A.S.G.A. : Normal, chez les Normands !

 

Article d'Angers Journal (22 novembre 2000).

Les Ducs n'ont rien pu faire et sont resté bouche bée devant la furia rouennaise. Au final, les Dragons l'emportent 5-0 au terme d'un match que seul Sylvain Rodrigue, le portier angevin, racontera à ses petits enfants.

Quels chambreurs, ces Normands ! Mardi soir, ils sont allés jusqu'à faire entrer sur la glace à la 46' leur portier remplaçant, Christophe Burnet. A 18 ans, le jeune joueur est parvenu à contrer toute les velléités offensives angevines en fin de match, sans jamais trembler. Les Ducs pouvaient gueuler, impossible de passer ce petit phénomène, qui déviait de son hochet chacune de leurs tentatives.

Reste que la surprise n'a pas eu lieu, les Rouennais ont prouvé que cette saison, ils constituaient les champions annoncés du groupe. Bien malin celui qui viendra les surprendre sur leur glace, les Dragons ont l'il. De toute manière, Phil Groeneveld fait bonne garde entre ses deux poteaux et ne semble pas décidé, cette saison, à partager ses filets avec n'importe qui. Egoïste !

Il faut dire que l'infirmerie angevine a encore enflé. Au cours d'un match très disputé, où les pénalités ont volé, Roger Dubé et Alain Vogin, blessés, ont dû rejoindre le banc. Le premier s'est profondément entaillé au coude et devra sans doute être opéré. Pour l'entraîneur angevin, Derek Haas, le casse-tête n'est pas terminé. Il a pu le constater dès le deuxième tiers-temps, lorsque son équipe a subi de plein fouet le déboulé rouennais en entrant menée 1-0 sur la glace.

S'il en est un ce soir qui a sué à grosse gouttes, il s'agit de Sylvain Rodrigue. Le portier angevin s'est arraché, il a plongé de chaque côté, jusqu'à en dégoûter les 3.000 spectateurs de la patinoire de Rouen au cours du premier tiers-temps. On imagine la révolte de ces derniers si le Finlandais maison, Heikki Riihijärvi, n'avait dégommé le but angevin à la 19', juste avant la fin du premier tiers-temps. Le portier des Ducs regagnait les vestiaires à genoux, les jambières et la crosse brisées après avoir amorti et repoussé puck sur puck.

Les Rouennais n'avait alors plus qu'à dérouler. Après une entame de deuxième tiers-temps entamée à fond de cale, les Dragons n'allaient pas tarder à plier les gaules et ranger les Ducs au tiroir. Fourré dans deux mauvais coups, Eric Doucet se chargeait de creuser la marque à la 24' (2-0), avant d'assister Simon Lacroix, qui donnait à Juha Jokiharju, chargé d'inscrire le but du 3-0 (28'). Les spectateurs retrouvaient immédiatement un grand sourire, digne d'un week-end chez Mickey. Sauf que mardi soir, ce sont les oreilles des Ducs qui ont chauffé.

Embarqués dans le grand huit rouennais, les hommes de Derek Haas ont subi et sont sortis avec un gros mal de ventre. Juha Jokiharju en a profité, ajustant un slap laser à la 34' (4-0) qui a tranché l'air et laissé Rodrigue de marbre, incapable de bouger ne serait-ce qu'un gant. Eric Doucet pouvait ajuster la cerise sur le gâteau à la 55' (5-0), après que Simon Lacroix ait éliminé le portier angevin d'une feinte astucieuse.

Les Dragons sont désormais bien loin devant leurs poursuivants directs. Amiens et Reims peuvent toujours lâcher les chiens, les Normands ont pris tellement d'avance qu'ils auront dix fois le temps d'escalader la clôture des play-off. Histoire de se taper un petit Viry-Châtillon au premier tour.

Le championnat continue néanmoins mais les Ducs vont devoir s'accrocher s'ils ne souhaitent pas retrouver trop tôt cette équipe de Rouen, << un budget de 3,5 millions de francs et la plus grosse équipe de la League >>, comme l'explique Derek Haas. Les Angevins ont le temps de préparer la fin de saison. Une fois les blessés soignés, ils penseront à prendre leur revanche. Les Dragons ne sont pas sortis d'affaire.

 

Réactions

Derek Haas, entraîneur d'Angers : Nous comptons beaucoup de blessés, cela s'est senti au cours du second tiers-temps. Il faut dire que Rouen, c'est un budget de 3,5 millions de francs et la plus grosse équipe de la League.
Sébastien Oprandi, joueur d'Angers : On a fait un mauvais match, avec deux joueurs blessés. Janne Makela n'a pas pu jouer avec nous, en plus. Nous avons été obligés de mettre des défenseurs en attaque. Nous prenons un but en fin de première période et trop de pénalités. Rouen est une très bonne équipe, qui visera le titre.

