Chamonix - Neuilly-sur-Marne (20 mars 2004)

 

Match comptant pour la onzième journée de la poule finale de division 1.

Le match commence très rapidement par une attaque décisive de Chamonix. Peter Hrehorcak récupère un palet provenant d'une magnifique ouverture de Pierre Pousse depuis la défense jusqu'à la ligne bleue et adresse un bon tir vers Svaty. Celui-ci repousse mais le rebond est repris par Bruno Margerit qui marque dans une cage ouverte. Svaty plonge mais ne peut rien.

Le jeu passe d'un coté à l'autre et les joueurs se présentent dans de bonnes conditions devant les gardiens, mais ces derniers s'en sortent bien. À 6'45", Chamonix est en infériorité numérique, et d'une même ouverture en breakaway, Yannick Charlet trompe le gardien sur un tir puissant mais sa frappe est repoussée par le poteau. Neuilly maîtrise le jeu en supériorité et pousse pour trouver l'égalisation. Les Chamoniards reprennent ensuite le jeu à leur compte, et sur un tir anodin en pivot de Yannick Fournet, c'est Lionel Maes bien placé qui dévie dans les buts. Neuilly-sur-Marne a su se montrer dangereux dans cette première période mais la défense laisse trop facilement des attaquants se faire oublier au niveau de la bleue.

L'entame du deuxième tiers est tout aussi rapide et un tir frappe encore les poteaux d'une équipe de Neuilly n'arrivant pas à se défendre efficacement. Le festival de Chamonix peut ainsi continuer, et sur un tir de Hrehorcak, c'est Bruno Margerit qui dévie parfaitement le palet qui termine une fois de plus dans les filets. Le score de 3-0 montre bien la différence de niveau des deux équipes ainsi que l'écart au classement. La réaction vient juste avant la fin d'une supériorité numérique où Harond Litim met la pression sur le gardien Christophe Burnet. Lionel Barin lui transmet le palet et Litim dribble le portier chamoniard bien esseulé sur l'action. Après une période difficile, Chamonix parvient à se relancer part l'intermédiaire de Peter Svenk qui dribble le dernier défenseur et oblige Roman Svaty à sortir le grand jeu, mais Yannick Fournet récupère et n'a plus qu'à tirer dans un but déserté.

Le prochain but est quasiment à mettre au crédit de Yann Petiot qui fait une très mauvaise passe en retrait pour l'adversaire en la personne de Milan Vatusko, qui ne se fait pas prier pour gagner son duel et ainsi réduire le score à 4-2. Milan Vatusko se représente ensuite devant Christophe Burnet, mais ce dernier s'en sort par deux fois. Burnet réussit encore deux arrêts sur Kecka et décourage une équipe francilienne qui y croit encore. La dernière action du tiers est pour les Chamoniards mais Roman Svaty est imparable dans un style spectaculaire tout à lui.

Neuilly-sur-Marne continue a mettre le feu dans la défense des locaux au troisième tiers et est à deux doigts de revenir au score, mais Christophe Burnet se montre intraitable. C'est un peu contre le cours du jeu que Peter Svenk récupère le palet pour un centre malencontreusement détourné dans sa propre cage par le défenseur Jérôme Wagner. Chamonix gagne ce soir avec un excellent match de son gardien Christophe Burnet, mais Neuilly n'a pas démérité.

 

Commentaires d'après-match (au micro de filonet)

Pierre Pousse (entraîneur de Chamonix) : "On se méfiait beaucoup de cette équipe de Neuilly qui a déjà prouvé au match aller qu'elle était solide défensivement. On a fait le plus dur en marquant deux buts en première période. C'est vrai qu'au deuxième tiers, et c'est un peu notre péché, on a relâché la pression. Avant la partie, je disais aux joueurs que depuis notre victoire contre Mont-Blanc le 7 février, et à l'exclusion du match d'Amnéville, on n'a jamais mené au score pendant un match. Ça montre qu'on est encore en convalescence. On a perdu la bataille pour la première place, et je félicite Morzine qui a fait le boulot aujourd'hui contre Strasbourg et qui est désormais sûre d'être championne, mais on est trois au même niveau pour la place de barragiste, tout le monde a ses chances."

Christophe Burnet (gardien de Chamonix) : "On sortait de cinq matches sans victoire, on avait à cur de gagner ce soir. Ils ont bien joué en contre, mais pour une fois on a été opportuniste devant la cage. Il y a eu un petit manque de physique dans les mises en échec, ainsi que des défauts de rigueur défensive, notamment dans le repli du troisième homme, mais l'essentiel était la victoire."

 

Chamonix - Neuilly-sur-Marne 5-2 (2-0, 2-2, 1-0)

Samedi 20 mars 2004 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon.

Arbitrage de Bruno Catelin assisté de Frédéric Brolis et Olivier Salicio.

Pénalités : Chamonix 16' (6', 4', 6'), Neuilly-sur-Marne 10' (4', 2', 4').

Évolution du score :

1-0 à 02'32" : Margerit assisté de Hrehorcak et Pousse

2-0 à 15'20" : Maes assisté de Fournet et Svenk

3-0 à 24'01" : Margerit assisté de Hrehorcak et Pousse (inf. num.)

3-1 à 27'21" : Litim assisté de Barin (sup. num.)

4-1 à 33'05" : Fournet assisté de Svenk

4-2 à 34'11" : Vastusko

5-2 à 50'16" : Svenk

 

Retour au championnat de France de division 1