Canada - Suède (7 septembre 1976)

 

Match comptant pour la troisième journée de la Coupe Canada 1976.

La priorité tactique des Suédois était de ne pas prendre de but dans les dix premières minutes, où ils s'attendent à une forte pression canadienne. Autant dire que le match est bien mal engagé pour eux quand un tir en angle fermé de Phil Esposito est dévié dans leurs filets par le patin de Bobby Hull après seulement quatre minutes de jeu. De leur côté, les Canadiens mettent en place leur stratégie, qui consiste à empêcher Anders Hedberg et surtout Börje Salming de nuire. Même Bobby Hull s'y met, lui qui est d'habitude plus réputé pour ses buts, pas toujours aussi chanceux que l'ouverture du score aujourd'hui. Ses deux énormes charges en première période contribuent à neutraliser l'excellent défenseur suédois, qui n'a jamais le temps de souffler quand il s'approche du palet.

L'autre fait marquant de la tactique canadienne, c'est la rentrée de Bob Gainey à la place de Reggie Leach, le prolifique buteur des Philadelphia Flyers. L'attaquant défensif des Canadiens de Montréal, qui avait été laissé sur le banc lors des deux premières rencontres, s'acquitte à merveille de la tâche qui lui échoit, le marquage de près d'Anders Hedberg. Mais ce n'est pas tout. Cerise sur le gâteau, Gainey se permet en plus d'inscrire deux buts, le premier sur un rebond lâché par Hardy Åström, le second sur une passe en retrait de Darryl Sittler qui s'est imposé derrière le but. Entre-temps, sur un beau centre de Pete Mahovlich, Marcel Dionne avait placé un tir imparable entre les jambes d'Åström.

Après cette prestation, Bob Gainey gagne évidemment sa place de titulaire, tout comme l'autre nouveau dans l'équipe, son compagnon de ligne Lanny McDonald, pas avare de mises en échec. L'autre joueur du match est bien évidemment Rogatien Vachon, qui réussit un blanchissage de vingt-huit arrêts. La performance de son vis-à-vis rend encore plus inconsolable Hardy Åström, qui culpabilise. Le gardien suédois se sent en effet responsable de la défaite.

Mais c'est toute l'équipe canadienne qui a été impressionnante, par exemple sa première paire de défenseurs. Denis Potvin, qui se plaint d'être dans l'ombre de Bobby Orr, réussit au contraire à prendre une nouvelle dimension à ses côtés. Il faut dire qu'Orr est magistral malgré son genou douloureux, qui fait courir une plaisanterie comme quoi il passe moins de temps sur la glace qu'avec de la glace posée sur son genou. L'esprit de sacrifice est très présent chez les joueurs canadiens impatients de défendre leurs couleurs nationales, à l'image de Bobby Clarke, qui revient au jeu après seulement un match de pause même s'il est diminué par sa blessure au tendon.

Élus meilleurs joueurs du match : Bob Gainey pour le Canada et Lars-Erik Sjöberg pour la Suède.

Commentaire d'après-match

Darryl Sittler (attaquant du Canada) : "Le plan de jeu dont nous a fait part Scotty Bowman était centré autour de Börje Salming. Ce que nous avions à faire était de le mettre en échec. Nous savions qu'en allant le charger nous diminuerions par deux leur potentiel offensif."

 

Canada - Suède 4-0 (1-0, 2-0, 1-0)
Mardi 7 septembre 1976 au Maple Leaf Gardens de Toronto (CAN). 16485 spectateurs.
Arbitrage de Gordon Lee (USA).
Pénalités : Canada 18' (4', 0', 4'+10'), Suède 8' (2', 4', 2').
Tirs cadrés : Canada 33 (8, 15, 10), Suède 28 (15, 6, 7).

Évolution du score :
1-0 à 04'12" : Hull assisté d'Esposito et Dionne
2-0 à 31'11" : Gainey assisté de McDonald et Savard
3-0 à 39'40" : Dionne assisté de Mahovlich
4-0 à 50'26" : Gainey assisté de Sittler et Orr

 

Canada

Attaquants :
Bobby Hull - Phil Esposito - Marcel Dionne
Bill Barber (2') - Bobby Clarke - Richard Martin
Bob Gainey - Darryl Sittler - Lanny McDonald
Steve Shutt (2') - Gilbert Perreault - Guy Lafleur (2'+10')
Pete Mahovlich

Défenseurs :
Denis Potvin (2') - Bobby Orr
Larry Robinson - Serge Savard
Guy Lapointe

Gardien :
Rogatien Vachon

Suède

Attaquants :
Tord Lundström (2') - Juha Widing - Inge Hammarström
Roland Eriksson - Ulf Nilsson - Anders Hedberg (2')
Lars-Erik Ericsson - Mats Åhlberg - Dan Labraaten
Lars-Goran Nilsson - Per-Olov Brasar - Kjell-Arne Vikström

Défenseurs :
Björn Johansson (2') - Börje Salming (2')
Mats Waltin - Thommie Bergman
Lars-Erik Sjöberg - Stig Salming

Gardien :
Hardy Åström

 

Retour à la Coupe Canada