Riga 2000 - Lada Togliatti (13 janvier 2006)

 

Match comptant pour la Superfinale de la Coupe Continentale.

Riga n'avait jamais dépassé les quarts de finale en Coupe Continentale, et le voilà maintenant en superfinale. Mais il a été abandonné par sa vedette Arturs Irbe, qui a signé un contrat à Salzbourg. Or, le Slovaque Matú Kostúr, revenu en Europe après trois saisons en AHL et ECHL, n'a jamais convaincu, et il est désormais destiné au championnat national letton où Riga fait jouer son équipe bis. Il a donc fallu trouver un nouveau gardien, et ce fut Jeff Maund, qui a fait le chemin inverse d'Irbe puisqu'il a été mis à la porte du championnat autrichien par Vienne. Il est arrivé en même temps que le défenseur américain Beau Geisler.

Mais après seulement trois matches dans le championnat ouvert du Bélarus, Maund s'est blessé, et il est tout juste remis pour ce tournoi. Comme Artis Abols et Ronalds Ozolins sont absents pour des problèmes physiques, le moral dans le club letton n'est pas au beau fixe actuellement. En plus, il doit affronter d'entrée le Lada Togliatti, qui reste le favori de la compétition, même avec son effectif décimé à l'automne à cause de la diminution brutale de son budget. Les Russes peuvent même compter sur un bus de supporters qui a fait le long déplacement depuis les rives de la Volga.

Les deux équipes ne sont pas habituées à la tolérance zéro, mais c'est la moins talentueuse des deux, Riga, qui en souffre le plus, avec deux pénalités dans les deux premières minutes. Et si le premier but russe est inscrit à cinq contre cinq par Evgeni Ketov, ce sont ensuite les supériorités numériques qui permettent à Togliatti de s'échapper 4-0. Quant au joker Maund, il n'a pas fait oublier Irbe. Après avoir arrêté seulement trois tirs sur sept, il cède sa place à Martins Raitums. Le jeune gardien originaire de Talsi réussit son entrée et n'encaisse plus le moindre but.

Le Lada Togliatti ne force pas son talent, c'est vrai, et ce n'est qu'en troisième période que le match s'anime de nouveau car Riga cherche à sauver l'honneur. C'est finalement l'Estonien Toivo Suursoo qui inscrit l'unique but balte.

La séance de tirs au but, toujours sans effet sur les classements, est le seul moment où le suspense est présent, puisqu'elle se prolonge longtemps avant que Riga ne fasse la décision.

 

Commentaires d'après-match

Piotr Vorobiev (entraîneur du Lada Togliatti) : "Nos dernières défaites en championnat ont été causées par les absences de plusieurs joueurs partis aux championnats du monde juniors avec la Russie. Nous avons joué à trois paires de défenseurs. Je ne comprends toujours pas pourquoi les dirigeants de la PHL et de la FHR n'ont pas reporté quelques-uns de nos matches. Cela fait du bien pour la confiance de renouer avec la victoire."

Julius upler (entraîneur de Riga) : "Dès la première période de son premier match, le Lada a commencé superbement et a fait savoir qu'il était la meilleure équipe du tournoi. Notre but est seulement d'assurer la deuxième place et ça ne sera pas facile. [...] Les arbitres devraient comprendre que c'est du hockey et pas des échecs."

 

HK Riga 2000 - Lada Togliatti 1-4 (0-4, 0-0, 1-0)

Vendredi 13 janvier 2006 à 20h30 à Székesfehérvár (Hongrie). 1700 spectateurs.

Arbitrage de Robert Lahti (SUE) assisté de Stanislav Barvir (TCH) et Gabor Nyeste (HON).

Pénalités : Riga 26' (14', 6', 6'), Togliatti 8' (4', 2', 2').

Tirs : Riga 17 (2, 10, 5), Togliatti 34 (9, 10, 5).

Évolution du score :

0-1 à 07'47" : Ketov assisté d'Abdullin

0-2 à 11'49" : Zhmakin assisté de Vorobiev et Kruchinin (double sup. num.)

0-3 à 14'28" : Krysanov assisté de Zhmakin et Bodrov (sup. num.)

0-4 à 15'50" : Ketov assisté de Zhmakin (sup. num.)

0-5 à 52'24" : Suursoo assisté de Geisler

 

Riga 2000

Gardiens : Jeff Maund puis Martins Raitums à 15'50".

Défenseurs : Igors Bondarevs (2') - Vitalijs Goncaruks (2') ; Beau Geisler - Georgijs Pujacs (2') ; Aigars Mironovics (4') - Renars Valters (2') ; Kriss Grundmanis.

Attaquants : Andrejs Ignatovics (2') - Aleksejs Hromcenkovs (6') - Girts Ankipans (2') ; Martins Cipulis - Aigars Cipruss (2') - Toivo Suursoo ; Kaspars Daugavins - Marek Hascák (2') - Armands Berzins ; Edgars Zaltkovskis - Aldis Abolins - Kaspars Saulietis.

Lada Togliatti

Gardien : Vassili Koshechkin.

Défenseurs : Dmitri Vorobiev - Andrei Kruchinin ; Marat Kalimulin (2') - Aleksei Emelin (2') ; Maris Jass - Denis Bodrov ; Artur Garipov (2') - Pavel Voroshnin.

Attaquants : Aleksandr Buturlin - Anton Krysanov - Stanislav Zhmakin ; Denis Abdullin - Evgeni Ketov - Aleksandr Bumagin ; Ilya Dokshin - Andrei Mikhnov (2') - Iakov Rachinsky ; Mikhaïl Buturlin - Evgeni Bodrov - Vadim Golubtsov.

Remplaçant : Aleksei Semenov.

 

Retour à la Coupe Continentale