 

Match express

Pas de surprise, les Ducs s'inclinent en Normandie et repartent les poches pleines de palets, il va falloir se concentrer sur la suite du championnat.

Le match débutera dans vingt minutes, la patinoire se rempli progressivement et les joueurs s'échauffent. Les gradins devraient être combles ce soir pour ce match entre Rouen et Angers.
Le nouveau joueur finlandais de l'A.S.G.A., Janne Makela, est absent mais Jérôme Veret est présent sur la feuille de match. Le speaker annonce les équipes, le match ne devrait pas tarder à débuter.
1' : Le match a débuté et le défenseur des Ducs, Francis Couturier, prend déjà deux minutes pour obstruction, les Rouennais partent à l'attaque et tentent de prendre les Angevins à froid mais Sylvain Rodrigue, le portier angevin s'interpose de fort belle manière. Cela devrait chauffer ce soir !
4' : Angers résiste de fort belle manière, malgré l'infériorité, par l'entremise de Rodrigue. Le gardien angevin est vraiment impérial ce soir, il s'est interposé sur cinq lancers adverses, de fort belle manière et permet à ses coéquipiers de résister sans encaisser de but. Il va falloir réagir vite, les Rouennais ne paraissent pas décidés à rigoler !
4' : Encore un superbe arrêt de Rodrigue sur un essai de Daniel Carlsson, le défenseur rouennais, qui bute sur un portier angevin imbattable pour le moment.
6' : Le match est très engagé, Christian Elian sort pour deux minutes après avoir mis un coup de crosse en pleine tête à Eric Doucet, tandis que Franck Pajonkowski prend également une pénalité.
6' : Les Angevins se bougent enfin, Alain Vogin, le petit capitaine des Ducs, s'en va tenter sa chance, imité peu de temps après par Patrice Martineau et Thomas Ouillade, qui s'approchent dangereusement de la cage de Phil Groeneveld. Le portier rouennais s'interpose. Attention à la réaction de Rouen, les Dragons ne se laisseront certainement pas marcher sur les pieds de la sorte.
9' : Grosse chevauchée de François Ferrari, parti du but de Rodrigue en break, qui s'en va rejoindre la ligne bleue dans le camp adverse mais Groeneveld s'interpose et relance aussitôt pour Dominic Rhéaume, l'ancien angevin, stoppé au milieu de la patinoire par la défense angevine.
10' : Erikki Koïvu tente sa chance, son lancer est stoppé par Groeneveld. Les Angevins tentent de développer leur jeu sur la glace rouennaise.
12' : Rhéaume arrive seul face à Rodrigue et manque totalement son lancer, le portier angevin n'a aucun mal à stopper le palet. Pajonkowski s'essaye lui aussi mais sans résultat, les Angevins résistent!
13' : Sur une remise en jeu dans la zone rouennaise, Jani Ojala décoche un lancer subit, bien stoppé par Groeneveld. Les Angevins portent la pression sur le but adverse et le banc des Dragon ne paraît pas très rassuré.
15' : Rodrigue est vraiment impérial, alors que Martineau est sorti deux minutes pour obstruction, le portier angevin s'interpose et s'arrache pour stopper les assauts adverses, il est même obligé de plonger pour dévier un palet du bout de la crosse.
18' : Christian Elian retourne deux minutes en prison, les Angevins se retrouvent une nouvelle fois en infériorité et vont devoir résister afin d'atteindre la mi-temps sur un score de parité.
19' : Vogin prend deux minutes, c'est un nouveau coup dur pour les Ducs qui vont avoir du mal du mal à tenir au score devant des rouennais qui ne lâchent rien et se montrent constamment dangereux, sans parvenir pour le moment à inscrire le premier but de la rencontre.
19' : Doucet prend deux minutes, Rouen joue à quatre contre trois et le match s'accélère, les Dragons espèrent trouver les filets de Rodrigue avant la fin du premier tiers-temps.
19' : But pour Rouen ! En supériorité, les Rouennais inscrivent le premier but de la partie par Heikki Riihijärvi, assisté de Juha Jokiharju et Miika Ruokonen et prennent ainsi un court avantage. Jusque là, les Ducs avaient bien résisté grâce à Rodrigue.
20' : Fin du premier tiers-temps Les Ducs ont subi les assauts rouennais et ont bien résisté, malgré le but encaissé en fin de tiers-temps. Il va falloir se battre jusqu'au bout pour revenir au score et espérer surprendre des Dragons bien organisés.
22' : Patrice Martineau prend deux minutes d'entrée pour obstruction, les Ducs sont de nouveau en infériorité et Rodrigue réalise des prouesses sur plusieurs lancers adverses, il plonge de tous les côtés et détourne un essai de Simon Lacroix, qui passe à quelques millimètres des buts angevins.
24' : Les Rouennais tentent leur chance mais à chaque fois, Rodrigue est là pour s'interposer, Sébastien Oprandi s'en va porter le danger dans la moitié de terrain adverse et bute sur Groeneveld.
