Rouen - Amiens (26 août 2006)

 

Match amical.

Pour le seul match amical de la saison sur la glace de l'île Lacroix, ce sont les meilleurs ennemis du monde, les Dragons de Rouen et les Gothiques d'Amiens, qui s'affrontent ce soir. Les Amiénois débarquent sur les bords de Seine dans de bonnes dispositions. En, déjà, quatre matches, les joueurs de Denis Perez alignent trois victoires (dont une contre Rouen) pour une seule défaite subie seulement au cour du dernier tiers contre les Allemands d'Iserlhon, club modeste, mais de la terrible DEL ! Les vice-champions de France sont au complet. Ils ont récupéré leur nouveau cerbère titulaire, l'adoré gardien canadien des Rouennais, Éric Raymond, désormais gentiment considéré comme judas depuis qu'il a paraphé un contrat picard au printemps dernier.

Les coéquipiers de Daniel Carlsson ne sont pas dans les mêmes conditions. Leurs deux précédents matches amicaux ont sonné faux et même creux : un seul petit but de marqué. L'explication la plus probante de ces contre-performances, plus inquiétantes dans le jeu proposé que dans les résultats, est physique. Le manque d'explosivité est sans doute du au travail effectué pendant les trois entraînements journaliers depuis une vingtaine de jours maintenant. Ceci conjugué aux dix changements de l'intersaison, un sur chacun des trois premiers duos défensifs et premiers trios offensifs, demande encore du rodage au moteur rouennais. De plus ce soir, Alain Vogin, le nouvel entraîneur-coach du RHE 76, devra se passer des services de trois joueurs majeurs (Salomaa, M.-A. Thinel et Leveillé) ainsi que d'une jeune recrue, l'espoir chamoniard Fabien Veydarier blessé à Caen. Ces absences sont une bonne aubaine pour la quatrième ligne rouennaise, les remplaçants au départ de cette saison, et les juniors du CHAR de se montrer sur le glaçon rouennais ce soir face à Amiens.

Ces joueurs de "l'équipe B", Igier, Doreille, Dufournet, Fontana, Sucré, Romand et Tarantino ont été de bons joueurs de soutien pour leurs aînés charger de les encadrer (Besch, Geffroy, Lemoine, Lefebvre, Raux) et ceux chargés de débloquer les compteurs et de gérer les jeux spéciaux (Sedlak, Carlsson, Bouchard, Thinel, Desrosiers, Salminen). Comme ces derniers, galvanisés par leur égalisation en infériorité lors du premier vingt, ont tenu leur rôle (deux buts de Sébastien Thinel & Desrosiers, et un de Salminen), le match s'est idéalement déroulé. Les Dragons vainqueurs vont partir rassurés en République tchèque, pour une tournée réservée aux derniers préparatifs de l'ouverture d'une nouvelle saison dont on attend encore beaucoup dans les travées de l'île Lacroix.

Les Dragons entament mieux la rencontre, puis les Gothiques sortent un peu de leur réserve. Même si Éric Raymond s'interpose pour sauver son filet face à Kimmo Salminen (4'34 & 8'16), ce sont les visiteurs qui ouvrent le score. François Rozenthal profite du laisser-aller défensif des Rouennais pendant leur deuxième infériorité et peut pousser le palet de près sans interposition (0-1 à 9'38). Moins de deux minutes plus tard, Sébastien Thinel égalise en breakaway, après une passe de Besch, dans le haut des filets (1-1 à 10'44). L'égalisation rouennaise à un joueur de moins semble booster les Normands. C'est aussi en faisant prendre de la hauteur à la rondelle que Julien Desrosiers, servi par Sébastien Thinel, parvient à tromper le portier picard en fin de premier tiers (2-1 à 17'11).

