Allemagne de l'Est - URSS (24 mars 1970)

 

Championnats du monde 1970, septième journée.

La RDA a bien résisté à tout le monde dans ce championnat... sauf aux Soviétiques qui lui avaient infligé un sévère 12-1 à leur première confrontation. Elle ne peut pas se permettre de lâcher encore prise d'une telle façon. Dans leur lutte pour le maintien face à la Pologne, avec laquelle ils ont partagé les points, les Est-Allemands doivent en effet prendre gare à la différence de buts. Logiquement, ils adoptent une tactique défensive. Ils se jettent sans retenue dans le combat physique et n'hésitent pas à bloquer de leur corps les palets qui volent. Ils réussissent ainsi à tenir le score vierge pendant onze minutes, avec un très bon Klaus Hirche dans les cages.

L'URSS doit donc faire l'objet de patience dans l'effort. Le but le plus important dans ces circonstances est celui qui brise la résistance adverse. Et c'est le duo Firsov-Mishakov qui fait la différence ce soir. Non aligné au dernier match, Evgeni Mishakov a réintégré l'équipe à la place de Populanov et est récompensé de son jeu énergique par l'ouverture du score, puis par un doublé en fin de période alors que les buts s'enchaînent jusqu'à 4-0.

L'Allemagne de l'Est reprend ses esprits dans le vestiaire. Elle réussit même l'exploit de remporter la deuxième période, par un but de Peter Slapke à la dernière seconde d'une pénalité de Yakushev. La dégradation du jeu soviétique frappe en particulier Vladimir Petrov, dont la performance irrégulière nuit à l'impact de sa ligne. Au troisième tiers, l'entraîneur Chernyshev laisse même sur le banc le décevant Petrov, remplacé alternativement par Mishakov ou Maltsev, des joueurs bien plus en forme. Comme au match précédent, le jeune gardien Tretyak entre aussi en troisième période pour prendre de l'expérience.

Les Est-Allemands fatiguent sur la fin et encaissent deux buts dans les cinq dernières minutes. Le score de 1-7 est un peu dur pour le travail accompli, mais cela reste leur score le plus "serré" en compétition officielle contre les tout puissants Soviétiques depuis dix ans. Peut-être encore un signe que cette URSS - qui s'est vu attribuer l'organisation du Mondial 1973 hier et qui fête aujourd'hui sa 100e victoire en championnat du monde - n'est plus si imbattable cette année ?

Joueur du match (jury de 3 journalistes) : Evgeni Mishakov (URSS).

Allemagne de l'Est - URSS 1-7 (0-4, 1-0, 0-3)
Mardi 24 mars 1970 à 16h00 au Johanneshovs Isstadion de Stockholm. 2024 spectateurs.
Arbitrage de MM. Rudolf Baťa (TCH) et Einar Boström (SUE).
Pénalités : RDA 2' (0', 0', 2') ; URSS 4' (0', 2', 2').
Tirs : RDA 17 (5, 8, 4) ; URSS 46 (22, 8, 16).

Évolution du score :
0-1 à 11'18" : Mishakov assisté de Firsov
0-2 à 16'31" : Firsov assisté de Mishakov
0-3 à 18'16" : Yakushev assisté de Maltsev
0-4 à 18'36" : Mishakov
1-4 à 28'03" : Slapke assisté de Noack (sup. num.)
1-5 à 43'06" : Kharlamov assisté de Paladyev
1-6 à 55'25" : Mikhailov assisté de Maltsev
1-7 à 55'54" : Starshinov assisté de Maltsev
 

Allemagne de l'Est

Attaquants :
8 Hartmut Nickel - 9 Joachim Ziesche (2') - 11 Rainer Patschinski
19 Rolf Bielas - 20 Peter Prusa - 7 Rüdiger Noack
12 Bernd Hiller - 13 Lothar Fuchs - 15 Dieter Röhl
18 Helmut Novy

Défenseurs :
5 Bernd Karrenbauer - 2 Frank Braun
4 Peter Slapke - 3 Wolfgang Plotka
6 Dieter Dewitz

Gardien :
17 Klaus Hirche

Remplaçant : 16 Dieter Pürschel (G). En réserve : 24 Dietmar Peters (D), 10 Wilfried Rorhbach, 14 Reinhard Karger (A).

URSS

Attaquants :
17 Valeri Kharlamov - 16 Vladimir Petrov - 13 Boris Mikhaïlov
11 Anatoli Firsov - 12 Evgeni Mishakov - 18 Vladimir Vikulov
15 Aleksandr Yakushev (2') - 8 Vyacheslav Starshinov (C) - 10 Aleksandr Maltsev

Défenseurs :
6 Igor Romishevsky - 5 Aleksandr Ragulin
3 Vladimir Lutchenko - 7 Evgeny Paladyev
2 Vitaly Davydov - 14 Valeri Vassiliev (2')

Gardien :
1 Viktor Konovalenko puis 20 Vladislav Tretiak à 40'00"

En réserve : 4 Valeri Nikitin (D), 9 Viktor Polupanov, 19 Vladimir Shadrin (A).

 

Retour aux championnats du monde 1970