Yunost Minsk - Ust-Kamenogorsk (14 octobre 2005)

 

Match comptant pour le deuxième tour de la Coupe Continentale, groupe E.

Le principal bénéfice de l'organisation d'un tour de Coupe Continentale n'est pas financier. L'intérêt pour les Biélorusses est de pouvoir composer eux-mêmes le calendrier du tournoi. C'est volontairement qu'ils ont choisi d'affronter Ust-Kamenogorsk le premier soir, avec la volonté de jouer à quitte ou double sur ce premier match face à l'équipe qui les avait éliminés l'an passé. Les joueurs du Kazakhstan sont jugés plus prenables en début de tournoi, quand ils se remettent juste du décalage horaire.

Certes ils sont arrivés avant-hier, avec un jour d'avance sur les autres. Mais ce délai ne suffit pas à dissiper les effets physiologiques, qui se manifestent souvent au bout de quelques jours. D'ailleurs ils sont venus avec un jour d'avance parce qu'ils n'avaient pas le choix s'ils voulaient arriver à l'heure, en composant avec les horaires des avions sur les lignes qu'ils ont pris pour arriver ici, via Barnaul et Moscou.

Le Torpedo s'appuie essentiellement sur sa nouvelle première ligne, avec Filatov et les frères Koreshkov. Dans le premier tiers-temps, il profite de quelques largesses de la défense locale, notamment quand Evgueni Koreshkov se retrouve dans le slot pendant de longues secondes et a le temps de tirer deux fois. Dans l'ensemble, les visiteurs manquent quand même d'inspiration dans le dernier geste, et le Yunost Minsk se procure les occasions les plus dangereuses dans le premier tiers-temps.

Dès le retour sur la glace, Vitali Semenchenko récupère une longue diagonale de Volkov à la bleue. Dans le dos de la défense, il attend que le gardien se couche et tire sous la barre. Débute alors le festival d'Artiom Chernov. Il transforme d'abord une situation de deux contre un créée par Ponomarev, puis il dribble Zhaïlaulov en zone neutre pour rajouter un troisième but biélorusse en dix minutes. Autant dire que l'affaire est dans le sac.

La perte du gardien Vitali Kolesnik, essayé à Novokuznetsk en Superliga puis à Colorado en NHL et actuellement en AHL, n'est pas innocente pour Ust-Kamenogorsk. Son nouvel entraîneur Belyayev - qui a succédé à Myshagin et déclare vouloir mettre en place un jeu moins coincé et plus offensif - a beau dire qu'il constitue un solide n1, Ogureshnikov ne le prouve pas ce soir. Il est même franchement endormi sur le dernier but de Shitkovsky. Le Torpedo, guère en forme, s'incline nettement. Il est peu présent physiquement, sauf pour une bagarre qui oppose l'ex-Brestois Viktor Kastuchonak et l'unique "Kazakh ethnique" des visiteurs, Rustam Esirkenov.

Désignés joueurs du match : Stepan Goryachevskikh pour le Yunost Minsk et Aleksandr Koreshkov pour Ust-Kamenogorsk.

 

Commentaires d'après-match

Mikhaïl Zakharov (entraîneur du Yunost Minsk) : "Nous n'avons pas bien débuté en championnat et ce n'est pas l'heure de reculer. Nous devons prouver notre valeur à chaque match, a fortiori en Coupe d'Europe. Nous pensions que la rencontre face aux champions du Kazakhstan serait le match décisif et nous l'avions préparée sérieusement. Je suis très content de la victoire et de la combativité de l'équipe. Mention particulière au doublé de Chernov : je suis content qu'il ait tiré les bonnes conclusions de notre récente conversation, où il a été placé devant la possibilité d'un envoi en équipe-réserve. Il a su démontrer ce dont il était capable, et je veux croire qu'il continuera ainsi."

Vladimir Belyayev (entraîneur d'Ust-Kamenogorsk) : "Je suis forcé de reconnaître qu'ils nous ont dominés dans tous les secteurs du jeu et qu'ils méritent leur victoire. Le point essentiel, c'est que le pourcentage d'occasions concrétisées par le Yunost était bien plus élevé que notre zéro. Comment arriver à quoi que ce soit quand on n'arrive pas à marquer dans des positions comme on en a eu aujourd'hui ? Le décalage horaire a indubitablement joué. Il ne faut pas oublier que, pas longtemps avant d'arriver à Minsk, nous avons dû jouer un match de championnat à Khabarovsk. Cela signifie que nous avons dû dérégler nos horloges biologiques quelques heures en arrière, et maintenant nous devons nous décaler du même nombre d'heures, mais en avant. Je pense que mes joueurs n'ont pas exprimé plus de 50% de leurs possibilités dans ce match. J'espère que ça ira mieux ensuite."

 

Yunost Minsk (BLR) - Kazzinc-Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 4-0 (0-0, 3-0, 1-0)

Vendredi 14 octobre 2005 à 19h30 au Palais des sports de Minsk. 2700 spectateurs.

Arbitrage de Roland Aumüller (ALL) assisté de Valeri Gotsulya et Dmitri Shabunevich (BLR).

Pénalités : Minsk 12'+10'+5'+20', Ust-Kamenogorsk 14'+10'+5'+20'.

Évolution du score :

1-0 à 20'37" : Semenchenko assisté de A. Volkov

2-0 à 24'08" : Chernov assisté de Kastyuchonak et Ponomarev

3-0 à 28'22" : Chernov assisté de O. Volkov

4-0 à 48'23" : Shitkovsky assisté de V. Ilin

Tirs de pénalité : 2-1 (Chernov, Semenchenko / Aleksandrov)

 

Yunost Minsk

Gardien : Stepan Goryachevskikh.

Défenseurs : Evgueni Krivomaz - Igor Khatseï (2'+10') ; Viktor Kastyuchonak (5'+20') - Oleg Volkov ; Andreï Karev (2') - Vyacheslav Shipilo ; Vladimir Kopat - Nikolaï Stasenko.

Attaquants : Vitali Semenchenko - Artiom Volkov - Igor Andrushchenko ; Artiom Chernov (2') - Oleg Voshchenikin (2') - Alekseï Krovopuskov (2') ; Mikhaïl Kuleshov - Stepan Ponomarev - Alekseï Savin (2') ; Alekseï Efimenko - Vladimir Ilin (C) - Sergueï Shitkovsky.

Remplaçant : Aleksandr Pokuleïev (G). Absents : Sergueï Erkovich (ligaments croisés aux derniers championnats du monde), Oleg Mikulchik (choix de l'entraîneur).

Kazzinc-Torpedo Ust-Kamenogorsk

Gardien : Sergueï Ogureshnikov.

Défenseurs : Andreï Savenkov - Sergueï Nevstruyev ; Oleg Kovalenko (2') - Sergueï Miroshnichenko (2') ; Aleksandr Asanov - Alekseï Savchenko (2') ; Alekseï Kapantin - Evgueni Mazunin (10').

Attaquants : Anatoli Filatov (2') - Evgueni Koreshkov (2') - Aleksandr Koreshkov ; Sergueï Aleksandrov - Andreï Troshchinsky - Maksim Komissarov (C) ; Talgat Zhaïlaulov - Aleksandr Semenov - Roman Starchenko ; Rustam Esirkenov (4'+5'+20') - Aleksandr Rozhnev - Anton Komissarov.

Remplaçant : Kirill Zinoviev (G).

 

Retour à la Coupe Continentale