Peu avant la mi-match, les Dragons créent la cassure. Nicolas Besch a trouvé l'icône finlandaise à la ligne bleue. Kimmo Salminen envoie une mine nettoyer la lucarne gauche de Raymond (3-1 à 27'22). Puis, en fin de deuxième période, Sébastien Thinel profite d'un énorme travail ondulant de Desrosiers pour pousser le puck dans la cage ouverte par le Franco-Canadien (4-1 à 39'36).

Au dernier retour sur le glaçon, les Gothiques sont déchaînés. Ramon Sopko sauve son équipe à deux reprises. Une fois sur le lancer de la pointe de Gauthier (46'10), la seconde en face-à-face contre Chauvel (48'20). Amiens, pourtant à nouveau en double infériorité, n'encaisse pas grâce à la triplette Pulscak-J.Marcos-Roussel. La sentence vient tout de même en simple avantage numérique. Julien Desrosiers reprend de prêt un rebond laissé libre et livre la marchandise dans le cabas amiénois (5-1 à 51'07). Après un temps mort de Denis Perez (53'09), Miroslav Pazak enrhume en un contre un le dernier défenseur rouennais, et seul devant Sopko, il parvient à tromper le gardien d'un poignet solide en haut du filet, un but magnifique qui cloue la marque d'un bon match de préparation (5-2 à 54'48). Les joueurs se serrent la main à l'exception des joueurs n'ayant pas terminé la rencontre (Lefebvre à Rouen et Mortas à Amiens, par exemple) et de Glaude qui rentre directement aux vestiaires sans passer par le rond central ! Il y aura la même ambiance le 21 octobre, ça promet ?

Compte-rendu signé Thierry Frechon

 

Rouen - Amiens 5-2 (2-1, 2-0, 1-1)

Samedi 26 août 2006 à 20h00 au centre sportif du Docteur Duchêne. 1534 spectateurs.

Arbitrage de Didier Bocquet assisté de Yann Ruault et Thibaud Juret.

Pénalités : Rouen 30' (12', 8'+10', 0'), Amiens 32' (6', 8'+10', 8').

Évolution du score :

0-1 à 09'39" : Rozenthal assisté de Pazak et Bachet (sup.num.)

1-1 à 10'44" : S. Thinel assisté de Besch (inf.num.)

2-1 à 17'11" : Desrosiers assisté de S. Thinel

3-1 à 27'22" : Salminen assisté de Besch

4-1 à 39'36" : S. Thinel assisté de Desrosiers

5-1 à 51'07" : Desrosiers assisté de Bouchard (sup.num.)

5-2 à 54'48" : Pazak

 

Rouen

Gardien : Ramon Sopko.

Défenseurs : Daniel Carlsson (C) - Frédéric Bouchard ; Daniel Sedlak (A) - Nicolas Besch (A) ; Simon Doreille / Kévin Igier.

Attaquants : Kimmo Salminen - Julien Desrosiers - Sébastien Thinel ; Yvan Fontana - Edouard Dufournet - Thibault Geffroy ; Alexandre Lefebvre - Damien Raux - Tristan Lemoine ; Lionel Tarantino - Jérémie Romand - Alexandre Sucre.

Remplaçant : Landry Macrez (G). Absents : Sami-Ville Salomaa, Fabien Veydarier, Dominic Léveillé (blessés), Marc André Thinel (suspendu).

Amiens

Gardien : Éric Raymond.

Défenseurs : Benjamin Dieude-Fauvel - Vincent Bachet ; Jonathan Gauthier - Jean-Philippe Glaude ; Frantisek Pulscak - Thomas Roussel.

Attaquants : Miroslav Pazak - Anthony Mortas (C) - François Rozenthal (A) ; Robert Millar - Laurent Gras - Loïc Sadoun ; Brice Chauvel - Elie Marcos - Simon Petit ; Nicolas Primout - Lionel Wiotte - Julian Marcos.

Remplaçants : Henry-Corentin Buysse (G) et Jean-Édouard Petigny.

 

Retour aux matches amicaux