Canada - Slovaquie (1er septembre 2004)

 

Match comptant pour la coupe du monde 2004, groupe Amérique.

Après Palffy, Handzus, Bondra et Majesky, la Slovaquie a perdu un joueur supplémentaire, Richard Zednik, hospitalisé pour une intoxication alimentaire. Hier soir, il était sorti au restaurant avec sa petite amie au lieu de dîner avec ses coéquipiers.

La soirée s'annonce difficile pour les Slovaques. Joe Thronton, revenu en force après un camp de préparation moyen, récupère un palet qui était en possession de Zdeno Chara et ouvre le score entre les jambières de Stana. Et puis Ryan Smyth inscrit un but impressionnant en faisant de l'enclave slovaque son territoire avant de pivoter pour marquer. En cinq minutes, le Canada mène 2-0 et a déjà gagné le match. Heureusement, la Slovaquie ne perd pas complètement pied. Elle se crée quelques occasions, dont une excellente pour Marian Gaborik qui prend de vitesse Robyn Regehr mais perd son face-à-face avec Brodeur, qui s'interpose aussi devant Satan sur le rebond.

Au deuxième tiers-temps, Radovan Somik perd le palet en zone neutre face à un formidable Martin Saint-Louis, qui part en contre et centre. Chara a le bras long et essaie de dévier la passe du bout de la crosse, mais le palet arrive directement dans la palette de Simon Gagné, qui reprend du revers pour le troisième but.

Les vainqueurs de la Coupe Stanley avec Tampa Bay se mettent en évidence au troisième tiers-temps, tout d'abord le duo Richards/Saint-Louis - passe et reprise idéalement synchronisées - côté canadien, puis Martin Cibak, qui a échappé au marquage de Lecavalier, pour sauver l'honneur slovaque. Ryan Smyth, qui prouve si besoin est qu'une sélection du Canada digne de ce nom ne peut décemment pas se concevoir sans lui, ajoute un cinquième but, et il passe même près du hat-trick à une minute de la fin. De quoi faire des envieux du côté d'Iginla qui n'arrive toujours pas à mettre la rondelle au fond, malgré trois belles opportunités face à la cage.

Offensivement, le Canada a quand même peu de souci à se faire. En défense, par contre, les pépins s'accumulent. Blessé au genou et aux côtes, Ed Jovanovski a déjà dû céder sa place à Scott Hannan, qui a été sobre et prudent pour ses débuts aujourd'hui. Et voilà que Wade Redden a dû quitter la glace en deuxième période. Il ne reste plus que six arrières dans l'effectif canadien, et il ne faudrait plus perdre d'autre élément. Tant que ces six-là vont bien, il y a néanmoins de quoi faire, avec les mises en échec de Foote, le jeu de transition de Brewer, le travail de déblayage de Regehr et le patinage de Bouwmeester, en réserve aujourd'hui. D'autant qu'il y a un vrai leader dans cette défense, Scott Niedermayer. Il a été une des clés de la domination canadienne en maintenant inlassablement le palet dans la zone offensive.

Élus meilleurs joueurs du match : Martin Brodeur pour le Canada et Marian Gaborik pour la Slovaquie.

 

Commentaires d'après-match

Pat Quinn (entraîneur du Canada) : "Hannan, qui a fait un très bon camp, a bien remplacé Jovanovski. Il a une attitude compétitive, il est très fort défensivement, il est mobile, il sait faire circuler le palet et il ne craint pas de jouer physique. Il fait discrètement son trou et devient un très bon joueur. Je ne connais pas la gravité de la blessure de Redden, nous le saurons demain. Nous avons déjà perdu deux gros défenseurs auparavant [Blake et Pronger], mais Jay Bouwmeester est là pour la relève. Nous avions quinze bons attaquants dans l'équipe et nous avons pensé à un moment ne pas titulariser Ryan Smyth. Mais il est si digne de confiance et il a si bien joué ces dernières années pour le Canada qu'on l'a inclus dans l'effectif. Quand on a besoin de lui, il répond présent, il l'a montré hier et aujourd'hui. Il va dans les zones sensibles de la glace et fait payer l'adversaire de sa personne. La ligne de Jarome Iginla pourrait avoir marqué dix buts déjà. C'est juste qu'ils ne les mettent pas au fond."

