Cherbourg tombe les armes à la main

 

Article de La Presse de la Manche (11 novembre 2001).

Auteurs d'un très bon premier tiers-temps, d'une rencontre très correcte dans son ensemble, les Cherbourgeois méritaient sans doute mieux que cette courte défaite.

Face à un adversaire hiérarchiquement supérieur, le NC Hop' Cherbourg avait à cur, hier soir, de démontrer qu'il n'a pas perdu tout espoir de jouer un rôle intéressant cette saison. "Nous n'aurons rien à perdre et nous jouerons crânement notre chance" affirmait ainsi Fred Devaux à la veille de ce nouveau rendez-vous d'importance à Chantereyne.

C'est dans ce contexte qu'il allait prendre un départ de choix face à un adversaire coutumier des entames délicates (Neuilly était mené 7-0 face au Vésinet avant de renverser la tendance pour s'imposer 9-8). 1-0 après 15 secondes de jeu seulement (Sommer), 2-0 après trois minutes (Kerhoas), 3-0 soixante secondes plus tard (Chan). Les 300 spectateurs locaux n'en croyaient pas leurs yeux. Mais ce départ tambour battant n'était que le fruit d'une belle agressivité et d'une virulence de tous les instants. Neuilly-sur-Marne était pris à la gorge et ne savait plus à quel saint se vouer. Et sans quelques arrêts déterminants de Pourtanel, il aurait carrément bu le bouillon.

Petit à petit cependant, les visiteurs refaisaient surface et imposaient leur vitesse de patinage, notamment par l'intermédiaire de leur trio slovaque. Et assez logiquement, Véret réduisait le score alors que Cherbourg se trouvait en infériorité numérique (8e).

Le temps de réengager et Sommer apportait la preuve que ce NC Hop' là n'avait pas l'intention de baisser la garde sans tout donner (4-1). Sur sa lancée, il se faisait même de plus en plus pressant, dominait superbement son sujet. Heureusement pour Neuilly, Pourtanel veillait toujours. Reste qu'en bon Canadien qu'il est, Laliberté se faisait opportuniste et redonnait espoir à son équipe (4-2, 16e).

Le NC Hop' accuse le coup

Le début du second tiers-temps confirmait la bonne santé de Gomane et des siens. Un tir de Lebiez sur le poteau (22e) et deux "breaks" de Zavodny et de Levallois (28e et 29e) auraient mérité un meilleur sort. Mais faute d'avoir concrétisé sa domination, Cherbourg prêta le flanc à son adversaire. A cet instant du match, en effet, les locaux accusèrent nettement le coup. Et à force de plier, ils devaient rompre, somme toute normalement. Si Véret vendangeait une belle occasion seul face à Devaux (32e), Neuilly fit parler la poudre coup sur coup. Laliberté encore (34e) puis Silliès une minute plus tard remettaient les pendules à l'heure (4-4).

Et tout au long de la fin de cette seconde période. Fred Devaux devait se démener pour endiguer les multiples assauts visiteurs. Sans dommage. Le dernier tiers débutait par un coup de tonnerre. Parti seul en contre, Jimmy Lebiez trouvait la lucarne de Pourtanel (41e). Le NC Hop' se rapprochait à nouveau de la victoire. Mais les esprits s'échauffant, il y laissa un brin de lucidité et de concentration. Neuilly refit donc le coup de la période précédente pour scorer à deux reprises et pour prendre cette fois la tête au tableau d'affichage (6-5, 50e).

Cherbourg fini ? Et bien non. Profitant d'une très longue supériorité numérique, il s'arrachait superbement pour décrocher une égalisation méritée, signée Nicolas Thiébot (55e). Mais le bonheur des locaux n'allait cependant pas durer plus d'une minute. Le temps pour Vastusko de profiter d'une seconde d'inattention de la défense cherbourgeoise (7-6).

Cette fois, le NC Hop' ne fut plus en mesure de revenir à la marque. Car s'il jeta ses dernières forces dans la bataille, ce fut en pure perte, malgré quelques situations chaudes. Et sur un contre rondement mené, il se fit même encore surprendre par ce diable de Slovaque. 8-6 à l'arrivée, Neuilly-sur-Marne n'avait pas à se plaindre de la tournure des événements. Cherbourg, en revanche, constatait les dégâts d'un soir, et ceux liés au classement.

Benoît Henry

 

Fiche technique :

Cherbourg - Neuilly-sur-Marne 6-8 (4-2, 0-2, 2-4)

Spectateurs : 300 environ. Arbitres : MM Roussel et Tremblay.

Buteurs :

Cherbourg : Sommer (0'15", 8'15"), Kerhoas (2'51"), Chan (3'17"), Lebiez (40'48"), Thiébot (55'04").

Neuilly-sur-Marne : Véret (8'01"), Laliberté (15'40" et 34'25"), Silliès (35'09"), Danton (50'32"), Vastusko (55'56" et 59'27").

Pénalités : Cherbourg 39', Neuilly-sur-Marne 37'.

 

Retour aux articles de novembre 2001

Retour à la liste des articles