Yunost Minsk - Kazzinc-Torpedo Ust-Kamenogorsk (13 octobre 2007)

 

Coupe Continentale, deuxième tour, groupe D.

Le fait que Podhale n'ait gagné qu'aux tirs au but contre les faibles Roumains a changé la perspective de ce match en supprimant la possibilité d'une égalité à trois : il fait l'affaire du Kazzinc-Torpedo, qui "n'a plus qu'à" gagner sans se préoccuper de l'écart, et embête le Yunost Minsk qui risque l'élimination sans rémission en cas de défaite.

Hier soir, le gardien Stepan Goravcheskikh a été transféré de Nowy Targ à l'hôpital de Cracovie pour un diagnostic plus approfondi. Le palet pris en pleine puissance dans le masque a laissé quelques séquelles : commotion cérébrale et blessure au tympan. Il est hors de question qu'il rejoue ce week-end, et dans la nuit, le junior Vitali Belinsky a été rappelé en urgence de Minsk pour faire second gardien.

C'est donc Sergei Shabanov qui se retrouve n1 au Yunost. A priori, c'était bien l'ordre de départ : Shabanov est préféré à Goryachevskikh depuis plus d'un mois et a fait tout le début de championnat comme titulaire. Mais la hiérarchie semblait prête à se renverser à nouveau... avant que le sort en décide autrement.

Sur le plan européen, Goryachevskikh, c'est quand même l'homme qui a blanchi Omsk, le jeune héros de la victoire de la saison passée avec les vieux grognards Andrushchenko (aujourd'hui chez les concurrents du Keramin) et Kovalev (qui envisage sa reconversion comme entraîneur). Shabanov, c'est un gardien pas toujours stable, on l'a vu au dernier Mondial. Et il va être victime du début de match catastrophique du Yunost, où Zakharov a eu l'idée pas si ingénieuse de changer de nouveau ses lignes...

La défaillance du système défensif autorise les joueurs du Kazakhstan à s'installer trop facilement dans le slot adverse, et Aleksei Koledaïev, le défenseur international qui est passé attaquant ce week-end (pour compenser l'absence d'Aleksandrov victime d'un dernier déplacement difficile à Kurgan), ouvre ainsi le score d'un tir précis dès la quatrième minute. Les joueurs du Yunost patinent moins que leurs adversaires et compensent leur retard par des fautes, deux fois plus dans le premier tiers. Conséquence, le deuxième but de Starchenko.

C'est en deuxième période que les Biélorusses semblent se réveiller. Ils augmentent le rythme, dominent le jeu... et prennent un troisième but, après une stupide pénalité de retard de jeu contre Shabanov qui a dégagé le palet hors des limites de la glace. Le dernier tiers est une formalité, la différence de buts n'ayant plus d'importance depuis le match de l'après-midi.

Malgré ses deux internationaux ukrainiens, son sniper estonien, son Tchèque et depuis cette saison son Canadien (Lucas Lawson, un ancien joueur d'AHL et d'ECHL réputé pour sa vitesse, mais finalement assez transparent), l'attaque du Yunost Minsk a été bien moins efficace que celle moins cosmopolite du Kazzinc-Torpedo, miniature de l'équipe nationale du Kazakhstan.

Désignés joueurs du match : Oleg Leontiev pour Minsk et Ivan Poloshkov pour Ust-Kamenogorsk.

 

Commentaires d'après-match

Mikhail Zakharov (entraîneur du Yunost) : "Bien sûr, la blessure de Goryachevskikh a été inopportune. Si j'avais eu un gardien de niveau équivalent, j'aurais sans doute sorti Shabanov après le deuxième but. Mais rien ne dit que nous aurions gagné pour autant. Le problème est plus vaste. On ne peut pas nier que nous avons perdu la première période dans les tous les domaines. Nous avons pu nous en remettre, mais il aurait fallu concrétiser nos occasions. Il est évident que le tournoi s'achève un jour plus tôt que prévu pour nous. Il est inutile d'espérer un miracle demain et une défaite du Kazzinc-Torpedo devant Miercurea-Ciuc. Le match contre Podhale n'a plus d'enjeu. Toutes nos pensées sont maintenant dirigées vers le prochain match du championnat du Bélarus contre le Dynamo."

