Tchécoslovaquie - Finlande (5 septembre 1976)

 

Match comptant pour la deuxième journée de la Coupe Canada 1976.

Le public de Toronto n'est pas réputé pour son indulgence lorsque les Maple Leafs perdent, mais aujourd'hui, dans un contexte différent, il se met à soutenir les vaincus. Plus précisément le plus mal loti d'entre eux, le gardien Antti Leppänen. Celui-ci avait été remplacé au premier match afin de donner de l'expérience à sa doublure Mattsson, mais il est peu probable que cela se reproduise. Il lui faut donc ne compter que sur lui-même pour repousser le bombardement tchèque, ce qu'il fait avec application. Ce ne sont pas les 49 tirs auxquels il devra faire face qui vont lui faire peur. Dans un match amical deux semaines plus tôt à Plzen, il avait dû en essuyer 67 !

La Finlande ne voit pas le jour en première période, le jeu se passe presque exclusivement autour de la cage de Leppänen, mais celui-ci arrête tout, de la crosse, des jambières ou du gant. Seul le meilleur attaquant tchécoslovaque, le rapide et technique Vladimir Martinec, parvient à tromper sa vigilance. Mais les spectateurs retiennent surtout les arrêts d'Antti Leppänen, qu'ils saluent avec enthousiasme. Le speaker le surnomme même "Octopus", la pieuvre. Encouragé par plus de seize mille personnes, l'indéfectible gardien du Tappara Tampere vit donc là la plus mémorable soirée de sa carrière.

Ce n'est pas pour autant qu'il obtient plus d'assistance de la part de ses défenseurs. En début de deuxième période, Josef Augusta est ainsi laissé complètement seul face à lui, pour un deuxième but tchécoslovaque imparable. C'est ensuite le tour de Bohuslav Ebermann, un des patineurs les plus agiles de tous les temps, puis du défenseur Jirí Bubla, qui réussit un doublé. Finalement, Leppänen encaissera au total pas moins de huit buts, sans avoir rien à se reprocher.

Son vis-à-vis Jirí Holecek, surnommé "Kouzelník" (le magicien, en tchèque), passe une soirée plus tranquille. Même si les Finlandais sont plus doués en attaque qu'en défense, où ils ont fini par rendre leur tablier, Holecek fait ce qu'il faut pour s'adjuger le premier blanchissage de la Coupe Canada.

Élus meilleurs joueurs du match : Jirí Bubla pour la Tchécoslovaquie et Antti Leppänen pour la Finlande.

 

Tchécoslovaquie - Finlande 8-0 (1-0, 3-0, 4-0)
Dimanche 5 septembre 1976 au Maple Leaf Gardens de Toronto (CAN). 16309 spectateurs.
Arbitrage d'Ove Dahlberg (SUE).
Pénalités : Tchécoslovaquie 12' (4', 6', 2'), Finlande 14' (2', 2', 10').
Tirs cadrés : Tchécoslovaquie 49 (17, 14, 18), Finlande 15 (2, 7, 6).

Évolution du score :
1-0 à 10'34" : Martinec assisté de Novák et B. Štastný
2-0 à 24'11" : Augusta assisté de Nový et P. Štastný
3-0 à 31'22" : Ebermann assisté de Kajkl et Hlinka
4-0 à 39'21" : Bubla assisté de Holík
5-0 à 40'24" : Nový assisté de Cerník
6-0 à 50'24" : Bubla assisté de M. Štastný
7-0 à 55'26" : Chalupa assisté de Dvorák (sup. num.)
8-0 à 59'00" : Pouzar assisté de M. Štastný et P. Štastný

 

Tchécoslovaquie

Attaquants :
Bohuslav Štastný (2') - Jirí Novák - Vladimír Martinec
Jirí Holík - Ivan Hlinka (2') - Bohuslav Ebermann (4')
Josef Augusta - Milan Nový - František Cerník
Jaroslav Pouzar (2') - Peter Štastny - Marian Štastný

Défenseurs :
František Pospíšil - Oldrich Machac
Milan Kajkl - Jirí Bubla
Miroslav Dvorák (2') - Milan Chalupa

Gardien :
Jirí Holecek

Finlande

Attaquants :
Seppo Repo - Matti Hagman (2') - Juhani Tamminen
Matti Rautiainen - Tapio Koskinen (2') - Kari Makkonen
Jouni Rinne - Pertti Koivulahti - Lasse Oksanen
Esa Peltonen - Veli-Pekka Ketola - Jorma Vehmanen

Défenseurs : Pekka Rautakallio - Heikki Riihiranta (2')
Tapio Flinck (2') - Tapio Levo (2')
Timo Nummelin - Lasse Litma (4')

Gardien :
Antti Leppänen

 

Retour à la Coupe Canada