24' : but pour Rouen ! Juha Jokiharju part seul, du milieu de terrain, se décale à gauche et fonce derrière le but de Rodrigue pour donner à Doucet, qui n'a plus qu'a ajuster son lancer et inscrit un but imparable, qui permet à Rouen de creuser l'écart.
28' : But pour Rouen ! Les Angevins encaissent un troisième but qui fait très mal, après une remise en jeu dans leur zone, Doucet s'en va servir Lacroix, qui centre pour Jokiharju, ce dernier poussant le palet au fond des filets. La tâche se complique, il va falloir resserrer les rangs et tenter de réduire la marque!
30' : Lacroix prend deux minutes de pénalités, les Angevins en profitent et Pourtanel tente sa chance, ainsi que Vogin et Ferrari mais Groeneveld est à la parade.
31' : Le Rouennais Carriou rejoint le banc à son tour et les Angevins sont à cinq contre trois, parviendront-ils à revenir au score en profitant de l'avantage numérique ?
32' : Pourtanel tente sa chance à deux reprises mais ses lancers sont déviés par Groeneveld, efficace dans la cage rouennaise. Les Dragons résistent en attendant de revenir à égalité numérique avec les Ducs.
34' : But pour Rouen ! Juha Jokiharju remonte tout le terrain et s'en va placer un slap très puissant sur lequel Rodrigue ne peut rien. Les Angevins sont véritablement décrochés et ne parviennent pas à contrer les assauts répétés des rouennais.
38' : Koïvu prend deux minutes, pour avoir corrigé Besse, les Angevins s'énervent, ils s'agitent et les mêlées se font de plus nombreuses. On approche du terme du second tiers-temps, espérons que les Ducs parviendront à limiter les dégâts au cours du dernier tiers-temps.
38' : Les Angevins tentent de revenir dans le match, Pourtanel tente sa chance mais Groeneveld s'interpose. Toni Kaukiainen expédie à son tour un lancer mais ce dernier est trop mou pour inquiéter le portier rouennais.
40' : Fin du deuxième tiers-temps Les Angevins se sont laissés totalement débordés et malgré les exploits de Rodrigue, Rouen est parvenu à creuser l'écart. Les Ducs devront tout donner lors du dernier tiers-temps pour espérer réduire la marque et éviter la correction.
42' : Le match est reparti, le jeu s'équilibre et les Rouennais gèrent tranquillement leur avantage. Il va falloir hausser le ton pour espérer surprendre la défense des Dragons.
42' : Un joueur rouennais écope de deux minutes de suspension, les Angevins se retrouvent en supéririté numérique et vont pouvoir presser sur les buts de Groeneveld.
43' : Les Ducs se créent deux belles occasions, par Martineau et Vogin, qui permettent à leur formation de se relever un peu. Les Ducs vont pouvoir prendre le jeu à leur compte.
44' : Rouen est parvenu à gérer correctement son infériorité numérique, malgré deux bonnes tentatives pour Angers, par Pourtanel et Ouillade, qui ne parviennent pas à tromper Groeneveld.
46' : Le portier de Rouen, Groeneveld, sort et laisse sa place à Burnet. Les Rouennais paraissent tenir leur match, on ne voit pas comment les Ducs pourraient venir les inquiéter.
48' : Ojala appuie son slap, qui file tout droit vers les filets rouennais mais Burnet s'interpose brillamment, les Angevins ont bien du mal à se montrer dangereux et quelques altercations opposent les deux parties, Couturier s'en va d'ailleurs faire un tour en prison pour attitude anti-sportive.
50' : Le jeu est équilibré, les équipes ne parviennent pas à se montrer vraiment dangereuses. On se dirige vers un match bien géré pour Rouen, loin de jeter toutes ses forces dans la bataille au cours de ce troisième tiers-temps.
53' : Ferrari tente sa chance mais Burnet est sur la trajectoire et s'interpose sans trop de difficultés. Les équipes développent un jeu agréable mais les Ducs ne parviennent pas à concrétiser leurs actions.
53' : Toni Kaukiaïnen écope de deux minutes de pénalité pour charge avec la crosse et les Angevins se retrouvent une nouvelle fois en infériorité, ils vont devoir encaisser sans trop broncher les assauts répétés de leurs adversaires.
55' : But pour Rouen ! Jokiharju donne à Lacroix, qui fait mine de tirer, Rodrigue sort pour s'interposer mais l'attaquant rouennais transmet à Doucet qui inscrit le cinquième but rouennais dans la cage désertée.
57' : Jokiharju sort pour deux minutes, les Angevins tentent désespérément de trouver les filets rouennais mais rien à faire, les Rouennais maîtrisent la fin de match et se dirigent vers un nouveau succès.
60' : Fin du troisième tiers-temps Les Angevins s'inclinent lourdement, an faisant les frais de la furia rouennaise lors du deuxième tiers-temps.

 

Retour aux articles de novembre 2000