Rouen - Caen (20 septembre 2005)

 

Match comptant pour la troisième journée de la Ligue Magnus 2006.

Rouen passe les 4000

On jouait depuis six minutes de jeu dans le troisième tiers lorsqu'Olivier Coqueux hérita d'un caviar de Pierre-Édouard Bellemare. Passeur jusque là - il avait donné deux passes décisives à Salminen (19'23) et Bellemare justement (40'44) - le néo-dragon ne laissait aucune chance au gardien remplaçant des Drakkars de Caen qu'il trompa d'une reprise immédiate au second poteau laissé libre par le gardien et sa défense leurrés par une feinte de tir de Bellemare. Trop récent Dragon, Olivier Coqueux ne réalisait pas qu'il venait d'inscrire le 4000e but tout rond d'une équipe de Rouen (cumul des buts inscrit par le RHC de M. Ducable et le RHE de M. Chaix) en "Élite" française.

Après le neuf à zéro d'il y a deux semaines obtenu en amical sur l'île Lacroix contre le même adversaire, tous les supporters attendaient ce huitième but historique contre Caen. Mais après les deux premières périodes, le bon placement des Drakkars rendait moins optimiste la foule des gradins. En effet, même si la victoire rouennaise ne pouvait souffrir d'aucune discussion, le bon placement des Drakkars, très regroupés autour de la cage de Robert Marton, ne facilitait pas la tâche aux attaquants locaux. Trois des quatre premiers buts ont été inscrits en supériorité. Mais la bonne résistance des Caennais n'a pu en aucun cas gommer leurs faiblesses actuelles, peu en rapport avec les ambitions rouennaises de ce début de saison. Les Drakkars de Rodolphe Garnier ont commencé à sombrer quand ils ont encaissé les quatrième et cinquième but en cinquante secondes autour de la seconde pause. Ensuite, se laissant aller à une certaine apathie augmentant leur lacunes techniques, la correction que voulaient tant éviter les visiteurs fut inévitable. En six minutes, le score avait doublé par rapport au second retour des vestiaires avec ce quatre millième but inscrit par Olivier Coqueux.

Trois autres buts seront inscrits sans que l'on ne puisse crier au scandale, et sans que Ramon Sopko, qui n'a pas eu beaucoup à s'employer, n'en encaisse un seul, toujours invaincu pour sa deuxième sortie à domicile.

Désignés meilleurs joueurs du match : Kimmo Salminen pour Rouen et Robert Marton pour Caen.

Compte-rendu signé Thierry Frechon

 

Rouen - Caen 11-0 (2-0, 2-0, 7-0)

Mardi 20 septembre 2005 à 20h00 au centre sportif du Docteur Duchêne. 1996 spectateurs.

Arbitrage de Gilles Durand assisté de Benjamin Grémion et Matthieu Loos.

Pénalités : Rouen 10' (2', 4', 4'), Caen 16' (8'+10', 4', 4').

Tirs : Rouen 44 (15, 13, 16), Caen 13 (5, 4, 4).

Occasions : Rouen 8 (3, 2, 3), Caen 2 (0, 2, 0).

Évolution du score :

1-0 à 06'34" : Thinel assisté de Fortier (sup. num.)

2-0 à 19'23" : Salminen assisté de Coqueux et de Bellemare (sup. num.)

3-0 à 35'57" : Salminen assisté de Ponto et de Bellemare

4-0 à 39'54" : Mallette assisté de Thinel et de Fortier (sup. num.)

5-0 à 40'44" : Bellemare assisté de Coqueux

6-0 à 43'17" : Salminen

7-0 à 44'20" : Mallette assisté de Thinel et de Sedlak

8-0 à 46'40" : Coqueux assisté de Bellemare et de Ponto (sup.num.)

9-0 à 50'27" : Mallette assisté de Thinel (inf. num.)

10-0 à 55'31" : Thinel assisté de Fortier et de Sedlak

11-0 à 58'38" : Ponto

 

Rouen

Gardien : Ramon Sopko (100%, 13/13).

Défenseurs : Vesa Ponto - Sami-Ville Salomaa ; Jan Mikel - Daniel Sedlak ; Daniel Carlsson - Nicolas Besch ; Simon Doreille (à 45'23").

Attaquants : Kimmo Salminen - Olivier Coqueux - Pierre-Édouard Bellemare ; Éric Fortier - Carl Mallette - Marc-André Thinel ; Yvan Fontana - Julien Desrosiers - Tristan Lemoine.

Remplaçants : Pierre Pochon (G) et Julien Correia. Absents : Alexandre Lefebvre (genou) et Édouard Dufournet (béquille).

Caen

Gardiens : Robert Marton (80%, 25/31) puis Jérôme Salley (62% , 8/13) à 43'17".

Défenseurs : Sébastien Berges - Frédérick Brodin ; Michal Cesnek - Olivier Vandecandelaere ; Samson Samson - Jonathan Janil.

Attaquants : Cédric Boldron - Jiri Jelen - Pierre Feutry ; Tuomo Määttä - Damien Raux - Luc Chauvel ; Arnaud Hascoët - Damien Fleury - Pierre-Antoine Devin.

Remplaçants : Antoine Sentenac, Alexis Gomane, Maxime Cheradame et Jonathan Avenel. Absents : Jan Supuka (dos), Cyril Gavalda (fracture de fatigue) et Pierre Bennett (ligaments du genou)

 

Retour à la Ligue Magnus