Aleksei Efimenko (attaquant du Yunost) : "Hormis un court épisode, nous n'avons été inférieurs en rien aux joueurs du Kazakhstan, et leur avantage au score ne reflète pas le rapport de forces. Cette équipe, bien sûr, est technique, mais elle a surtout eu beaucoup de réussite pour conclure. Quand deux équipes se préparent pour un match pendant plusieurs mois, il y en a une pour qui le résultat est favorable."

Oleg Leontiev (défenseur du Yunost) : "Un tir et demi, deux buts... Voilà l'explication de leur succès."

Viktor Bystryantsev (entraîneur du Kazzinc-Torpedo) : "Après la défaite contre les Polonais, nous étions dos au mur. Et je dois exprimer ma gratitude à nos joueurs, qui l'ont compris et qui ont fait preuve d'un état d'esprit miraculeux. Nous venons de battre un adversaire terrible à la composition impressionnante. Notre attitude a fait la différence."

 

Yunost Minsk - Kazzinc-Torpedo Ust-Kamenogorsk 1-5 (0-2, 0-1, 1-2)

Samedi 13 octobre 2007 à 18h45 à Nowy Targ. 100 spectateurs.

Arbitrage de Martin Homola (TCH) et Peter Orszag (SVK) assistés d'Artur Hylinski et Patryk Pyrskala (POL).

Pénalités : Yunost 22', Torpedo 22'.

Tirs : Yunost 33 (9, 10, 14), Torpedo 33 (11, 10, 12).

Évolution du score :

0-1 à 03'33" : Koledayev assisté de Komissarov

0-2 à 07'50" : Starchenko assisté de Shemelin (sup. num.)

0-3 à 38'19" : Rifel assisté de Troshchinsky (sup. num.)

1-3 à 47'50" : Ponomarev assisté de Zakharov et Semenchenko

1-4 à 52'00" : Miroshnichenko

1-5 à 57'51" : Argokov assisté de Rifel et Troshchinsky (sup. num.)

 

Yunost Minsk

Gardien : Sergei Shabanov (2').

Défenseurs : Nikolaï Stasenko (4') - Vladimir Kopat (2') ; Sergei Stas - Oleg Leontiev ; Viktor Kastyuchonak (C, 2') - Sergei Yakimovich ; Oleg Khmyl (4') - Andrei Karev (2').

Attaquants : Aliaksei Efimenko - Artiom Volkov - Lucas Lawson ; Vitali Semenchenko (2') - Aliaksei Krutsikau (2') - Sergei Shitkovsky ; Oleksandr Materukhin - Stepan Ponomarev - Konstantin Zakharov ; Andrei Makrov - Viktor Shariton - Tomas Chlubna (2').

Remplaçant : Vitali Belinsky (G). Absent : Siarhei Erkovich (surnuméraire).

Kazzinc-Torpedo Ust-Kamenogorsk (2' pour surnombre)

Gardien : Ivan Poloshkov.

Défenseurs : Sergei Miroshnichenko (2') - Andrei Savenkov ; Evgeni Mazunin - Artem Argokov ; Roman Savchenko (2') - Vladislav Kolesnikov (2') ; Denis Shemelin (2') - Oleg Kovalenko.

Attaquants : Anton Komissarov - Nikolaï Zarzhitsky (2') - Aleksei Koledayev (2') ; Aleksandr Koreshkov (C) - Doszhan Yessirkenov - Roman Starchenko ; Vadim Rifel - Andrei Troshchinsky (2') - Andrei Ogorodnikov ; Andrei Spiridonov (2') - Aleksandr Shin - Aleksei Vorontsov (4').

Remplaçant : Ivan Bazileïev (G). Absents : Evgeni Gasnikov (ligaments du poignet), Sergei Aleksandrov.

 

Retour à la Coupe Continentale