Alba Volán - Ilves Tampere (7 janvier 2007)

 

Finale de la Coupe Continentale, troisième journée.

Après avoir applaudi à tout rompre le succès du Yunost Minsk, les supporters hongrois espèrent que la journée est propice aux surprises et qu'elle s'achèvera par la victoire des leurs dans ce match qui attribuera la troisième place.

Alba Volán essaie de tenir bien le choc face à la vitesse des attaquants finlandais, mais c'est en jeu de puissance que cette jeune équipe d'Ilves montre en quoi elle évolue à haut niveau. Deux buts en supériorité numérique et un troisième à quatre contre quatre tuent le match dès le premier tiers-temps. Deux des buteurs finlandais, Lassi Mattila et Tommi Huhtala, ont juste vingt ans. Si l'on tient compte des cinq juniors envoyés aux championnats du monde 20 ans, on comprend de quel formidable pépinière dispose Ilves.

Les Finlandais calment un peu le jeu maintenant que la victoire est assurée, et par une belle action personnelle, Csaba Kovács réduit le score et réveille la patinoire. Le rapide Milos Palovcik et l'inévitable Gábor Ocskay essaient de s'engouffrer dans la brèche, mais cette période euphorique ne dure pas.

Au troisième tiers-temps, Ilves confirme sa supériorité manifeste malgré la résistance d'un Budai toujours en veine de miracles. Toni Koivisto signe son deuxième but personnel en supériorité après un beau mouvement collectif, et une ultime erreur du vieux routard slovaque Michal Stastny ne pardonne pas, impitoyablement exploitée par Pasi Määttänen.

Les joueurs étrangers d'Alba Volán n'ont pas vraiment été à la hauteur malgré leur expérience en Extraliga slovaque. L'entraîneur Karel Dvorak a semblé déçu : ils s'est éclipsé dans les vestiaires sans dire un mot en ignorant le coach finlandais venu le saluer.

Les jeunes Finlandais retrouvent le sourire après un tournoi un peu difficile, sachant qu'une défaite ce soir aurait fait mauvais genre, même en faisant tourner leurs cadres. Il leur manque encore pas mal d'expérience mais ils ont de l'avenir, à l'instar de Pasi Tuominen (18 ans) qui est élu révélation du tournoi et est accompagné pour recevoir son prix par le vieux Jyrki Lumme (l'increvable doyen Raimo Helminen était au repos aujourd'hui).

Ce bail de trois ans de cette organisation du tournoi final de Coupe Continentale dans la patinoire vieille et froide d'une petite ville industrielle hongroise en déclin a été souvent critiqué, mais il aura tout de même eu quelques points positifs. Les tribunes, remplies pour voir Alba Volán, étaient loin d'être vides même quand l'équipe hongroise ne jouait pas, certes au prix d'une baisse des tarifs d'entrée cette année. De plus, l'attention des médias a été en hausse constante (de 70 accréditations en 2005 à 120 en 2007). Avec une seule victoire en trois ans (sur Milan), Alba Volán s'est bien battu, sans évidemment faire de miracles.

Maintenant, c'est Riga qui tient la corde pour être la ville-hôte l'an prochain. À la Lettonie de profiter de cette chance comme la Hongrie, et de braquer les projecteurs de son hockey de clubs, sachant que la qualification directe de son champion pour la finale sera déjà moins discutable. La formule pourrait d'ailleurs évoluer : la France plaide actuellement pour l'inclusion de plus de clubs de chaque pays, et le tournoi final pourrait d'ailleurs être étendu à six équipes.

 

Alba Volán - Ilves Tampere 1-5 (0-3, 1-0, 0-2)

Dimanche 7 janvier 2007 à 19h00 à Székesfehérvár (Hongrie). 3500 spectateurs.

Arbitrage de Marcus Vinnerborg (SUE) assisté de Ronni Jakobsen (DAN) et Florian Zehetleitner (ALL).

Pénalités : Alba Volán 22' (12', 6', 4'), Ilves 36' (10', 4'+10'+10', 2').

Tirs : Alba Volán 25 (10, 6, 9), Ilves 37 (18, 11, 8).

Évolution du score :

0-1 à 10'13" : Mattila assisté d'Anttila et Kudroc (sup. num.)

0-2 à 12'59" : Koivisto assisté de Lumme et Pesonen (sup. num.)

0-3 à 18'09" : Huhtala assisté de Mattila

1-3 à 33'21" : Kovacs assisté de Gröschl et Rehak

1-4 à 52'59" : Koivisto assisté de Pesonen et Maattanen (sup. num.)

1-5 à 57'48" : Määttänen assisté d'Antonen

 

Alba Volán Székesfehérvár

Gardien : Krisztián Budai.

Défenseurs : Anton Poznik (2') - Miroslav Smidriak (2') ; Balázs Kangyal (C) - Rastislav Ondrejcik (4') ; Omar Ennaffati (2') - Bence Svasznek ; Lajos Tokesi - Gergely Borostyan.

Attaquants : Artyom Vaszjyunin - Gábor Ocskay - Krisztián Palkovics (4') ; Jozsef Csibi - Milos Palovcik (2') - Michal Stastny ; Tamás Gröschl (2') - Roger Holéczy - Csaba Kovács ; Attila Rajz (4') - Robert Rehak - Gergely Majoross.

Remplaçant : Zoltan Hetényi (G).

Ilves Tampere

Gardien : Pasi Häkkinen.

Défenseurs : Toni Niemi - Jyrki Lumme ; Kristian Kudroc - Mikko Kuukka (2') ; Pasi Petriläinen - Jarkko Nappila.

Attaquants : Toni Koivisto (6'+10') - Pasi Määttänen - Juuso Antonen ; Jussi Pesonen - Jan-Mikael Jarvinen - Radek Duda (4') ; Marko Anttila (2') - Lassi Mattila - Tommi Huhtala (2'+10') ; Pasi Tuominen - Jaakko Pellinen.

Remplaçant : Jarmo Laitinen (G). Absents : Tomi Hirvonen (blessé, saison terminée), Riku Helenius (blessé), Temmo Tuomanen (blessé), Juho Mielonen (blessé), Tuukka Rask, Joonas Lehtivuori, Pertti Lindgren, Sami Sandell, Ville Korhonen (tous les cinq aux Mondiaux juniors), Juha Alen, Teemu Jaaskelainen, Vesa Viitakoski, Raimo Helminen, Mikko Peltola (ménagés).

 

Retour à la Coupe Continentale