Briançon - Tours (7 mars 2008)

 

Quart de finale de Ligue Magnus, match 1.

Les Diables rouges accueillent pour leur premier match des playoffs les Diables noirs de Tours où évolue l'ancien "maestro briançonnais" Martin Filip.

Dès l'entame du match, chaque équipe part à la conquête de la cage adverse et Vladimir Hiadlovsky est le premier gardien à se mettre en évidence, sur un shoot de Mitja Sivic (29"). Les Tourangeaux vont profiter d'un coup de coude d'Alexandre Rouleau (5'36") pour installer leur jeu de puissance mais Christian Bronsard est impérial. Cédric Boldron est également sanctionné pour retard de jeu une minute plus tard, et c'est donc un 5 contre 3 qui s'offre aux Diables noirs, mais malheureusement pour eux, une pénalité de leur capitaine Dominico Perna réduit leur supériorité numérique (7'16"). Les Diables rouges s'en sortent tant bien que mal mais une nouvelle pénalité est infligée à Tekel peu avant la moitié de ce premier tiers. Cette fois-ci, le gardien des rouges est sauvé par son poteau sur un slap puissant de Michal Divisek (11'11"). Alexandre Rouleau, le très bon défenseur offensif des locaux, prend les choses en main, il entre en zone offensive, attend du soutien et décoche un tir mi-hauteur que le gardien de Tours ne peut voir venir (1-0, 14'42"). Le tiers se finit sur une monstrueuse charge au milieu de la glace de l'international hongrois Viktor Szelig sur Perna.

À la rentrée des vestiaires, les rouges et blancs se montrent beaucoup plus dangereux et Jeff Dufour ajoute un point au compteur des Diables en récupérant un palet qui traînait devant la cage (2-0, 22'32"). À peine une minute plus tard, le capitaine briançonnais Edo Terglav, envoie la rondelle au fond des filets en prenant un rebond à bout portant (3-0, 23'17").

Bob Millette demande alors un temps mort pour remotiver ses troupes, mais la première ligne de Briançon est beaucoup trop forte et Jeff Dufour fait une nouvelle fois trembler les filets d'un tir du revers (4-0, 24'55"). Pierre-Olivier Girouard remplace alors Vladimir Hiadlovsky dans les cages mais cela n'empêche pas Edo Terglav d'inscrire son deuxième but de la soirée grâce à un tir puissant entre les bottes du gardien (5-0, 28'26"). Dominico Perna redonne confiance aux siens en trompant le portier haut-alpin d'un shoot instantané (5-1, 30'52"). Ce sursaut d'orgueil est de courte durée puisque Viktor Szelig envoie un boulet de canon de la bleue qui finit au fond des filets tourangeaux (6-1, 35'32"). Un double avantage numérique s'offre aux Diables rouges pour finir ce deuxième tiers, avec Noël et Novosad en prison, et Edo Terglav ne manque pas de faire trembler les filets et réalise alors un coup du chapeau (7-1, 38'25"). À peine vingt secondes plus tard, le jeune défenseur slovène Jakob Milovanovic fait parler sa vitesse, il déborde toute la défense, feinte le shoot et passe à Marton Vas qui dévie la rondelle dans la cage adverse (8-1, 38'44").

Vladimir Hiadlovsky fait son retour devant les filets des Diables noirs et réalise un très bel arrêt sur Sébastien Rohat se présentant tout seul devant lui (44'45"). On sent les locaux se déconcentrer un peu et Andy Corran en profite pour tromper Christian Bronsard en face-à-face (8-2, 45'53"). Corran se fait sanctionner vingt secondes plus tard pour crosse haute par M. Bergamelli; et Alexandre Rouleau, placé dans le slot, décoche un one-timer parfait et loge la rondelle dans la lucarne (9-2, 46'35"). Zdenek Novosad puis Dominic Noël réduiront la marque pour l'équipe de Tours et le match se finit donc sur le score de 9-4. Rendez-vous samedi soir pour le deuxième match des quarts de finale, toujours à Briançon.

Compte-rendu signé Kevin Esmieu

 

Commentaires d'après-match (dans la Nouvelle République)

Robert Millette (entraîneur de Tours) : "J'avais prévu que mes joueurs donnent tout à l'attaque du match, pour profiter du fait que Briançon était resté douze jours sans compétition. Et de fait on les a mangés pendant ces vingt premières minutes. Malheureusement, on sort à 1-0 pour eux, en s'étant fait refuser un but qui était valide. À 2-0 pour Briançon, j'avoue que j'ai laissé filer le match. Mes gars étaient vidés et je préférais les réserver pour demain. Ce sera une autre bataille et un autre plan de match. Et je garde le moral."

 

Briançon - Tours 9-4 (1-0, 7-1, 1-3)

Vendredi 7 mars 2008 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1964 spectateurs.

Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté d'Anne-Sophie Boniface et Guillaume Gielly.

Pénalités : Briançon 20' (6', 2', 12'), Tours 8' (2', 4', 2').

Évolution du score :

1-0 à 14'42" : Rouleau assisté de Dufour et Milovanovic

2-0 à 22'32" : Dufour assisté de Terglav et Rouleau

3-0 à 23'17" : Terglav assisté de Dufour et Sivic

4-0 à 24'55" : Dufour assisté de Terglav et Sivic

5-0 à 28'26" : Terglav assisté de Tekel

5-1 à 30'52" : Perna assisté de Corran et Simak

6-1 à 35'32" : Szélig assisté de Vas et Ruid

7-1 à 38'25" : Terglav assisté de Ruid et Dufour (double sup. num.)

8-1 à 38'44" : Vas assisté de Sivic et Milovanovic (sup. num.)

8-2 à 45'53" : Corran assisté de M. Filip et Drzik

9-2 à 46'35" : Rouleau assisté de Terglav et Dufour (sup. num.)

9-3 à 47'35" : Novosad assisté de Subrani et Amsellem

9-4 à 49'44" : Noël assisté de Pazak et Divisek

 

Briançon

Gardien : Christian Bronsard.

Défenseurs : Alexandre Rouleau - Milan Tekel (A) ; Viktor Szélig - Jakob Milovanovic ; Gary Levêque (A) - Sébastien Dermigny.

Attaquants : Jean-François Dufour - Mitja Sivic - Edo Terglav (C) ; John Christian Ruid - Márton Vas - Cédric Boldron ; Sébastien Rohat - Damien Raux - Benjamin Arnaud ; Simo Vidgren - Dimitri Faure-Brac - Cyril Arnaud.

Remplaçant : Damien Angella (G). Absents : Balázs Ladányi (adducteurs), Luciano Lomanno (blessé).

Tours

Gardien : Vladimir Hiadlovsky [remplacé par Pierre-Olivier Girouard de 24'55" à 40'00"].

Défenseurs : Michal Divisek - Jozef Drzik ; Radek Stepan (A), Marcel Simak, Lukas Filip.

Attaquants : Miroslav Pazak - Dominic Noël - Jan Sebo ; Andy Corran - Martin Filip - Dominic Perna (C) ; Zdenek Novosad - Franco Subrani - Antoine Amsellem ; Claude Devèze (A).

Remplaçant : Bastien Quinsac. Absents : Vladimir Sabol (genou), Scott Rozendal (suspendu deux mois, décision tombée aujourd'hui).

 

Retour à la Ligue Magnus