Le Groleau de Strasbourg

 

Article des Dernières Nouvelles d'Alsace (6 novembre 2000).

L'Etoile Noire a renoué avec la victoire face à Dunkerque (8-0) après deux défaites consécutives. Une démonstration collective ponctuée par un match énorme de Jason Groleau

En l'emportant largement face à une équipe de Dunkerque limitée, les Strasbourgeois se sont relancés dans la course aux play-off. Ils se sont surtout rassurés sur leur capacité à développer du jeu et à offrir un spectacle de grande qualité aux veinards du Wacken présents samedi soir. Daniel Bourdages reste plus pragmatique : << Je suis très satisfait. On marque les deux points. Le score n'est pas important ce soir (avant-hier, NDLR), on jouait pour remonter dans le bus des play-off >>. Il faut dire que le technicien québécois avait mal digéré ce que l'on pourrait appeler le paradoxe strasbourgeois. Deux très bonnes performances contre Dunkerque et Mulhouse et autant de défaites en une semaine. << Il était important de rebondir après ces défaites qui nous ont fait très mal. On a gardé le moral, on avait pas le choix >>, raconte Jason Groleau.

Groleau meilleur buteur

Samedi soir, les Strasbourgeois n'ont jamais douté. Compacts, concentrés et très agressifs, ils ont donné un vrai récital offensif. Si Hugo Veilleux et Juha Raunio ont été remarquables, le plus impressionnant a été une nouvelle fois Jason Groleau. Auteur de trois assistances et d'un but, le Québécois a été omniprésent en marquant le match de son empreinte. S'il a encore été impeccable en défense, il a su porter le danger en attaque et faire perdre la tête à l'arrière-garde nordiste. Impressionné, Daniel Bourdages avoue : << Jason joue en ce moment le meilleur hockey de sa carrière. Il est plus mature, plus complet. Il joue la tête haute, est plus présent physiquement. >> Une forme que Groleau attribue en partie à ses équipiers : << Ils m'aident beaucoup. Ma réussite n'a de sens que si l'équipe gagne. Mais c'est vrai que c'est grand pour un défenseur d'être meilleur buteur de la ligue. >> Le Québécois affiche en effet des stats impressionnantes, avec 21 buts en neuf matches. Forte d'une confiance et d'une réussite retrouvées, l'Etoile Noire se replace au classement et devrait logiquement remporter ses deux prochains matches contre Cergy et Epinal au Wacken. Avec en perspective le déplacement à Nantes qui s'annonce comme le tournant du championnat.

Nicolas Geay

 

Retour aux articles de novembre 2000