Norvège - Italie (2 mai 2006)

 

Match amical.

Après s'être affrontées en Italie avec un bilan d'une victoire partout, les deux équipes jouent la "belle" à Oslo. Entre-temps, l'Italie a confirmé son effectif définitif pour Riga. Le dernier joueur "coupé" a été Patrick Bona, l'ex-Brestois.

Les premières pénalités du match sont pour un Cirone nerveux et facile à provoquer, mais ce sont les Norvégiens qui se retrouvent à trois après un coup de coude de Per-Åge Skrøder et un cinglage de Mats Trygg. Ils restent trop statiques et John Parco, situé au milieu du triangle norvégien, reprend une passe du revers de derrière la cage de Tony Iob avant que les défenseurs aient pu réagir (0-1 à 09'41"). Mais sur l'engagement, le "Blue Team" joue beaucoup trop tranquillement. Sur un pressing de Myrvold, le palet est transmis à un défenseur italien beaucoup trop passif derrière sa cage. Il ne voit pas arriver à toute allure Patrick Thoresen qui lui prend le palet et offre une égalisation immédiate à Tore Vikingstad (1-1 à 09'53"). Mais en fin de période, Giorgio de Bettin, lancé en breakaway à la bleue dans le dos de Myrvold, met le palet sur son coup droit et le place en lucarne (1-2 à 17'01").

La Norvège met la pression en deuxième période, avec l'aide de trois supériorités consécutives. Mais Jason Muzzatti, malgré quelques replacements difficiles, a toujours le réflexe qu'il faut et ne voit pas beaucoup de tirs grâce à une défense qui le protège bien. Et quand Jonas Andersen parvient à s'en arracher et à foncer au but, Muzzatti réalise un poke-check idéal pour écarter le danger.

Dès le début de la troisième période, l'Italie assomme la Norvège avec un mouvement superbe en contre-attaque. Tony Iob embarque l'arrière sur la gauche et sert du revers dans son dos Giorgio De Bettin qui a arrive lancé avec de l'avance sur son défenseur et prend le gardien Pål Grotnes à contresens de son déplacement au poteau opposé (1-3 à 40'30"). Une belle victoire qui pourrait constituer un avantage psychologique intéressant si les deux équipes se retrouvaient en poule de relégation aux championnats du monde.

 

Commentaire d'après-match

Mickey Goulet (entraîneur de l'Italie) : "Ce résultat ne change pas notre état d'esprit. Notre objectif était et demeure le maintien, à conquérir match après match. Certes, les deux victoires consécutives contre la Norvège font du bien au moral, et nous montrons que nous sommes sur la bonne route malgré les changements intervenus dans la formation après Turin. Mais contre la Suisse pour le début du Mondial, ce sera une autre histoire : c'est une équipe avec du jeu et du caractère, que Krueger façonne très bien depuis des années, et qu'il ne nous reste qu'à imiter."

 

Norvège - Italie 1-3 (1-2, 0-0, 0-1)

Mardi 2 mai à 18h30 au Jordal Amfi d'Oslo.

Arbitrage d'Asger Krog (DAN) assisté de Thomas Gienke (NOR) et Pål Garsjo (NOR).

Pénalités : Norvège 18' (10', 4', 4'), Italie 24' (4'+10', 6', 4').

Tirs : Norvège 23 (7, 7, 9), Italie 28 (11, 6, 11).

Évolution du score :

0-1 à 09'41" : Parco assisté de Iob et Strazzabosco (double sup. num.)

1-1 à 09'53" : Vikingstad assisté de P. Thoresen et Myrvold (inf. num.)

1-2 à 17'01" : De Bettin (sup. num.)

1-3 à 40'30" : De Bettin assisté de Iob et Parco

 

Norvège

Gardien : Pål Grotnes.

Défenseurs : Erik Ryman (A, 2') - Anders Myrvold (A, 2') ; Johnny Nilsen (4') - Mats Trygg (2') ; Tommy Jakobsen (C) - Lars Erik Lund ; Jonas Holøs.

Attaquants : Patrick Thoresen (2') - Tore Vikingstad - Per-Åge Skrøder (4') ; Tommy Marthinsen - Morten Ask - Anders Bastiansen ; Lars Erik Spets - Pål Johnsen - Jonas Solberg Andersen ; Kjell Richard Nygård - Lars Peder Nagel (2') - Steffen Thoresen.

Remplaçant : Mathias Gundersen (G).

Italie

Gardien : Jason Muzzatti.

Défenseurs : Armin Helfer - Christian Borgatello (2') ; Michele Strazzabosco (A) - Florian Ramoser ; Carlo Lorenzi (2') - Carter Trevisani ; Alex Egger - Luca Felicetti.

Attaquants : Anthony Iob - John Parco - Giorgio De Bettin (2') ; Giuseppe Busillo (C) - Jason Cirone (4'+10') - Stefano Margoni (2') ; Nicola Fontanive - Manuel de Toni - Luca Ansoldi ; Paolo Bustreo - Enrico Chelodi (2') - Andrea Molteni.

Remplaçant : Thomas Tragust (G).

 

Retour aux matches internationaux