Jan Filc (entraîneur de la Slovaquie) : "Nous pensions éviter les erreurs mais celles que nous avons commises au début de match ont changé les choses. En raison de l'excellent jeu des Canadiens, nous n'avons pas pu marquer dans les deux premières périodes. Nous avons perdu sur blessure de gros marqueurs comme Handzuš et Bondra. Nous espérons que d'autres se mettront en avant comme Bartecko et Országh, mais nous avons besoin de temps pour trouver les bonnes combinaisons avec ces joueurs."

Zdeno Chara (défenseur de la Slovaquie) : "Ils ont dominé et contrôlé tout le match. Nous devons mieux jouer collectivement. Nous avons tenté trop d'actions individuelles et nous n'avons pas aidé notre gardien. Les absents ne sont pas le problème. Même si vous avez cinq Wayne Gretzkys dans votre effectif, cela importe peu si vous ne jouez pas comme une équipe."

 

Canada - Slovaquie 2-1 (1-1, 0-0, 1-0)

Mercredi 1er septembre 2004 à 19h00 au Centre Bell de Montréal. 21273 spectateurs.

Arbitrage de Don Vanmassenhoven et Stephen Walkom (CAN) assistés de Jean Morin et Pierre Racicot (CAN).

Pénalités : Canada 8' (0', 4', 4'), Slovaquie 12' (4', 6', 2').

Tirs : Canada 35 (8, 13, 14), Slovaquie 25 (8, 9, 8).

Évolution du score :

1-0 à 03'02" : Thornton

2-0 à 04'43" : Smyth assisté de Foote et Lecavalier

3-0 à 24'07" : Gagné assisté de Saint-Louis

4-0 à 40'58" : Saint-Louis assisté de Richards et Foote (sup. num.)

4-1 à 44'53" : Cibak assisté de Bartecko et Radivojevic

5-1 à 47'11" : Smyth assisté de Lecavalier et Heatley

 

Canada

Gardien : Martin Brodeur.

Défenseurs : Eric Brewer (2') - Adam Foote ; Robyn Regehr - Scott Niedermayer (2') ; Wade Redden - Scott Hannan (2').

Attaquants : Mario Lemieux - Joe Sakic - Jarome Iginla ; Simon Gagné - Brad Richards - Martin St. Louis ; Ryan Smyth - Vincent Lecavalier (2') - Dany Heatley ; Kris Draper - Joe Thornton - Shane Doan.

Remplaçant : José Théodore (G).

Réservistes : Ed Jovanovski (genou, cinq semaines d'arrêt), Jay Bouwmeester, Patrick Marleau, Brenden Morrow, Kirk Maltby, Roberto Luongo (G).

Slovaquie

Gardien : Rastislav Stana.

Défenseurs : Zdeno Chára (4') - Richard Lintner ; Martin Štrbák - Lubomír Višnovský (2') ; Jaroslav Obšut - Radoslav Suchý.

Attaquants : Miroslav Šatan (C) - Jozef Stümpel - Marián Gáborík (2') ; Ladislav Nagy - Pavol Demitra - Marián Hossa ; Radovan Somík - Lubomir Bartecko - Martin Cibák ; Branko Radivojevic - Miroslav Hlinka (2') - Vladimír Országh (2').

Remplaçant : Ján Lašák (G).

Réservistes : Peter Budaj (G), Richard Zedník (intoxication alimentaire), Ronald Petrovický, Branislav Mezei, Ladislav Cierny, Rastislav Pavlikovský.

 

Retour à la coupe du monde