trigubov à un grand écart laissant passer la rondelle reprise par Slavomir Pavlicko derrière le portier russe (0-2 à 18'28).

Dans le premier tiers, les défensives avaient pris la mesure et le jeu était prudent des deux cotés. Dés lors, mené de deux buts, Gomel devant son public partait à l'abordage à l'entame de cette deuxième période. Cette tactique offrait d'entrée un contre aux Slovaques et ils ne se génèrent pas pour en profiter. Sur un "deux-contre-un" offert par Branislav Janos à Tibor Visnovsky. Sûr de lui, le numéro 7 de Bratislava lançait directement au but sans utiliser son coéquipier et claquait un troisième but en faveur de son équipe (0-3 à 21'37). Par la suite, Gomel, le mort aux dents, parvenait à troubler les Slovaques. Les joueurs du Slovan commettaient des fautes qui les faisaient jouer deux infériorités qu'ils "tuaient" (25 & 27ème). Les Bélarussiens ne disposaient pas de la même arme de précision que Bratislava sur cet exercice. En effet, Petr Pavlas remettait le couvert en jeu de puissance, toujours de loin. Cette fois, l'arrière envoyait en lucarne côté plaque de Trigubov (0-4 à 29'41). Un tel écart à la mi-match faisait courber l'échine des joueurs de Gomel. Même la foule semblait résignée après une nouvelle supériorité manquée de la part de ses favoris en fin de tiers (38e).

Le dernier retour sur la glace de cette finale était salué par un but pour Bratislava. Le cinquième. Il était signé par René Skoliak en jeu de puissance (0-5 à 40'33). Les desseins de Gomel étaient désormais simples. Sauver l'honneur. Les Lynx allaient être, enfin, récompensé de leurs efforts. Vladislav Bryzgalov (1-5 à 41'48) d'abord puis Vitali Valui (2-5 à 43'52) donnaient chacun un peu de joie à leur public qui s'enthousiasmait au point de croire un retour possible de son équipe... qui ne finirait pas sur les talons de Bratislava car l'emblématique Petr Pavlas trouvait, pour la troisième fois de la soirée, les filets de Trigubov. L'immense arrière clôturait ainsi la rencontre. Trois ans après sa troisième place en 2001, le Slovan Bratislava succède au Jokerit Helsinki remportant cette septième Coupe Continentale.

Élus meilleurs joueurs du match : Vitali Valui pour Gomel et Pavol Rybar pour le Slovan Bratislava.

Compte-rendu signé Thierry Frechon

 

Commentaires d'après-match

Vladimir Sinitzin (entraîneur de Gomel) : "J'ai déjà dit que la simple participation à un tournoi de ce genre est utile au moins du point de vue de l'expérience. Et le Slovan nous a enseigné une leçon supplémentaire en montrant nettement qu'il est possible de gagner quelle que soit sa composition et ses alignements. Nous n'avons pas réussi à surpasser des adversaires merveilleusement entraînés, même s'ils ont subi des pertes significatives. Je suis néanmoins reconnaissant envers mon équipe pour ce match et pour tout le tournoi. Les vétérans ont assumé leurs rôles de leaders, et les jeunes les ont suivis. Nous avons de raisons sérieuses d'être insatisfaits de notre parcours en superfinale. Le Slovan était trop fort pour nous, mais je suis heureux que nous ayons montré que le hockey du Bélarus est compétitif."

Lubomir Popovic (entraîneur de Bratislava) : "Je suis simplement heureux. Je pense que personne ne s'attendait à ce que nos deux équipes se qualifient pour la finale. Tous prophétisaient une finale Severstal-Lugano. Mais je pense que cette Coupe Continentale n'a rien perdu au change et qu'elle a été belle. Sportivement, les supporters de Gomel nous ont applaudis après la sirène finale, et je suis sûr que ça venait du cur. Je veux faire remarquer que même en Slovaquie on ne nous croyait pas capables de gagner cette compétition, car nous avions beaucoup de blessés, une situation qui s'est encore aggravée au cours du tournoi. Mais même les très joueurs ont su être de valeureux remplaçants et montrer du cur, un gros moral et du dévouement."

 

Gomel (BLR) - Slovan Bratislava (SVK) 2-6 (0-2, 0-2, 2-2)

Dimanche 11 janvier 2004 à 18h30 au Palais des Sports de Glace de Gomel. 2750 spectateurs.

Arbitrage de M. Rönnmark (SUE) assisté de MM. Zhaglov et Shabunevich (BLR).

Pénalités : Gomel 16' (4', 6', 6'), Slovan Bratislava 10' (4', 6', 0').

Tirs : Gomel 33 (6, 12, 15), Slovan Bratislava 23 (8, 9, 6).

Évolution du score :

0-1 à 15'22" : Pavlas assisté de Hujsa (sup. num.)

0-2 à 18'28" : Pavlicko assisté de Hujsa

0-3 à 21'37" : Visnovsky assisté de Janos

0-4 à 29'41" : Pavlas assisté de Pavlicko et Tabacek (sup. num.)

0-5 à 40'33" : Skoliak assisté de Ciger et Janos (sup. num.)

1-5 à 41'58" : Bryzgalov assisté de Ilyn

2-5 à 43'52" : Valui assisté de Esaulov et Krivomaz

2-6 à 47'52" : Pavlas assisté de Visnovsky

 

Gomel (BLR)

Gardien : Vitali Trigubov.

Défenseurs : Aleksandr Alekseïev - Pavel Mikulchik ; Alekseï Deniskin - Evgeni Letov ; Evgeni Krivomaz - Vladimir Pereverzev ; Denis Isaïenko - Vyacheslav Shipilo.

Attaquants : Aleksandr Andrievski - Andreï Andrievski (C) - Vladimir Ilyn ; Vitali Semenchenko - Vadim Bekbulatov - Alekseï Strakhov ; Vitali Valui - Evgeni Esaulov - Sergueï Zadelenov ; Vladislav Bryzgalov - Evgueni Kurilin - Artem Senkevich.

Remplaçant : Oleg Grachev (G).

Slovan Bratislava (SVK)

Gardien : Pavol Rybar.

Défenseurs : Tomas Spila - Petr Pavlas ; Jan Tabacek - Daniel Hancak ; Rudolf Jendek (blessé à 13'35") - Vladimir Vlk.

Attaquants : Zdeno Ciger (C) - Branislav Janos - Rene Skoliak ; Tibor Visnovsky - Martin Hujsa - Slavomir Pavlicko ; Branislav Fabry - Karol Biermann - Martin Kuhla ; Tibor Varga.

Remplaçant : Jozef Ondrejka (G). Absents : Michal Kokavec, Juraj Halaj et Michal Macho.

 

Retour à la Coupe Continentale